EN PENTE DOUCE
IMPORTANT aux INSCRITS

à la lecture de ce message vous êtes déconnecté(e)s !!!
------------------------------------------
ATTENTION :

l'hébergeur vous déconnecte obligatoirement chaque fin de mois !
Pour accéder, en tant que membre enregistré : Veuillez vous reconnecter, au forum..
Cela peut, aussi, être opérationnel pendant 2/3 jours.

//
les Administrateurs, d' E.P.D..
L’actualité de saison

*

*
Derniers sujets
» site pour voir la pollution dans votre région
Aujourd'hui à 16:58 par bathilde

» mon calendrier de l'avent
Aujourd'hui à 16:30 par bathilde

» mon coin !
Aujourd'hui à 14:18 par neurone

» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
Aujourd'hui à 11:55 par rosine

» GOOGLE
Aujourd'hui à 11:36 par marie

» la question
Aujourd'hui à 11:35 par romans

» Retour vers le passé
Aujourd'hui à 11:05 par Nade56

»  les dessins !
Aujourd'hui à 10:55 par neurone

» Chez moi ... c'est aussi chez vous !
Aujourd'hui à 10:52 par hulotte

» Un détour par L'ALSACE
Hier à 22:34 par Annick

» Le Chat de Geluck !!!
Hier à 7:57 par Z06

» Quelques photos prises sur le lien animaux .....
Mar 6 Déc 2016 - 17:35 par hulotte

Hébergeurs d’Images

*
Cliquez sur le lien !

Imagesia

Uprapide

Hostingpics

ZupImages
De Tout de Rien
Les thrillers
Bureaux de Vote
*
OUVERT 24h/24

SOYEZ le ......


Inscrivez-vous...
vous serez accueillis
avec chaleur..

Clic => Accès direct

Navigation et S.O.S.
en cas de non accès
au forum

Info..navigation
clic => <=
Lien à enregistrer
favoris / Marques pages

***********************
Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/

Un soucis sur le PC
clic => accès <=
Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

bathilde

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

LA BASSE NORMANDIE

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Sam 17 Mai 2008 - 12:41



Je viens vous présenter ici la région où je suis née il y a déjà bien des années.
Là où l'on trouve les pommiers en fleurs au printemps qui donnent de jolies pommes rouges
et du bon cidre à l'automne et bien sur "l'eau de vie de pomme" Le calvados.

..............

LA NORMANDIE se divise en deux : La Haute Normandie et la Basse Normandie.
Ici, je vous parlerais de la Basse Normandie. Trois départements ...donc trois sujets.

...............

La région est mise en valeur par un peuple singulier. Gens des campagnes de loin les plus nombreux, gens des villes, gens de la mer se disent « Normands et fiers de l’être »
Aucune des sources de richesses n’a été négligée par les Normands, race laborieuse, énergique et avisée, réservée et méfiante.
D’une manière générale, la Normandie est réputée pour ses prairies, ses terres à blé, ses élevages, ses vergers et ses forêts.



Je commencerai donc par l'Orne.

Un peu d’histoire : Le département a été formé à la Révolution par la réunion du duché d’Alençon et d’une partie de la Normandie et du Perche. Héritière du dernier des Rotrou, Blanche de Castille annexa le comté du Perche en 1226 et le réunit à la Couronne. Par la suite, Perche et Alençon furent donnés en apanage à des cadets de la maison royale Pierre, fils de St Louis, Charles de Valois et ses descendants pour lesquels Alençon fut érigé en duché en 1414 ; François, frère d’Henri III, Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII.
Au 18ème siècle, le titre de duc d’Alençon, simple titre honorifique, fut porté par le duc de Berry, petit-fils de Louis XIV, et par le comte de Provence, futur Louis XVIII.
La dernière duchesse d’Alençon, sœur de « Sissi », connut une fin héroïque dans l’incendie du Bazar de la Charité en 1897.
Patrie de Charlotte Corday, Alphonsine Plessis (La Dame aux camélias) , Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, le philosophe Alain, le poète André Breton, Aristide Boucicaut, fondateur du Bon Marché à Paris et le peintre Fernand Léger.

....................................................................
...............Abbaye de Lonlay .

L’Orne garde de son riche passé historique des églises et des abbayes, dont celle de Lonlay L’Abbaye, petite commune chère à mon cœur. (C’est aussi là que sont fabriqués les Petits Sablés de l’Abbaye connus au delà de nos frontières), des châteaux et des manoirs qui constituent un patrimoine d’exception.
Marche stratégique importante aux confins de la Bretagne, de la Normandie et du Maine, la région a dû se doter d’un système défensif dont il reste d’intéressants exemples
Mortagne au perche, Argentan, Domfront. Le château d’Alençon aujourd’hui très restauré abrite la prison.

L'Orne est réputée pour ses élevages de chevaux. Elle est le premier département français en terme d'élevage de trotteurs.

...........................................

.................................................................Le Haras du Pin est le plus célébre.

...............................




Le haras du Pin, construit sur les plans de Jules Hardouin-Mansart, est devenu en 1840, l’Ecole nationale des haras. Construit sur ordre de Louis XIV, le Haras National du Pin est le plus ancien des 19 Haras Nationaux. Le Haras compte 30 étalons de 10 races différentes au service de l'élevage du cheval.

à suivre....


Dernière édition par Eglantine le Dim 1 Juin 2008 - 9:01, édité 3 fois

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

La Normandie suite

Message  Eglantine le Sam 17 Mai 2008 - 13:19

suite : département de l' ORNE

* Monuments historiques :

o Abbaye de Lonlay
o Cathédrale de Sées,
o Haras national du Pin,
o Château d'O de Mortrée,
o Basilique de Notre-Dame de Montligeon et La Chapelle-Montligeon,
o Forges du Champ de la Pierre,
o Parc, labyrinthe du Champ de la Pierre,
o Eglise, vitraux Le Champ de la Pierre,
o Château de Sassy et Saint-Christophe-le-Jajolet,
o Château médiéval de Domfront,
o Château de Couterne,
o Château de La Fertê-Fresnel,
o Château de Carrouges.
o Château de Fers
o Les Thermes de Bagnoles de l'Orne

Quelques images :



Attachant dans son austérité, le château de Carrouges, est un résumé de l'histoire du 14e au 20e siècle.
D'abord place forte assiégée par les Plantagenêt, reconstruit pendant la guerre de Cent Ans (donjon), augmenté au 15e siècle, orné à l'époque de la Renaissance, de nouveau fortifié au temps des guerres de Religion , il devint au cours du Grand Siècle une résidence somptueuse, réaménagée au Siècle des Lumières.

L'ancienne chanoinerie, fondée par Louis XI, abrite le siège du Parc naturel régional Normandie-Maine.

Des origines à 1936, jamais le château de Carrouges n’a été vendu. Il est toujours resté dans la même famille par succession
Le parc qui lui sert d’écrin (10 hectares) avec ses jardins, ses bosquets, ses terrasses fleuries, ses grands parterres soigneusement entretenus, s’il n’a plus la splendeur du Grand Siècle, reste digne d’intérêt.



Le château d' O, couleur de miel et de roses séchées, date du XV et XVIIème et est classé monument historique. Entièrement baigné par les douves, il est bâti sur un plan irrégulier et est un cocktail "de gothique expirant et de Renaissance



Haut lieu de pèlerinage, le Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon a un peu plus de cent ans.
La Basilique est particulièrement réputée pour son étonnante et unique série de vitraux, véritable "livre ouvert" sur l'histoire et l'art du vitrail de la fin du 19ème siècle à la fin du 20ème.


La Gastronomie :

o le camembert,
o le pommeau,
o le poiré (AOC dans le Domfrontais),
o la créme crue,
o le bourdelot,
o le boudin noir de Mortagne-au-Perche,
o le boudin blanc d'Essay,
o l'andouillette d'Alençon,
o le cervelas de L'Aigle,
o les sablés de l'abbaye (Lonlay-l'Abbaye),

Quelques images.


Fromages normands - camenbert, livarot, pont - l' évêque etc...


Le Pommeau à boire avec modération Laughing


Les sablés de Lonlay.

A suivre ...

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Suite : Département de l' ORNE

Message  Eglantine le Sam 17 Mai 2008 - 14:07

Je reprends avec le chateau de Domfront...enfin ce qu'il en reste.



Bénéficiant d'un site naturel privilégié, la ville de Domfront offre un panorama exceptionnel sur un large horizon bocager. L'origine de la ville remonte au XIe siècle. C'est vers 1010 que fut élevée la première fortification, sur un promontoire de grès qui domine les gorges de la Varenne. Entourée de fossés profonds, cette redoutable forteresse fut entourée d'un mur d'enceinte par Guillaume de Talvas. Il reste les vestiges d'une porte d'entrée accolée au donjon. A l'abri de ses murs étaient conservés trésors, archives et armes.

Le Château de Flers











La construction du château de Flers est entreprise à partir du XIIe siècle, il est dominé par deux tourelles d’angles surmontées de clochetons, il abrite le musée des Beaux Arts et des Arts Décoratifs, et raconte, à travers des expositions temporaires, l’histoire du pays de Flers en Normandie.

Au milieu d’un parc de 7ha, transformé en réserve ornitologique, le château de Flers, racheté par la municipalité en 1901 est aujourd’hui l’hôtel de ville.




Flers était une ville de filatures et de tissages d'où ce blason avec des navettes.


Station thermale de Bagnoles de l'Orne.



Le lac et le Casino de Bagnoles de l'Orne.

La légende veut que ce soit au Moyen Age, le cheval d’Hugues de Tessé, seigneur des lieux, qui ait profité des bienfaits de la source, au grand étonnement de son maître.
Réputée pour sa cure thermale, la plus importante sur l’ouest de la France, Bagnoles de l’Orne est une agréable cité, calme et chaleureuse, au cœur d’une verdoyante campagne et de la Forêt des Andaines.

Les vertus de sa source d’eau tiède sont connues depuis fort longtemps, apparemment depuis l’Antiquité.

ALENCON

Préfecture de l'Orne




La Halle au grain
datant du début du XIXe siecle , son dôme de fer et de verre fut rajouté plus tard par Croquefer.
Ce monument circulaire sert aujourd’hui de salle pour des expositions et événements divers.

La dentelle d' Alençon

Au XVe siécle, la dentelle connaîtra son apogée.


"volant aux raisons"


"volant aux glycines.


Point d' Argentan.


Volant Bruxelles 19e

à suivre...


Dernière édition par Eglantine le Sam 17 Mai 2008 - 20:23, édité 1 fois

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Aubépine le Sam 17 Mai 2008 - 16:38

Bravo Eglantine !! Te voilà obligée de recevoir tous les amis qui iront dans ta belle région dont tu parles si bien

Aubépine

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 2818

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Campanule le Sam 17 Mai 2008 - 20:34

Merci Eglantine, chaque année, nous allons y passer quelques jours.
J'y étais il y a quinze jours dans le Calvados.
Je mettrai des photos dans la rubrique photo.

:bravo:

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Annick le Sam 17 Mai 2008 - 20:40

C'est superbe, Eglantine.

Bravo pour ton reportage.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 65020

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Sam 17 Mai 2008 - 21:09

Merci à vous Aubépine, Campanule et Annick.

Je vais continuer avec la Manche et finir par le Calvados,

donc encore du travail de préparation.

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Suite de LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Dim 18 Mai 2008 - 18:12




Département de la MANCHE





MORTAIN

Mortain est non seulement une terre de légendes normandes mais surtout une terre d' Histoire.

Celle-ci débuta avec les Ambibards en 52 avant J.C. au moment de la conquête de la Gaule...
L'histoire du Comté de Mortain fût agitée jusqu'au XVIIe siècle.
Les Ducs de Montpensier et les Ducs d'Orléans apportèrent plus de sérénités
et de protections, ceci jusqu'à la Révolution de 1789.

Cette commune passa sans encombre la Révolution et repoussa la chouannerie à ses portes.


Juste à l'entrée de la ville, belle abbatiale cistercienne et cloître roman.

Superbes salles voûtées et charpente en bois remarquable dans la galerie du cloître.

Elle abrite des expositions d'artistes.








Mortain, à 45 km du Mont Saint Michel, bénéficie d'un relief accidenté caractérisé par les crêtes de grès propices à la grimpe En fonds de vallées, ces sites rocailleux sont parcourus par de véritables torrents qui, parfois même, doivent franchir d'importants seuils rocheux en cascades.



Au sein d’une gorge verdoyante :




la petite cascade de Mortain


Située à 150 m de l'abbaye. Plongez sous les arbres et admirez une chute de 25 m d ans un cadre rocheux magnifique. On se croirait dans les Pyrénées ! Le site est agrémenté de rhododendrons fleuris en mai-début juin. On descend jusqu'à la rivière par un escalier, afin de profiter d'une vue d'ensemble sur la cascade.





la grande cascade



AVRANCHES

Charlemagne, puis à partir de 933 les ducs de Normandie, font d'Avranches une citadelle puissante, véritable proue de la province viking. A l'apogée de la civilisation normande, la ville s'enrichit de nombreux édifices religieux : sa cathédrale, la Belle Andrine, est consacrée en 1121. C'est là qu'un demi- siècle plus tard, le roi d'Angleterre Henri II vient faire pénitence après le meurtre de Thomas Becket en 1172.

Dès les premiers siècles Avranches est christianisé et devient le siège d'un évêché : pendant plus d'un millénaire, les évêques seront les personnages les plus importants de la cité. L'un d'eux, Saint Aubert, fonde en 708, sur le Mont-Tombe, un sanctuaire qui allait devenir le lieu de pèlerinage le plus connu de l'Occident : Le Mont-Saint-Michel.

Le Jardin des Plantes :

Au XVIIIème siècle, existait là un couvent de capucins et son enclos… devenu jardin botanique, il est l'un des plus beaux de France.
Son panorama sur la Baie du Mont Saint Michel vaut à lui seul le voyage

................................................

Dès 1800, deux botanistes, rassemblent 800 espèces et près de 2400 plantes (fleurs exotiques, arbres fruitiers, plantes médicinales).
Dans cette première moitié du XIXème siècle sont introduits dans le jardin : les camélias, le rosier de Chine, l'hortensia, les magnolias ainsi que les premiers rhododendrons importés de l'île de Java.


Ce jardin devient lieu d'inspiration pour les écrivains ; Guy de Maupassant y poussera son "cri d'étonnement" du Horla, et Paul Féval, l'auteur du Bossu y puisera son inspiration pour écrire "La Fée des Grèves" en 1851.























Le Mont St Michel


Qui ne connaît pas le nom de cette petite commune située aux confins de la Normandie ?

Cet îlot rocailleux, exposé aux vents violents venu de l'océan, dominant cinq lieues alentour, résistant aux assauts du temps. Ce roc, tutélaire, par la grâce de l'archange.

Qui ne connaît pas le Mont Saint-Michel ?






Pourtant, la surprise reste intacte, chaque fois que l'on redécouvre sa silhouette dans le lointain, posé au milieu des sables, tel un joyaux dans son écrin.

La construction d’un sanctuaire dédié à l’archange, sur le site du futur Mont-Saint-Michel, remonte à l’an 708 à une époque où le culte de Saint-Michel commence à se propager en Europe.

Sous l’inspiration de Saint Aubert, l’évêque d’Avranches, douze chanoines s’installent alors dans la crypte : psaumes, dévotions collectives et mortifications occupent leur quotidien.

L’architecture grandiose a pour fonction de plaire à Dieu, aux moines…et aux pèlerins. Car, dès les origines, les pèlerinages prennent de l’ampleur. Les pèlerins contribuent par leurs offrandes à la prospérité du monastère… et ils sont nombreux !

En 1368, l’hôpital Saint-Jacques à Paris accueille 15 570 pèlerins se rendant au Mont.

Jusqu’au dix-huitième siècle le Mont-Saint-Michel fait en effet partie d’une chaîne des pèlerinages majeurs comprenant également Rome, Jérusalem et Compostelle.

L'architecture du Mont Saint-Michel et sa baie en font le troisième site touristique le plus visité de France (derrière la tour Eiffel et le château de Versailles) avec plus de trois millions de visiteurs chaque année. Le site, dans son ensemble, figure depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.



.......... ....................


Rétablir le caractère maritime du Mont.

Le projet permettra aux courants du Couesnon et aux marées de venir, comme jadis, embrasser le Rocher, en dessinant, chaque jour, un environnement mouvant de grèves et d'eau.

Après la mise en service du nouveau barrage, il faudra seu&shy;lement deux ans pour parvenir à déblayer naturellement la moitié des 3 millions de m3 de sédiments et 8 ans pour arriver à 80% de cet objectif.
La démolition des parkings actuels restituera 15 hectares de grèves à la nature. Le paysage retrouvera toute sa dimension maritime.





Le Mont Saint Michel entouré d'eau - marée haute.






Le Mont Saint Michel et les grèves avec ses sables mouvants - marée basse.



Mouton de pré-salé




Le goût fin si célèbre des agneaux de prés-salés vient de l’herbu des grèves où pâturent les moutons en pleine liberté broutant une végétation parfumée composée de plantes halophiles qui, par ailleurs, contribuent à la fixation des sédiments.

Dans la Baie du Mont-Saint-Michel, le pacage des herbus est une pratique très ancienne et des documents attestent qu’au XIème siècle, les moines de l’abbaye possédaient un droit de brebiage qui leur permettait de choisir la meilleure brebis de chaque exploitation.


.............................................

On peut pas parler de race véritable pour les moutons de la baie.


Il existe en fait une population ovine locale typée et nommée "Grévine".

Elle est issue de croisements mal déterminés d’animaux locaux et de races anglaises.



.............................................
........................................................Les marais salés "non pâturés"


........................................................

...........................................................Les marais salés "pâturés"

Pour terminer sur le Mont Saint Michel, une jolie vidéo.

http://www.youtube.com/v/3iRZnk54d68&hl=en


Dernière édition par Eglantine le Dim 1 Juin 2008 - 9:04, édité 3 fois

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Annick le Dim 18 Mai 2008 - 18:28

Quel travail, Eglantine.

C'est très bien fait, les photos sont belles.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 65020

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Dim 18 Mai 2008 - 21:35

Merci Annick.

Oui c'est beaucoup de temps, donc je vais le faire en plusieurs fois
car je n'ai pas terminé la Manche et j'ai encore le Calvados.

Malgré tout, ce ne sera qu'un survol de ma belle région que je
veux faire connaître aux membres de ce forum. Very Happy

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  coccinelle le Dim 18 Mai 2008 - 23:30

Super les photos Very Happy

coccinelle

Age : 71

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 5334

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 19 Mai 2008 - 18:26



COCCINELLE et bonne soirée à toi. :bouquet:

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  manany le Lun 19 Mai 2008 - 18:58

tres beau tes reportages eglantine..je ne connais pas du tout ses regions
le mont saint michel est impressionnat vu du ciel.......bises




http://tutopfsmanany.eklablog.com/accueil-p568236

manany

Age : 69

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 31990

http://larchecreative.forum-actif.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 19 Mai 2008 - 19:51

Bonsoir Manany

Merci pour tes encouragements.
Comme chacune et chacun de nous,
je suis fière de ma Région, c'est pour celà que je prends
du temps et beaucoup de plaisir à vous la présenter.

Tu as raison, le Mont St Michel est une pure merveille dont
nous sommes très fièrs qu'il soit en Normandie car je ne peux tout
mettre mais c'est grâce à tous les meandres du cours d'eau (le couesnon)
que le mont se trouve en Normandie au grand désespoir de nos amis bretons.

d'ou ce dicton :

" Le Couesnon a fait folie cy est le Mont en Normandie"
("Le Couesnon dans sa folie mît le Mont en Normandie")
Dicton breton ;)

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Campanule le Jeu 22 Mai 2008 - 18:11

Bonsoir Eglantine, j'ai toujours vu le Mont St Michel entouré par le sable.

C'est très joli mais il faut y aller tôt le matin si on veut éviter la foule et en même temps évitez les oeufs de la mère Poulard, c'est cher.....

Merci Eglantine, ton reportage est superbe.

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Ven 23 Mai 2008 - 20:45

Suite Département de la MANCHE


]..

Nous survolerons certains de ces villages mais pas dans l'ordre logique de la carte.


....................

Lorsqu’on parle de la Normandie on ne peut passer sous silence, la seconde guerre mondiale.


SAINT-LO

Bien qu'elle ne soit que la deuxième plus grande ville de la Manche après Cherbourg, elle demeure la préfecture et le chef-lieu du département. Ville martyre de la Seconde Guerre mondiale, Saint-Lô fut décorée de la Légion d'honneur en 1948 et reçut le surnom de Capitale des Ruines.



ize]


on ne peut pas invoquer le Pays de St Lois sans présenter cette préfecture de la Manche, anciennement Briovère (le pont sur la Vire) dont le destin a connu de nombreuses tragédies : invasion des Vikings, conquête par les partisans de l’église réformée (qui en firent une place forte), bouleversements révolutionnaires (St Lô devint « Rocher de la Liberté »), sans oublier les jours dramatiques de 1944.

Les importants vestiges des remparts et l’église Notre Dame témoignent de ce que fut « l’enclos » que l’on croyait inexpugnable.





......................................

.............................................................Enclos Notre-Dame


TORIGNY UR VIRE

Château des Matignon




Ancien fief de deux descendants de Guillaume le Conquérant, Torigni-sur-Vire conserve au centre de la cité un superbe château des XVIème et XVIIème. Cette très belle demeure a appartenu pendant plus de trois siècles à la célèbre famille des Matignon.


Les étangs de Torigni-sur-Vire





Ils constituent la trace de fossés que fit creuser Robert de Gloucester autour du château rendu quasiment imprenable par les éventuels ennemis. Au fil du temps ces étangs ont été intégrés dans le parc du château. Aujourd’hui, la promenade est très appréciée.

La promenade sous les tilleuls est protégée sur près de 300 mètres par l’immense mur de 12 mètres de haut que fit construire Jacques de Matignon pour protéger des vents d’hiver son épouse Louise Grimaldi (de la famille princière de Monaco).



Sainte Mère Eglise







Ce village de 1.350 habitants a été libéré dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 avant le débarquement à UTAH BEACH.





Les Allemands déclenchent immédiatement un tir de riposte. Malchanceux, plusieurs Américains dérivent vers la place de l'église, où, en pleine lumière, ils deviennent des cibles faciles. Un autre para, John Steel atterrit malgré lui sur le clocher de l'église, il y restera accroché durant quatre heures puis fait prisonnier par les Allemands avant d'être libéré par les survivants de sa section.

à suivre...

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Aubépine le Lun 26 Mai 2008 - 7:04

Ma chère Eglantine,


Tu fais un travail de Titan et je t'admire. Rien de tel pour attirer les touristes dans ta jolie région. Bravo et bisous :bisou joue:

Aubépine

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 2818

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 9:02

Merci Aubépine, tu es gentille.
Pleins de :bisou joue: :25: pour toi.

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Campanule le Lun 26 Mai 2008 - 10:55

Bravo Eglantine, super reportage, très intéressant. :merci: :merci:

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 11:44

Merci Campanule, mais tu sais je crois que peu de gens si intêresse.
Je vais le terminer puisque j'ai commencé, mais comme le dit Aubépine c'est
beaucoup de travail.

Comme notre topic sur les indiens..nous sommes bien peu à y voir de l'intêret.

:bisou joue:

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 12:48

Suite Département de la MANCHE


Villedieu entre le Mont St Michel et les plages du Débarquement






Ses artisans d’art, le cuivre, l’ étain et les fonderies de cloches vous
attendent aux détours des vieilles cours.





La fonderie de cloche





Depuis le Moyen Age Villedieu est un centre renommé pour le travail du cuivre.

Venus de Lorraine, les premiers fondeurs de cloches s’y installèrent au 16e siècle.

Ils exerçaient alors un métier itinérant.


Lessay


Au coeur du Cotentin la grande Foire de Lessay est durant trois jours le grand rendez-vous de la fin de l'été que beaucoup de normands ne voudraient manquer.





Le deuxième week-end de septembre, l’un des plus grands rassemblements de Normandie : c’est la Foire de la Sainte Croix de Lessay !




Ces foires étaient fort nombreuses et beaucoup ont disparu avec l’arrivée du chemin de fer. Instituée par les moines bénédictins dès le XIème siècle, la Foire de la Sainte Croix a traversé les siècles, les guerres et les modes sans jamais s’interrompre.
Trois jours d’animation incroyable pour ce petit bourg de moins de 1.800 habitants. On commence le vendredi par la foire aux chevaux, aux ânes, aux chiens et à la volaille. Le samedi, c’est au tour des bovins, ovins et caprins.



GRANVILLE




Voici la thalasso de Granville.
C'est un grand batiment situé face à la mer.
Centre de remise en forme grace aux eaux de la Manche.




ses grandes plages.







Le Musée Christian Dior, villa d'enfance de ce célèbre couturier, est un lieu de mémoire qui évoque l'ambiance et le style de vie du début du XXème siècle.
On retrouve ici toute la haute couture avec ses modèles uniques et somptueux.




Christian Dior affectionne particulièrement ce lieu.



Il écrira dans son autobiographie « Christian Dior et moi » : « la maison de mon enfance... j'en garde le souvenir le plus tendre et le plus émerveillé. Que dis-je ? ma vie, mon style, doivent presque tout à sa situation et à son architecture » .




L'entrée de la maison avec les jardins et la roseraie.



Vue du jardin vers la mer.




Vue du jardin Christian Dior sur la plage.


à suivre

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 17:09

Suite Département de la MANCHE

Coutances

Coutances : Bâtie sur une colline enserrée entre deux ruisseaux affluents de la Soulles, Coutances occupe à l0 kilomètres de la mer une position qui la rend remarquable de quelque point qu'on l'observe ou qu'on l'aborde et par son site et par son legs architectural.




La cathédrale Notre-Dame de Coutances est une cathédrale de style gothique du XIIIe siècle

qui possède deux flèches en façade, et une tour-lanterne.
Exemple typique du gothique normand, elle se caractérise par des lignes très pures





Vue aérienne




L' entrée



La gastronomie en Normandie.

nous l'avons déjà évoquée et là ce sont tous les produits qui ont
obtenus l' appellation d´Origine Contrôlée (AOC).

- Le Label Rouge pour les coquilles Saint Jacques.

Pour les gourmets et gourmands,
la gastronomie normande ne manque pas d´être contée
et est mise à l´honneur par les nombreux chefs de renoms…
Elle vous régalera de ses spécialités et plats typiques :

-> Fruits de mer et poissons





Quelques exemples : les huîtres de la Manche,
les moules bouchot, le bouchot est un pieux de bois sur lequel grossissent les moules!



les coquilles Saint-Jacques de Port en Bessin,




crevettes, tourteaux et harengs marinés de Honfleur…

-> Charcuterie et viandes




[/url]

Quelques exemples : les jambons du Cotentin, l´andouille de Vire,


le mouton pré-salé de la baie du Mont Saint Michel,

le canard au sang, tripes à la mode de Caen, le boudin noir de Mortagne-au-perche…

-> Fruits et légumes
Quelques exemples : les pommes (indissociables de la tarte et des breuvages alcoolisés… ou non),





Fleurs de pommiers.

soit quelques 10 millions de pommiers…




les carottes de Créances,

La zone de production maraîchère de Créances produit par an environ 35000 tonnes de carottes des sables et 10000 tonnes de poireaux.

-> Produits laitiers



La vache normande se reconnaît d'abord par sa robe tricolore,
panachée de blond, marron-fauve et blanc.
Elle participe grandement à l´élaboration des spécialités normandes…

Quelques exemples : Bien sûr les fromages, avec 4 AOC fromagères



(Camembert de Normandie, Pont l´Evêque, Livarot, Neufchâtel) pour ne citer qu´elles…



La crème et le beurre (AOC d´Isigny), la teurgoule, ou encore la confiture de lait…

-> Boissons :





Quelques exemples : le cidre, et son cousin le Poiré, le Pommeau,



et bien sûr le Calvados, dont 10 millions de bouteilles sont vendues chaque année…

Il est l´ingrédient précieux du « trou normand »
(sorbet de pomme accompagné de son calvados…) :
pas moins de 6 AOC pour les produits cidricoles !...

-> Douceurs :




Quelques exemples : sablés normands, galettes, caramels, madeleines, miels,


à suivre

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  MARGAUX le Lun 26 Mai 2008 - 17:27

--- oups! -- quel travail!-- et je sais de quoi je parle! (réf mes reportages sur la Bretagne et l'Alsace--en cours)

sincères félicitations! Very Happy Very Happy



continues c'est très intéressant


MARGAUX

Age : 62

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 5561

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Aubépine le Lun 26 Mai 2008 - 17:35

Oh oui Margaux, tu peux dire que le travail d'Eglantine est génial. Je n'aurais jamais le courage d'en faire autant pour ma région natale et Dieu sait combien je l'aime.

Bravo Eglantine Bon courage pour continuer et plein de bisous d'Aubépine :bisou joue: et même un câlin :câlin:

Aubépine

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 2818

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 17:43

Margaux je te remercie. :bouquet:

En effet, tu peux comprendre le travail,
car toi aussi tu as de quoi t'occuper avec tes deux régions.

Je n'en vois pas le bout de ce departement de la Manche
et j'ai encore le Calvados. :walbash:


Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 17:46

Aubépine, toujours fidèle au poste pour m'encourager.
Tu sais je commence à avoir les yeux qui se croisent.

Margaux comprend elle aussi ce travail, car elle a deux regions
et bien moi je t'assure, qu'une seule me suffit grandement. ;)

Merci à toi :bouquet:

et pleins de :bisou joue: :25:

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 19:54

Suite Département de la MANCHE


TATIHOU



Cette île magique, hors du temps,
est posée au centre de la baie de St Vaast la Hougue.



Une mouette



Un cormoran

Domaine privilégié des oiseaux de mer qui s'y reproduisent, cette réserve naturelle unique,
offre de nombreux points d'observations de la flore et de la faune de l'île.
Un important jardin botanique
maritime rassemble l'ensemble des espèces de la côte.



Le fort de Tatihou vu de la mer.



Le fort et les dépendances.




Le fort et les paturages.

LA HAGUE



Tempète sur la Hague





La Hague assure le traitement des combustibles nucléaires usés.




Usine de la Hague.





La Baie des Veys





La pêche à pieds





Promenade au coeur de la Hague.



Le nez de Jobourg, là où la terre s' arrête.



Barfleur


Un des plus beaux villages de France




Ce joli petit port de pêche bordé de solides maisons de granit ne manque pas de charme.
Les maisons de granit aux toits de schistes s'alignent le long du petit port près de l'église.




C’ est un bourg de pêcheurs.







Ses quais pittoresques et animés sont encombrés de casiers, lignes et filets.

Le port d'échouage est aussi pittoresque qu'authentique. Les chalutiers colorés sont amarrés le long des quais chargés de casiers. Il y a aussi les caseyeurs, les fileyeurs ou les cordiers et les petits ligneurs de bars qui pêchent dans le raz tout proche.

Le ramassage des moules représente une part très importante de l'activité. La pêche des coquilles Saint-Jacques, des crustacés, des poissons plats et de fond, des bars, colins, maquereaux, sardines et morues est également très active.


Moules marinières à la normande


  • Pour 4 personnes :
    2 kg de moules, 2 dl de vin blanc, 50 gr d'échalotes,
    4 cuillères à soupe de crème fraîche, persil, poivre.

  • Après avoir lavé et égoutté les moules, les faire ouvrir avec le vin blanc et l'échalote ciselée.
  • Lorsque la plupart des moules sont ouvertes, retirer du feu et jeter la moitié du jus de cuisson.
    Remettre sur le feu, ajouter la crème et le persil.
    Poivrer, remuer pendant 2 à 3 minutes.
    Servez aussitôt.
    Un blanc sec sera leur compagnon idéal !

Bon appétit !




Le phare de Gouvi










CHERBOURG


Cherbourg, port d’embarquement et d’escales aux portes de l’Atlantique.





Dans cette ville résolument tournée vers la mer, la tradition transatlantique est ancienne.






Ici le Queen Elisabeth 2 au quai de france en 2002

En 1869, les premiers paquebots anglais et allemands font escale dans le port de Cherbourg.





LA CITE DE LA MER






Abritée dans le cadre prestigieux de la gare transatlantique,
La Cité de la Mer dont l’ouverture date de 2002, nous raconte

la grande aventure de l'homme sous la mer.



16 aquariums dont un gigantesque bassin tropical Cet endroit est vraiment spectaculaire.
Plus de 3000 poissons multicolores évoluent devant nos yeux émerveillés dans 350.000 litres d'eau !!!















L' imposante gare transatlantique a toujours été considérée comme la "cathédrale" de Cherbourg qui, grâce à sa grande rade et à sa situation géographique, a toujours eu la vocation d'un port transatlantique de premier plan.






Le Redoutable fut le premier sous-marin nucléaire français lanceur d'engins.
Il fut lancé à Cherbourg par Charles de Gaules en 1967 et désarmé en 1991.

Il a rejoint le bassin qui a été spécialement créé pour lui le 4 juillet 2000.


à suivre.

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Campanule le Lun 26 Mai 2008 - 22:33

:bravo: Eglantine, je ne connaissais pas du tout cette région de Normandie, c'est très intéressant, quel travail, merci beaucoup.

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Lun 26 Mai 2008 - 23:16



Campanule. :bisou joue:

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Aubépine le Mar 27 Mai 2008 - 8:10

Plus de 23h et notre jolie Eglantine est encore en train de travailler bénévolement pour l'Office du Tourisme de Normandie.

Si j'habitais plus près de toi, j'irais te gronder et te mettrais au lit avec une tisane et un bisou. :bisou joue:

Aubépine

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 2818

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Mar 27 Mai 2008 - 9:12

Coucou mon amie Aubépine.

Je profite de mes trois jours de congès.

Je deviens une accroc du PC ....

Tu as raison ce n'est pas raisonnable.

Bonne journée.

A tout à l'heure. ;)

:bisou joue:

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Mer 28 Mai 2008 - 17:15

La Normandie


Parmi les 25 sites culturels visités en France en 2002, 3 sont bas-normands :

Le Mont-Saint-Michel (8ème rang et patrimoine mondial de l´UNESCO),

le Mémorial de Caen (18ème rang),

la Tapisserie de Bayeux (25ème rang).


Mais l´activité culturelle ne se limite pas à ces sites majeurs !


Les églises, abbayes et cathédrales,


ou encore les châteaux et manoirs

témoignent de la richesse acquise par la région au cours de son histoire,

et illustrent l´architecture normande dans toute sa splendeur.



Les côtes normandes :






Les côtes du Calvados donc les plages du débarquement.


Quelle soit "Fleurie" , "de Nacre" ou "d´Albâtre ", la côte offre des paysages d´une étonnante variété : plages de sable fin de Deauville/Trouville, plages de galets du Pays de Caux en Haute-Normandie, ou éperon rocheux du Nord Cotentin…
Stations balnéaires - avec ou sans casinos - (ex : Deauville, Cabourg, Honfleur…) et ports de pêche se succèdent le long de ces côtes.


- 600 km de côtes
- 14 000 km de rivières
- 400 000 hectares de forêts et de bois
- 37 ports de plaisance


Je vais maintenant vous présenter le troisième et dernier département de la Basse-Normandie :

LE CALVADOS


Honfleur,




Vue panoramique du port

On ne peut être que touché par le calme et la beauté intemporelle du port de Honfleur. Se promener dans Honfleur c'est faire un voyage dans un monde où le temps n'a pas de prise.




Le port et ses maisons accolées.




Les boutiques



Le port.




Le vieux bassin avec devant nous les peintres toujours très nombreux en cet endroit et
au fond on aperçoit l'église Ste Catherine.




La lieutenance.

De la jetée au bord de l'océan, en passant par le vieux bassin et les rues pittoresques, ses nombreuses galeries d’Art et par la splendide Eglise Sainte Catherine, et jusqu'à la vue sur le Pont de Normandie, on ne peut qu'aimer Honfleur !




L’ Eglise Ste Catherine





La première construction, classique édifice en pierres, fut détruite au XVe siècle pendant la Guerre de Cent Ans. Il fallait reconstruire, mais les habitants manquaient de moyens. Il faudra utiliser du bois, moins onéreux. Les compétences des charpentiers de marine de Honfleur sont alors mises à contribution.

Je suis dans l'impossibilité de vous montrer l'intérieur de l'église
qui est trop sombre pour avoir de belles photos.

Elle est toujours l'une des principales curiosités de Honfleur avec ses nefs en forme de coques de bateaux renversées et son clocher séparé de l'édifice principal, ce qui la rend unique dans son genre.
Au début du siècle dernier, l'intérieur et l'extérieur étaient totalement différents. En effet, la structure en bois était alors habillée. De plus, un fronton avait été construit à l'extérieur.

à suivre.



Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  MARGAUX le Mer 28 Mai 2008 - 17:23

-- bien bien--

HONFLEUR est une ville très colorée---j'aime flower flower

MARGAUX

Age : 62

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 5561

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Campanule le Mer 28 Mai 2008 - 18:12

J'aime beaucoup Honfleur, j'y suis allée il n'y a pas très longtemps.

merci Eglantine
:bravo: :bravo: :bouquet:

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Mer 28 Mai 2008 - 18:21

Merci Margaux et Campanule. :bouquet:

Je continuerai ce week-end car demain je reprends le travail.

Aujourd'hui, je n'ai pas beaucoup avancé car au moment de valider, je ne sais
pas comment j'ai fait..tout s'est effacé.. j' ai tout perdu donc à refaire. :walbash:

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Aubépine le Jeu 29 Mai 2008 - 13:04

En tout cas chère Eglantine, j'ai bien envie de lancer une pétition pour que l'Office du Tourime de Normandie t'offre une semaine de vacance de ton choix. Tu ne l'aurais pas volée !! Bisous :câlin:

Aubépine

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 2818

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Campanule le Jeu 29 Mai 2008 - 17:41

en effet Aubépine, tu as raison Very Happy

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Jeu 29 Mai 2008 - 19:49

Merci Aubépine et Campanule.
C'est gentil a vous deux de passer sur ce topic. :bouquet:

Le mieux, Aubépine, c'est que je ne suis même pas allée à l'office du tourisme
chercher de la doc. Je vous parle seulement de ce que je connais.

Il y a tellement de chose à dire et sur toute l'Histoire, la grande... :king: :queen:

J'ai fait beaucoup de recherches pour ma généalogie..c'est un très vaste sujet
que je n'aborderais pas là. study

Les photos c'est plus ludique. Laughing

:bisou joue: :bisou joue:

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Annick le Jeu 29 Mai 2008 - 20:06

Ton reportage est superbe et bien documenté.

J'aime beaucoup Honfleur, quelle jolie petite ville animée et colorée.
Es-tu déjà allée jusqu'à la petite chapelle Notre Dame de Grâce ?
C'est à 4 ou 5 kms au-dessus de Honfleur, c'est une jolie petite chapelle et sur l'esplanade on découvre tout un panorama.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 65020

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Eglantine le Jeu 29 Mai 2008 - 20:19

Bonsoir Annick,

Oui, je suis allée.
Le panorama est super la-haut.

Pour toi Annick car je l'ai dans mes images mais je ne peux
pas parler de tout, je trouve que ce reportage est déjà long. ;)



Chapelle Notre-Dame de Grace près Honfleur.

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA BASSE NORMANDIE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum