EN PENTE DOUCE
IMPORTANT aux INSCRITS

à la lecture de ce message vous êtes déconnecté(e)s !!!
------------------------------------------
ATTENTION :

l'hébergeur vous déconnecte obligatoirement chaque fin de mois !
Pour accéder, en tant que membre enregistré : Veuillez vous reconnecter, au forum..
Cela peut, aussi, être opérationnel pendant 2/3 jours.

//
les Administrateurs, d' E.P.D..
L’actualité de saison

*

*
Derniers sujets
» mon calendrier de l'avent
Aujourd'hui à 22:41 par MARGAUX

» Un détour par L'ALSACE
Aujourd'hui à 22:34 par Annick

» GOOGLE
Aujourd'hui à 22:27 par Annick

» Chez moi ... c'est aussi chez vous !
Aujourd'hui à 22:20 par Annick

» mon coin !
Aujourd'hui à 22:17 par Annick

» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
Aujourd'hui à 21:47 par Annick

» la question
Aujourd'hui à 18:46 par romans

» Retour vers le passé
Aujourd'hui à 18:15 par Nade56

»  les dessins !
Aujourd'hui à 10:13 par lilas

» Le Chat de Geluck !!!
Aujourd'hui à 7:57 par Z06

» Quelques photos prises sur le lien animaux .....
Hier à 17:35 par hulotte

» Le club de lecture
Hier à 10:27 par Nade56

Hébergeurs d’Images

*
Cliquez sur le lien !

Imagesia

Uprapide

Hostingpics

ZupImages
De Tout de Rien
Les thrillers
Bureaux de Vote
*
OUVERT 24h/24

SOYEZ le ......


Inscrivez-vous...
vous serez accueillis
avec chaleur..

Clic => Accès direct

Navigation et S.O.S.
en cas de non accès
au forum

Info..navigation
clic => <=
Lien à enregistrer
favoris / Marques pages

***********************
Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/

Un soucis sur le PC
clic => accès <=
Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

manon

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

Le 11 novembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 11 novembre

Message  Campanule le Jeu 11 Nov 2010 - 10:57

Mon grand père est revenu des tranchées, il est mort quelques temps après.
Cette guerre fut particulièrement meurtrière.
L'Armistice est signé à Rethondes, en forêt de Compiègne, le 11 novembre 1918.
Au front alternent des scènes d'émotion, de joie et de fraternisation à l'annonce du cessez-le-feu. La liesse déferle sur la France, tandis que retentissent les coups de canon que Georges Clemenceau a ordonné de tirer.


Au Palais Bourbon, à 16 heures, Clemenceau lit les conditions d'armistice, salue l'Alsace et la Lorraine et rend hommage à la Nation.
Ce "jour de bonheur" ne peut faire oublier à l'ancien combattant, revenu à la vie civile, l'expérience tragique et le message dont il est porteur. Il importe en effet que le courage et les sacrifices des soldats durant ces quatre années de guerre restent dans chaque mémoire.
Ce sont les anciens combattants qui vont imposer peu à peu le 11 novembre comme une fête nationale.
suite :

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichecitoyennete.php?idCitoyen=1&idLang=fr

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Campanule le Jeu 11 Nov 2010 - 11:05

J'ai beaucoup aimé le film : Joyeux Noël qui raconte une histoire vraie, longtemps cachée.
Les militaires ont lourdement payé ce rapprochement d'un soir de Noël et pourtant.....

Lorsque la guerre surgit au creux de l'été 1914, elle surprend et emporte dans son tourbillon des millions d'hommes. Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l'opéra de Berlin, va devoir renoncer à sa belle carrière et surtout à celle qu'il aime : Anna Sörensen, soprane et partenaire de chant.
Le prêtre anglican Palmer s'est porté volontaire pour suivre Jonathan, son jeune aide à l'église. Ils quittent leur Ecosse, l'un comme soldat, l'autre comme brancardier.
Le lieutenant Audebert a dû laisser sa femme enceinte et alitée pour aller combattre l'ennemi. Mais depuis, les Allemands occupent la petite ville du Nord où la jeune épouse a probablement accouché à présent.
Et puis arrive Noël, avec sa neige et son cortège de cadeaux des familles et des Etats majors. Mais la surprise ne viendra pas des colis généreux qui jonchent les tranchées françaises, écossaises et allemandes...

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18400567&cfilm=56539.html

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18400572&cfilm=56539.html

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Eglantine le Jeu 11 Nov 2010 - 12:17

C'est un très beau film Campanule.

Je l'ai vu au ciné et à la télé.

Ce soir il est rediffusé sur France 3 à 20 heures 35.

Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Shalimar le Jeu 11 Nov 2010 - 15:18

Oui, le 11 novembre doit rester un jour de Mémoire.La Grande Guerre s'est déroulée dans des conditions inhumaines : trop de jeunes, presque des gamins sont restés dans les tranchées, et ceux qui en sont revenus sont rentrés marqués dans leur corps et dans leur tête aussi.
C'est pourquoi, par respect pour eux, en ce jour, les magasins pourraient rester fermés.
Enfin, ce n'est que mon avis ...

Shalimar

Date d'inscription : 04/10/2010

Nombre de messages : 2177

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Annick le Jeu 11 Nov 2010 - 18:18


Dans ma famille aussi, il y a eu des morts, deux oncles parmi les plus proches.
Ce n'était que des gamins de 20 ans.
Quelle boucherie !

En hommage à tous ces garçons, Je remets un poème trouvé dans le carnet de mon grand-père, lui aussi était au front.


Au soir des adieux les heures sont noires
Des pleurs angoissés perlent dans les yeux
Nous reverrons-nous après la victoire
Les heures sont noires au soir des adieux

Au soir du combat les heures sont rouges
Du beau sang français qui coule là-bas
Vision de mort effroyable bouge
Les heures sont rouges au soir des combats

Le soir en prison les heures sont grises
Quand vers le pays les rêves s'en vont
Du mortel ennui c'est la sombre emprise
Les heures sont grises le soir en prison

Au soir du retour elles seront roses
Heures où les coeurs retrouvant l'amour
Se diront entre eux de si douces choses
Les heures seront roses au soir du retour.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 65018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Shalimar le Ven 12 Nov 2010 - 9:52

Chaque vers de ce poème est émouvant .Mais j'en retiens une chose: malgré les horreurs vécues, la souffrance, l'Homme garde toujours au fond de lui une lueur d'espoir....
flower Shalimar

Shalimar

Date d'inscription : 04/10/2010

Nombre de messages : 2177

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Campanule le Ven 12 Nov 2010 - 13:43

C'est un très beau poème Annick.

Oui, on a décimé toute une jeunesse....
Il y a un très beau télé film que j'ai vu également, c'est le pantalon rouge, ceci prouve encore l'imbécilité des dirigeants et de certains militaires....

Il raconte l’histoire de Lucien Bersot. Un jour de 1914, des gendarmes viennent le voir pour lui annoncer son départ à une guerre qui ne devrait pas durer plus de deux mois. Il part dans un camion avec les autres réservistes de son village.

A la caserne, on donne à chaque soldat son paquetage : pantalon rouge, capote bleu marine, képi et fusil à baïonnette. Malheureusement pour Lucien Bersot, il n’y a plus de pantalon rouge à sa taille, alors on lui remet un pantalon blanc en lui disant qu’il en aurait un autre plus tard.

Sur le front, c’est un vrai massacre. Les Français du 60ième régiment se font facilement repérer avec leurs uniformes très voyants. Entassés dans les tranchées, ils se font canarder de grenades par l’ennemi allemand. Les officiers les obligent à lancer des assauts désespérés sur les lignes ennemies. Les soldats enfilent une baïonnette au bout de leur fusil et au coup de sifflet, ils sortent dans la boue, sous les rafales de balles et d’obus allemands.

A vingt kilomètres en arrière du front, un général prétendait que si les Français perdaient les batailles, c’était parce qu’ils n’obéissaient pas assez aux ordres. Le colonel décida de mettre à leur tête un lieutenant plus sévère : le lieutenant André. Ce lieutenant fit un inspection sur les armes et les uniformes. Bersot, qui n’avait pas eu un autre pantalon comme on lui avait dit, se fit directement remarquer par le lieutenant qui lui dit de vite en trouver un autre. Peu de temps plus tard, on lui apporte un pantalon rouge garance pris sur un cadavre. Le pantalon était troué, sale et plein de sang. Bersot ne voulait pas le mettre malgré les ordres du lieutenant. Son refus d’obéissance lui valut une semaine de prison alors qu’il venait d’obtenir sa permission pour rentrer quelques jours chez lui. Ces amis de la 60ième compagnie avaient désigné deux volontaires pour demander au lieutenant André de libérer Bersot mais en vain. Bien au contraire, ils furent aussi emprisonnés. Le colonel mécontent organisa un Conseil de Guerre où Lucien Bersot fut condamné à être fusillé. Ses deux amis écopèrent de cinq ans de travaux forcés en Afrique.

Après la guerre, dans tous les villages de France, on a construit un monument aux morts pour se souvenir de ces soldats morts pour la France. Bersot fut tout de même réhabilité en 1923 et son nom fut enfin gravé sur le monument aux morts de son village.

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Annick le Ven 12 Nov 2010 - 14:10


On fusillait ces jeunes pour pas grand chose, comme s'il n'y avait pas assez de la guerre pour se charger de leur mort.
Le téléfilm "Le pantalon rouge" est tiré d'un livre qui porte le même titre.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 65018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Campanule le Sam 13 Nov 2010 - 16:29

Un autre très beau film qui parle aussi de la monstruosité de cette guerre Neutral

En 1916, la guerre s'est enlisée depuis longtemps dans les tranchées. Le général Broulard, chef de l'état-major, incite le général Mireau, lui faisant miroiter de l'avancement, à donner l'assaut à une très solide position allemande, la Cote 110 (nommée « la Fourmilière » dans la VO) et ce, sans renforts ni préparatifs. Mais le régiment, mené par le colonel Dax, est repoussé par le feu ennemi et doit se replier avec de lourdes pertes. Observant la scène, le général Mireau s'aperçoit qu'une partie des hommes n'a pas quitté les tranchées et, de rage, décide de faire tirer sur ses propres troupes pour les forcer à attaquer. Mais son ordre, transmis oralement uniquement, est refusé par l'officier responsable de l'artillerie.

Devant cet échec personnel, le général Mireau décide alors de traduire en conseil de guerre le régiment pour « lâcheté ». Il souhaite que des centaines de ses hommes soient exécutés. Le colonel Dax s'insurge contre cette idée qu'il juge révoltante. Finalement le général Broulard décide d'un compromis : seuls trois hommes, un par compagnie, seront jugés.

Ecœuré, le colonel Dax, brillant avocat dans le civil, demande alors l'autorisation au général Broulard de défendre les trois hommes qui seront désignés. Mais tout son talent ne pourra l'aider à infléchir les juges pour qui la sentence ne fait aucun doute : les soldats seront fusillés le lendemain.

En dernier recours, le colonel Dax décide de retrouver le général Broulard, pour lui apporter les preuves que le général Mireau avait ordonné à son artillerie de tirer sur ses propres troupes pendant l'attaque. Ceci n'empêchera pas l'exécution des trois soldats mais le général Broulard utilisera cette carte pour ordonner une enquête sur les agissements du général Mireau et offrir ainsi son poste au colonel Dax, croyant que celui-ci a agi par pure ambition. Dax refuse de façon véhémente cet avancement, écœuré par le cynisme du général, et s'empresse de retourner auprès de ses hommes.
source wikipédia
Spoiler:

http://www.dailymotion.com/video/x6n1iu_les-sentiers-de-la-gloire-16_shortfilms

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Campanule le Mer 26 Jan 2011 - 11:14

J'ai reçu ce pps ce matin, bientôt dix ans Neutral
Spoiler:
http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/GbaHFlIo

Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11 novembre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum