EN PENTE DOUCE
IMPORTANT aux INSCRITS

à la lecture de ce message vous êtes déconnecté(e)s !!!
------------------------------------------
ATTENTION :

l'hébergeur vous déconnecte obligatoirement chaque fin de mois !
Pour accéder, en tant que membre enregistré : Veuillez vous reconnecter, au forum..
Cela peut, aussi, être opérationnel pendant 2/3 jours.

//
les Administrateurs, d' E.P.D..
L’actualité de saison

*



*


pensez à boire......
*

*
Derniers sujets
» mon coin !
Hier à 21:13 par neurone

» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
Hier à 19:43 par Annick

» " Mots Finissant Par " ON "
Hier à 13:53 par gisele29

»  " Jeux des Phrases " avec le mot précédant "
Lun 21 Aoû 2017 - 11:31 par marie

» mon passe- temps
Lun 21 Aoû 2017 - 11:09 par Solaire

»  les dessins !
Lun 21 Aoû 2017 - 10:50 par neurone

» LES FRAYEURS ENFANTINES
Lun 21 Aoû 2017 - 3:28 par TITEFEE

»  --- POESIE ---
Dim 20 Aoû 2017 - 12:01 par marie

» Le Chat de Geluck !!!
Dim 20 Aoû 2017 - 10:21 par rosine

» la question
Sam 19 Aoû 2017 - 13:16 par joelle

» coloriage anti-stress pour adulte
Ven 18 Aoû 2017 - 18:16 par Annick

» ils ont gaché des millions de petits trésors
Ven 11 Aoû 2017 - 18:20 par neurone

Hébergeurs d’Images

*
Cliquez sur le lien !

Imagesia



Hostingpics

ZupImages
De Tout de Rien
Les thrillers
*



Bureaux de Vote
*

OUVERT 24h/24


SOYEZ le ......



Inscrivez-vous
...
vous serez accueillis
avec chaleur..


Clic => Accès direct
*

Navigation et S.O.S.
*
en cas de non accès
au forum

Info..navigation

clic => <=

Lien à enregistrer
favoris / Marques pages


***********************

Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/////////////////////////*/



Un soucis sur le PC
ou
votre soucis sur votre PC
posez votre question

clic => accès <=

*

Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  j.r.garou le Lun 9 Aoû 2010 - 15:38

Leur nouvelle vie n’avait guère empiété sur
leurs journées, mais elle ne pouvait s’empêcher d’être radieuse, et souvent
rêveuse au bureau comme elle ne l’avait jamais été. Une de ses collègues fine
mouche lui a dit :

-Tu serais amoureuse toi que ça
ne m’étonnerait pas… comme tu ne sors pas, c’est de ton beau père ?

Elle s’est contentée de hausser les épaules, ne pouvant s’empêcher de rougir elle a plongé le nez dans ses
papiers…

L’autre collègue du même bureau a dit doctement :
-En somme tu as chez toi un homme qui fait tout le travail de maison : Tu as tous les avantages et pas
les inconvénients…

Disant cela car elle se plaignait toujours de la ‘corvée conjugale’ à laquelle elle n’osait pas couper ;
Marie a souri en elle même, se disant : « si elles savaient ! »


Leur vie s’était organisée différemment, mais en apparence elle était la même. Seulement voilà, il l’a
décidée à apprendre à conduire :

-Si je venais à disparaître, tu pourrais te déplacer sans avoir à demander à qui que ce soit de t’accompagner…
Le samedi et le dimanche après midi, ils ont été sur des routes alentour sans trop de circulation pour
cette conduite accompagnée : St Quentin la poterie, Saint Laurent la Vernède, la Bruguière ou route de Vallabrix. Dans ces villages bien plus qu’à Uzès même, on regarde les gens passer : Ils étaient connus…cela a commencé à jaser !

-Ces deux là ils sont au mieux
depuis que Raymond n’est plus là !

– Le ‘Papé’ il est encore ‘vert’
– Oh ! toi, tu vois le mal partout, elle apprend à conduire… »

En même temps chaque soir, il a révisé le code de la route avec elle. Elle a appris plus vite que si elle s’y était plongée seule. Dés la première fois en mai, elle a été reçue coup sur
coup, à l’examen du code puis à la conduite…Dotée de la feuille rose, elle a
décidé qu’elle allait acheter une voiture neuve et plus petite, donc plus
facile à conduire ! En même temps elle lui a dit qu’elle prendrait son
mois de vacances en juin cette année, et que ce serait bien s’ils louaient
quelque part en montagne ou à la mer ?
Et lui, il lui a proposé la Suisse, dans le Valais où il s’est occupé de louer un petit chalet pour 15 jours à la mi juin.
Georges est venu pour quelques jours de permission. Le soir elle faisait un passage plus bref à la petite
chambre puis montait dans la sienne. Un soir au souper, il leur a dit :

-J’ai failli mettre mon poing sur la g… du ‘Thibaut’ qui m’a dit : Le Papé et ta mère, ils sont toujours
ensemble. Tu ne crois pas qu’ils font des ‘affaires’ tous les deux ?

Et ils ont réalisé à quel point pour Georges leur liaison pouvait paraître incongrue !

Ces quinze jours en Suisse ont été merveilleux pour les deux. Pour la première fois, ils
étaient libres jour et nuit de laisser éclater leur amour au
grand jour. Pourtant au début le jour, elle n’arrivait pas à être la même ;
un respect, une gêne l’empêchaient d’être ce qu’elle était la nuit : une
amoureuse pressée d’être dans les bras de son ‘homme’.
Hors, après une longue marche en montagne ils sont rentrés tôt, plutôt fatigués ; surtout
elle qui n’avait jamais fait de randonnée. Le petit chalet était bien équipé,
pendant qu’elle prenait une douche, il a fait du thé. Pendant qu’il infusait,
il est allé se doucher à son tour. C’est après cette collation qu’il lui a
proposé d’aller s’allonger un peu puisqu’elle était fatiguée… gênée, elle
hésitait, alors il a dit :

-Il fait jour et tu ne veux pas voir ma tête de vieux au dessus de la tienne, je comprends !
Les larmes ont jailli de ses yeux à elle, tandis qu’elle a
presque crié :
-‘Papé’ tu es fou, j’aime ton visage…toi ‘vieux’ ! viens…viens !
Et après cette sieste tardive et crapuleuse, elle a été complètement libérée. Les années de mariage avec Raymond n’étaient pas oubliées ni par l’un ni par l’autre, mais ils en occultaient la
partie intime dans leurs discussions de jour comme de nuit…


Au retour, elle a été sous le feu roulant des questions de la part de ses collègues de travail et dans sa
famille aussi : Une location de chalet pour eux deux ? même quand
elle disait qu’il y avait deux chambres, ils pensaient tous qu’il y avait
anguille sous roche… Mais quand le même employé de la voirie l’a apostrophée
grossièrement dans leur bureau où elles étaient à trois :

-Avec moi, çà aurait été autre chose qu’avec ce ‘vieux’…
Elle a fait un compte rendu de ce manque de respect au maire, leur patron. Le gars a du faire des excuses, dans le même bureau, devant ses collègues et un adjoint au maire.

Les gens ont jasé dans leur dos, mais comme leur vie était la même, exempte d’ostentation, la pâte du soufflé est vite retombée… Seulement elle était tellement heureuse, qu’elle n’a pas résisté au plaisir d’en parler sous le sceau du secret à Berthe sa cousine, et celle-ci de la même façon en a parlé à une parente, en la faisant jurer de ne rien révéler… et celle-ci…etc…
De même au travail, une collègue absente pour cause de maladie, avec l’autre bien plus amie, elle lui a fait des confidences, toujours avec des : « Tu me jure de n’en parler à personne ? » et l’autre la main sur le cœur, de répondre : « cela va sans dire, tu me connais ? »

Lafontaine l’a bien conté avec l’histoire du Roi Midas… mais il n’est rien arrivé à ces dames et messieurs par ricochet, qui se disaient maintenant au fait d’une liaison entre belle fille et
beau père, avec une différence d’âge de trente ans. Pour les uns, cela les
faisait ricaner, extrapoler, déformer ce qu’ils en avaient entendu dire ;
pour d’autres,
ils ne dérangeaient personne et avaient parfaitement raison de vivre ainsi leur vie à deux, puisqu’ils s’entendaient si bien ensemble…

Elle avait conservé le terrain sur lequel ils devaient bâtir, cette chimère pour laquelle Raymond avait tant travaillé, en ayant l’usufruit mais ne pouvant le vendre sans l’accord de Georges et lui, il avait dit :
-Garde moi le, quand j’aurais ma retraite je reviendrai à Uzès et j’espère réaliser ce que voulait Papa.
Le ‘Papé’ y allait quasiment chaque jour : il entretenait les quelques arbres fruitiers trouvés à
l’achat. Il y plantait quelques légumes mais surtout des fleurs. Aux beaux jours, à la sortie du travail elle allait l’y rejoindre et s’activait un moment après qu’il lui eut montré les nouveautés. On les y voyait donc, tout comme le samedi où déjà leur marche du matin était commentée.

Une partie de sa famille lui ayant fait des remarques qu’elle a jugées déplacées, c’est par une promenade en voiture qu’ils avaient remplacé ces sorties.
Bien souvent ils emmenaient Berthe toujours aussi ‘abandonnée’ par son boulomane de mari.
Les buts de promenade ne manquent pas : Pont du Gard, Avignon, Nîmes, Anduze et sa bambouseraie, le mont Aigoual… Pour la journée :
l’Aven d’Orgnac et les gorges de l’Ardèche ; St Rémy de Provence et la chaîne des Baux de Provence ; la mer, Martigues et l’étang de Berre, d’une part, de l’autre la Camargue de Port St Louis
aux saintes Maries de la mer et le Crau du Roi, etc… Ces Dames une comme
l’autre, étant pourtant nées et ayant vécu dans cette belle région, n’en
connaissaient presque rien ! Le mari de Berthe les avait accompagnés
quelques rares fois, mais il se trouvait toujours un concours de boules pour y couper !

Et à Berthe il a échappé une fois : « Je suis plus veuve que toi ! »

L’été ils ont continué à louer pour deux semaines par l’entremise de Maeva, le long de la côte un
studio : Bandol, La Capte dans la presqu’îles de Giens, St Raphaël, Antibes, Menton tout à tour les a vus
passer comme un couple uni de vacanciers. Quelques fois elle surprenait un regard curieux masculin ou féminin, et elle se rapprochait alors de son ‘Papé’ pour bien faire comprendre : « C’est comme ça ! et c’est mon Homme»


Comme dans tout couple, la lune de miel avait été suivie d’une routine, pleine de leurs habitudes, mais où au début elle disait trop souvent…après :
-‘Papé’ tu n’as pas peur que ça te fatigue ?
Car dés lors, il s’attachait à lui prouver de suite après, jusqu’au :
-Tu veux bien… qui précédait toujours l’assaut final car elle ne savait répondre que :
-oui, oui…

Berthe sa cousine et Lucie, sa seule amie au bureau à qui elle avait raconté leur histoire, écoutaient avec admiration que chaque soir, à son arrivée dans le lit, il ouvrait les bras Et qu’il la caressait, lui
disant des mots d’amour, cela se terminait par le :

-Tu veux bien ?
Qu’elle espérait tellement, tout en trouvant que c’était fou ! Et ce qui les faisait glousser
encore plus ses confidentes, c’est quand elle disait :

-Du fait de la prostate, il se lève chaque nuit… ça me réveille le plus souvent, et quand il revient c’est moi qui ouvre les bras ! souvent ça se termine… ‘bien’ encore !

Et l’hiver pour avoir quelques jours de liberté totale avec lui, elle a insisté pour qu’ils louent aussi huit
jours à la montagne. Ils y ont fait du ski de fond qu’il lui a enseigné avec une patience infinie. Créolières au dessus de Nice d’abord, puis dans le
Vercors, St Julien et St Martin, puis Villard de Lans, ces stations étant à une porte des magnifiques pistes de fond qui s’étendent sur 40 km pour le moins…

Georges sous officier de l’armée de l’air, spécialiste mécanicien cellule avion a été muté à Bordeaux dans un établissement régional de l’air. Il y a connu une employée civile, et ils ont vécu ensemble dés lors sans parler de mariage pour autant. Cette année quand il leur a amené sa Nadine pour la leur présenter, il leur a dit :
-Je lui ai raconté les circonstances qui vous ont amené à vivre ensemble, c’est pas la peine de vous
gêner pour nous…

Et c’est eux, les jeunes qu’elle a installé dans la plus grande chambre du haut ; la sienne du temps de
Raymond… une époque bien révolue et pas souvent évoquée !


Onze ans se sont écoulés depuis ce début d’année où ils étaient devenus amants… cette année la, un jour de mai où le soleil tapait le ‘Papé’ a passé beaucoup de temps au jardin. Le soir, tout s’est passé normalement. Couché vers 22 h, elle l’a rejoint, accueillie dans ses bras à l’habitude, mais la
petite question n’est pas venue ( depuis qu’il était octogénaire, il lui arrivait plus souvent de se contenter de leurs câlins rituels, sans aller plus loin ) Elle ne s’est pas inquiétée. Un moment après pourtant elle l’a entendu respirer fort, puis il a rejeté le drap avant de dire :

-J’ai envie de rendre, mais je n’arrive pas à me lever, je n’ai plus de ‘pattes’…
Elle a allumé, lui a apporté une cuvette disant je téléphone au docteur X… celui qu’elle voyait plus souvent que lui ! Dés qu’il a connu les symptômes, celui-ci a dit :
-J’appelle l’hôpital pour qu’ils envoient une ambulance, je vous rejoins là bas…
Il était vraiment mal avant l’arrivée de l’ambulance déjà. Il lui a dit difficilement qu’il ne voyait plus.
Dans l’ambulance elle lui a tenu la main : on lui avait mis un masque d’oxygène, mais à l’arrivée dans l’hôpital le docteur n’a pu que constater le décès. Rupture d’anévrisme, ça ne pardonne pas souvent ! Il aurait gardé de grosses séquelles
Si on avait pu l’opérer à temps, a dit le docteur en guise de consolation…

Quand Raymond était mort, le
‘Papé’ avait fait toutes les démarches administratives, cette fois la mort dans
l’âme, elle s’en est occupée. Berthe et son mari lui ont été d’un grand
secours. George, seul est venu en train de Bordeaux ; Nadine venait
d’accoucher de leur premier enfant…

Seule désormais dans sa grande maison, mais plus autonome, car elle conduisait depuis des années, ses seules sorties du week end sont pour le cimetière. Ce grand départ a été un
arrachement viscéral et une solitude totale l’a assombrie au travail comme ailleurs.

Pendant onze ans : aimée, choyée, écoutée et servie par un homme qui ne savait quoi faire pour lui
plaire, et qui lui avait fait connaître un bonheur total dont elle n’avait même pas eu idée jusque là !

Cela a été remarqué, l’occasion de bien des réflexions dont elle n’avait cure.

Quelques années ont passé ainsi, puis George avec ses 15 ans et demi d’armée a sollicité sa petite retraite. Ils avaient deux garçons et sont venus s’installer les quatre dans l’appartement
d’Uzès. Ils occupaient les deux chambres du haut, elle celle du bas où elle
avait été si heureuse. George aidé par Nadine a repris un ensemble atelier
mécanique et postes d’essence qui allait de pair avec sa spécialité dans l’armée.

Marie a pris sa retraite. Maintenant elle était la ‘Mamé’ qui s’occupait des deux garçons, de la cuisine,
du marché… On me l’a montrée justement au marché : une dame bien droite,
de beaux cheveux gris, mais un visage sévère les yeux comme absents. Berthe
avait raison de dire qu’elle ne s’était jamais remise de ce second deuil, celui
de son grand amour : onze ans de bonheur total et permanent qu’elle avait
vécus auprès de son ‘Papé’ qu’elle n’avait jamais appelé autrement…..


Fin


Dernière édition par j.r.garou le Mar 10 Aoû 2010 - 9:01, édité 4 fois
avatar
j.r.garou

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 3729

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  Z06 le Lun 9 Aoû 2010 - 21:58

Jan..


les 3

:bravo:


*/*
"Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive." - Bouddha..

sunny
*

Z06  Administrateur Technique 





avatar
Z06
Admin

Age : 67

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 40485

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  Annick le Lun 9 Aoû 2010 - 22:19


Jan, je me souviens avoir lu "l'histoire de Marie" par le passé.
C'est une belle histoire. :bouquet:






"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)
avatar
Annick
Admin

Age : 72

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 68880

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  GARDIAN le Mar 10 Aoû 2010 - 12:21

J'ai lu les 3 épisodes, vous me permettrez de ne commenter que le dernier, ami Jan. Vous vous en doutez que j'ai aimé votre nouvelle, une jolie compagne jeunette, ça me parle au coeur. Le bonheur est trop rare pour ne pas le prendre où on le trouve, et les malgracieux que ça dérange n'ont qu'à regarder ailleurs.
:bravo: :bravo: :bravo:

Une seule précision : il y en a une qui n'a pas intérêt à m'appeler "Papet", ou je lui fiche une raclée.
avatar
GARDIAN

Date d'inscription : 10/08/2009

Nombre de messages : 4854

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  j.r.garou le Mar 10 Aoû 2010 - 16:40

Merci Z06 pour cette lecture qui prend du temps mais qui je l'espère
t'a fait voyager dans le temps et l'espace...
Au technicien, je pose la question : pourquoi, partant du World où
j'ai le récit, en copié collé, ça sort phrases coupées, lignes différentes
un bazar que je suis obligé d'arranger sur éditer ?
Bien amicalement

Oui, Annick, je l'ai ressortie des limbes de R A cette histoire pour la dédier
à nos deux tourtereaux Provençaux... toutes les histoires d'Amour ont des
similitudes ?


Ah! Gardian, je savais vous interpeller : pour l'extérieur déja, un condensé de
tout ce que j'ai pu entendre à leur sujet, et puis pour cette osmose rayonnante
qu'ils affichaient, j'ai extrapolé...Papé ? porque no ? il est des mots dits sur
un registre tel qu'ils ont une toute autre signification ?
Merci de votre lecture et Amistas
Jan
avatar
j.r.garou

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 3729

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  mathy42 le Mar 10 Aoû 2010 - 17:18

MERCI beaucoup JAN , belle histoire pleine d'Amour dommage que ce soit déjà la fin ......bonne journée
avatar
mathy42

Date d'inscription : 19/01/2009

Nombre de messages : 2863

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  Z06 le Mar 10 Aoû 2010 - 18:16

j.r.garou a écrit:Merci Z06 pour cette lecture qui prend du temps mais qui je l'espère
t'a fait voyager dans le temps et l'espace...
Au technicien, je pose la question : pourquoi, partant du World où
j'ai le récit, en copié collé, ça sort phrases coupées, lignes différentes
un bazar que je suis obligé d'arranger sur éditer ?
Bien amicalement

...........................
Jan

Mon cher Jan...

la réponse...se trouve dans les méandres du forum..
..>> clic ICI <<<< raccourcis pour t'éviter de chercher.....bounce


si besoin de plus..suis là....

@ suivre


*/*
"Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive." - Bouddha..

sunny
*

Z06  Administrateur Technique 





avatar
Z06
Admin

Age : 67

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 40485

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  CIGALE le Mar 10 Aoû 2010 - 18:45

Merci d'avoir pensé aux tourtereaux provençaux, cher Jan. :bisou joue:
:bravo: 999 999
Je ne peux pas nier que j'ai lu, j'étais juste au milieu quand on m'a dit finement "Vu la couleur de vos joues, je sais ce que vous lisez." C'est ça, bien connaître l'autre. J'ai reconnu des situations, comme les collègues rigolards qui décrochaient si j'étais un peu loin "Pour toi....C'est Marseille !" . Et après d'imiter l'accent. Ca énerve, et en même temps on est ravi de se livrer un peu. Moi aussi, j'ai parlé à une collègue. Un peu. Ca a fait le tour des bureaux en moins d'une demi-journée.

Et maintenant que c'est tout ce qu'il y a de plus officiel, celui qui s'était le plus "payé ma coucourde", m'a dit il n'y a pas longtemps "Ca se voit que maintenant tu es heureuse". C'est la meilleure preuve que tout est possible.


**Je ne dirai jamais "papet", ce sera toujours "moun gardian" :bisou joue:
avatar
CIGALE

Date d'inscription : 27/07/2009

Nombre de messages : 1596

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  j.r.garou le Mar 10 Aoû 2010 - 22:50

Z06,
merci pour le renseignement d'un sujet que tu avais traité :
J'ai noté !
Amicalement

Cigale,
Comme dit, dans toute histoire d'Amour il y a des similitudes
et... des différences, heureusement. Ce mot de Papet venait
de l'époque où Georges était enfant, habitude des parents de
dire comme le mouflet... Ensuite un terme passe partout et...
très cher comme une cuirasse pour leur intimité ?
Bonnes vacances avec 'toun' ( ? ) Gardian

Bonne soirée

:bouquet:

Jan


Dernière édition par j.r.garou le Mar 17 Aoû 2010 - 15:53, édité 1 fois
avatar
j.r.garou

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 3729

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  hulotte le Mar 10 Aoû 2010 - 23:45

C'est déjà fini...dommage,merci ami Jan pour ce beau récit.

Et oui ça em..... les gens quand on ne vit pas comme eux !(c'est dans une chanson d'ailleurs )
avatar
hulotte

Age : 68

Date d'inscription : 21/05/2008

Nombre de messages : 20950

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  rosine le Mer 11 Aoû 2010 - 19:50

C'est une très belle histoire d'amour Jan, dommage qu'elle soit finie.
avatar
rosine

Age : 64

Date d'inscription : 02/10/2009

Nombre de messages : 6763

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  Campanule le Mer 11 Aoû 2010 - 20:24

J'avais lu cette nouvelle moi aussi sur RA.
J'ai eu beaucoup de plaisir à la redécouvrir, merci Jan :coquelicot: :rose: bisous
avatar
Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  j.r.garou le Mar 17 Aoû 2010 - 16:00

Hulotte,
Eh ! oui, Brassens l'a chanté :
"Les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux..."
:rose: bisous

Rosine,
Les plus belles histoires d'Amour, comme
les autres ont hélas ! la fin prévue dans
notre monde... Ceux qui se sont tant aimés
j'espère qu'ils se retrouveront 'ailleurs' !
:rose: bisous

Campanule,
Je l'ai remis dans le circuit car sur "l'encrier de poètes"
elle a fait un tabac... ( que j'estime mérité : mdr ? )
et je voulais la soumettre à l'attention de nos amis
de Provence qui en parlent avec des mots qui manquent
à mon vocabulaire...
:rose: bisous

Jan :coeur:
avatar
j.r.garou

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 3729

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum