EN PENTE DOUCE
B I E N V E N U E .....sur le Forum En Pente Douce

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum,

merci de vous de vous inscrire pour rejoindre notre communauté.
.
Pour les inscrits, Merci de vous connecter.


les Administrateurs, d' E.P.D.

Forum En pente Douce

**********
L’actualité de saison



Derniers sujets
» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
hauteville... EmptyAujourd'hui à 11:31 par Z06

» la question
hauteville... EmptyAujourd'hui à 9:21 par joelle

»  les dessins !
hauteville... EmptyVen 18 Oct 2019 - 11:57 par Solaire

» Joseph JAFFRENOU
hauteville... EmptyMer 16 Oct 2019 - 23:41 par Eric-Noël Dyvorne

» Ah ! Ces méridionaux...
hauteville... EmptyMar 15 Oct 2019 - 16:48 par hulotte

» nana .. nana .. nana.. nonnon
hauteville... EmptyLun 14 Oct 2019 - 23:11 par Solaire

» coloriage anti-stress pour adulte
hauteville... EmptyLun 14 Oct 2019 - 9:34 par joelle

»  Il s'appelle DIMASH ! à écouter sans modération
hauteville... EmptySam 12 Oct 2019 - 12:53 par Solaire

» pasteque camping
hauteville... EmptyVen 11 Oct 2019 - 19:59 par hulotte

» le saviez vous!!
hauteville... EmptyMar 8 Oct 2019 - 20:37 par hulotte

» Les thrillers
hauteville... EmptyDim 6 Oct 2019 - 20:14 par Z06

» jeux de mots
hauteville... EmptyVen 4 Oct 2019 - 9:30 par joelle

» " Jeux des Phrases " avec le mot précédent "
hauteville... EmptyVen 4 Oct 2019 - 9:29 par joelle

» Alphabet des prénoms en rimes...
hauteville... EmptyVen 4 Oct 2019 - 9:28 par joelle

» 3 lettres donnent une petite phrase
hauteville... EmptyVen 4 Oct 2019 - 9:25 par joelle

Derniers Sujets
*
Accès direct...

ICI
*


De Tout de Rien

*
Hébergeurs d’Images
Alternatif a Servimg
*
Cliquez sur le mot rouge !



Megapict


Postimage



Casimages



Zupimages



Les thrillers
*



SOYEZ le ......



Inscrivez-vous
...
vous serez accueillis
avec chaleur..


Clic => Accès direct
*

Navigation et S.O.S.
*
en cas de non accès
au forum

Info..navigation

clic => <=

Lien à enregistrer
favoris / Marques pages


***********************

Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/////////////////////////*/



Un soucis sur le PC
ou
votre soucis sur votre PC
posez votre question

clic => accès <=

*

Retour Page Accueil

*


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

romans

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

hauteville...

Aller en bas

hauteville... Empty hauteville...

Message  mamyblue le Lun 16 Juin 2008 - 16:34

Hauteville…



Le bruit de la poulie répétitive et grinçante, scandait ses pensées ;

Ses mains fines et douces, ses doigts glissaient, effleuraient le membre endolori, lui redonnait substance.

La fraîcheur de ses mains remplaçait progressivement la chaleur due à l’inflammation de ce genou récalcitrant.

Marie souriait bienveillante et forte à la fois. Son ton se faisait doux pour rassurer lorsqu’elle sentait son patient sombrer dans le découragement, se transformait en autoritarisme presque, en rappel pour obtenir de lui la volonté nécessaire pour obtenir le résultat recherché, parfois à la limite du possible lorsque la douleur était intense.

Le cheminement était long, fait de pas en arrière et en avant. L’avant devait gagner, c’est tout.

Cette salle de rééducation voyait des accidentés de moto, amputés, qui voulaient remarcher, grâce à une volonté pugnace, bornée, le seul but : marcher !



Des miraculés sortis du coma qui avaient atrophié leurs muscles et qu’ils devaient reconstituer jour après jour pour redevenir ou essayer de redevenir l’être qu’ils avaient été. Leur regard était étonné comme à la découverte d’un monde nouveau.

La poulie grinçait. Marie se retourna vers Monsieur X .

« je vous tourne le dos, mais je vois tout, vous vous relâchez, amplitude, allez, allez chercher la douleur ! »



Monsieur X souriait mais un peu jaune : « c’est pas elle qui a mal ! » pensait il !

Quelques silhouettes fantomatiques, contrastaient avec celles des jeunes sportifs qui riaient haut et fort, chahutant, cachant les chaussures des kinés.

Personnes plus ou moins âgées avec leur appareil à oxygène comme le fœtus relié à sa mère par le cordon ombilical. Le souffle de vie, si tenu parfois que l’on craint qu’il ne s’éteigne à chaque seconde.

Marie était une âme pure, un regard bleu et marron confondu, aucun maquillage, une simplicité, un sourire qui la faisait reine.

L’amour qu’elle portait comme son regard transparaissait et lui donnait le sublime.

En avait-elle conscience ?

Alors qu’elle me massait je me surprenais à avoir cette interrogation.

Et puis était-elle seule dans la vie ? Je ne pouvais imaginer que cette créature ne puisse faire le bonheur d’une autre moitié.

Je nous voulais comme une demie sphère qui rencontrait comme par miracle une deuxième moitié qui venait se souder, idéalement, pour ne former qu’une entité d’amour.



Marie était préoccupée.. Un nouveau chef devait arriver, le précédent, bienveillant laissait un vide.



Olivier se préparait. C’était son premier poste, depuis le concours de l’école des cadres.

Plutôt timide, réservé, pas trop sûr de lui, il hésitait à sortir de sa voiture. Il respira un grand coup. L’équipe était à dominante féminine. Il fonça, presque tête baissée.

Marie s’était levée ; « allez 15 minutes encore, je reviens .

Au bout du couloir, elle tourna en direction de la machine à café, elle chantonnait, heureuse sans raison.

Elle leva les yeux, elle le vit. Ce petit pincement au cœur, elle ne le connaissait pas, mais il fût agréable.

Le Passeur derrière la machine à café souriait, car Olivier avait ressenti le même pincement.

Ils se retournèrent ensemble, mus par la même étonnante surprise qui les remplissait.

La sphère était enfin reconstituée.







j'ai écrit cette petite histoire, en centre de rééducation à Hauteville (o1), l'année dernière.

J'ai passé 5 semaines de douleurs mais aussi d'une richesse incroyable en cotoyant des gens divers dans leur personnalité et leur souffrance.

Marie mon héroine, était ma kiné. Une petite bonne femme extraordinaire. Bien sur vous comprendrez que la fin de l'histoire est purement imaginée.
mamyblue
mamyblue

Date d'inscription : 18/05/2008

Nombre de messages : 485

Revenir en haut Aller en bas

hauteville... Empty Re: hauteville...

Message  Pedro le Lun 16 Juin 2008 - 16:57

Merci mamybleu de nous avoir fait partager un moment de ta vie.

Ce genre de petite femme je connais très bien
elles sont comme des étoiles filantes
Porteuse de souhaits
mais elles filent si vite que l'on a du mal à les suivrent :arrow: scratch
Car elles n'ont qu'un but "aider" :trève:
Pedro
Pedro

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 2183

Revenir en haut Aller en bas

hauteville... Empty Re: hauteville...

Message  Campanule le Mar 17 Juin 2008 - 9:53

Je leur tire mon chapeau à toutes ces petites femmes qui ont bien du courage car elles sont souvent en contact avec des cas très "durs" et elles n'ont pas le droit de baisser les bras.
Cela ne doit pas être toujours simple.
Je me souviens d'une maman infirmière en pédiatrie qui avait accompagné un voyage scolaire.
Elle devait reprendre le travail après et je lui posai la question : "vous n'allez pas être trop fatiguée"
alors elle me répondit : "Jacqueline, ce soir, nous fêtons avec quelques jours d'avance l'anniversaire d'une petite fille qui va mourir" et ses yeux se sont embués.
On leur demande de mettre des distances mais le peuvent-elles toujours ?
Dans le cas de cette kiné faisait son travail de façon admirable et encore une fois, chapeau à tout le personnel soignant qui veille sur les malades parfois dans des conditons très difficiles.
Merci Mamylbue et bonne journée.
Campanule
Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29217

Revenir en haut Aller en bas

hauteville... Empty Re: hauteville...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum