EN PENTE DOUCE
IMPORTANT aux INSCRITS

à la lecture de ce message vous êtes déconnecté(e)s !!!
------------------------------------------
ATTENTION :

l'hébergeur vous déconnecte obligatoirement chaque fin de mois !
Pour accéder, en tant que membre enregistré : Veuillez vous reconnecter, au forum..
Cela peut, aussi, être opérationnel pendant 2/3 jours.

//
les Administrateurs, d' E.P.D..
L’actualité de saison

*



*


pensez à boire......
*

*
Derniers sujets
» mon coin !
Hier à 21:13 par neurone

» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
Hier à 19:43 par Annick

» " Mots Finissant Par " ON "
Hier à 13:53 par gisele29

»  " Jeux des Phrases " avec le mot précédant "
Lun 21 Aoû 2017 - 11:31 par marie

» mon passe- temps
Lun 21 Aoû 2017 - 11:09 par Solaire

»  les dessins !
Lun 21 Aoû 2017 - 10:50 par neurone

» LES FRAYEURS ENFANTINES
Lun 21 Aoû 2017 - 3:28 par TITEFEE

»  --- POESIE ---
Dim 20 Aoû 2017 - 12:01 par marie

» Le Chat de Geluck !!!
Dim 20 Aoû 2017 - 10:21 par rosine

» la question
Sam 19 Aoû 2017 - 13:16 par joelle

» coloriage anti-stress pour adulte
Ven 18 Aoû 2017 - 18:16 par Annick

» ils ont gaché des millions de petits trésors
Ven 11 Aoû 2017 - 18:20 par neurone

Hébergeurs d’Images

*
Cliquez sur le lien !

Imagesia



Hostingpics

ZupImages
De Tout de Rien
Les thrillers
*



Bureaux de Vote
*

OUVERT 24h/24


SOYEZ le ......



Inscrivez-vous
...
vous serez accueillis
avec chaleur..


Clic => Accès direct
*

Navigation et S.O.S.
*
en cas de non accès
au forum

Info..navigation

clic => <=

Lien à enregistrer
favoris / Marques pages


***********************

Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/////////////////////////*/



Un soucis sur le PC
ou
votre soucis sur votre PC
posez votre question

clic => accès <=

*

Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

OPERATION "PINCEAU"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPERATION "PINCEAU"

Message  CIGALE le Mar 6 Avr 2010 - 12:50

...Ou comment se faire avoir par sa fille adorée.

Tout a commencé par un superbe mercredi d’été. J’ai beau être rompue à pratiquement toutes les manœuvres de la « prunelle de mes yeux », je n’ai rien vu venir. Chipie-Chérie a un grand projet: repeindre sa chambre. En rose framboise soutenu. Bon! Pas très chaude pour ce faire, j'ai opposé que 1) je n'étais pas encore en congé et 2) j'espérais bien pouvoir profiter (à mon usage personnel cette fois) desdites vacances ! Roméo (qui ne ferait-il pour sa Dulcinée!) a aussitôt proposé "Je peux le faire, M'dame, je l'ai déjà fait chez ma marraine..." (mais ta g.....e !!!) Je n'ai aucune inquiétude quant à l'avenir de Chipie-Chérie : elle pourra toujours se recycler dans la maréchalerie. Parce que je n'en connais pas deux comme elle pour battre le fer tant qu'il est chaud et surtout pour lui donner la forme qu'elle veut...

C'est donc lestée de ma carte bancaire et flanquée de Fabien qu'elle a mis le cap sur "Royal Decor". Elle a trouvé la couleur qu'il lui faut (on la lui compose au magasin), il lui en faut pour 33 €. C'est raisonnable. J'avais pris une après-midi de récup', je m'occupais gaiement de Minnie-la-Gerbille quand le téléphone a sonné. C'était Chipie-Chérie. "Dis, MA maman, j'ai vu des super rideaux pour MA chambre (ah ben oui, maintenant, exit les tentures provençales jaune soleil à petites fleurs, "ça le fait pas") Je taille aussitôt dans le vif "Combien?" 10 €. C'est raisonnable aussi. Je donne mon aval.

3/4 d'heure après, elle était de retour, extatique "Merci, MA mamââââân..." Et elle m'a restitué ma carte ainsi que la facture. RAAAAAHHHHHHHH! ! ! ! 10€, c'était le mètre. En période de soldes, j’avais cru naïvement qu’elle était tombée sur le dernier petit coupon qui ferait bien l’affaire : comme d’habitude, j’avais tort. Avec les ourlets, il en faut 5, de mètres. Et quant à la façon (elle n'allait quand même pas m'obliger à passer mes vacances penchée sur la machine à coudre !), c'est donné : 14 € ! Je suis maudite. Enfin, la tranquillité a un prix et je suis prête à le payer....Si elle me fiche une paix royale jusqu'à la rentrée scolaire.

Vendredi de grand matin, les barbouilleurs étaient à pied d'oeuvre. Bien qu'ayant dit que je ne m'en mêlerais pas, je n'ai pu résister à faire une incursion sur le chantier (cachée derrière une pile de linge à ranger). J'ai cru m'évanouir ! Le "rose foncé framboise soutenu", ben c'est ce que moi j'appelle "amarante", comme les glands qui garnissent les écharpes des échevins...Jamais vu ça ailleurs, si ce n'est dans un funérarium... Mon rugissement a failli faire descendre Fabien de l'échelle (sans les échelons!), Chipie-Chérie a sursauté : elle était en train de peindre les plinthes aussi !!!! Bon, respirer un grrrrrand coup...Mettre les mains dans les poches de mon tablier (elles ne pourront guère étrangler là que mon mouchoir)...reprendre une grrrrrrande bouffée d'air et expliquer calmement (du moins en apparence) : "Si vous continuez comme ça, je ne fais pas de menace, mais je vous fais boire la peinture et avaler les pinceaux !!! Toi, tu vas commencer par arrêter le massacre des plinthes, je les ferai moi-même." Puis j'ai adressé un sourire ultra-zen-de-surface au barbouilleur n°2 "Tu as déjà peint?" "Oui, oui, chez mon parrain… (la marraine a changé de sexe ?) " (que du blanc, précise-t-il) "Et tu as déjà regardé Karaté Kid?" "Oh oui, plusieurs fois..." J'ai posé (mentalement) une main apaisante sur la soupape de ma cocotte-minute interne, prête d'exploser : "Et bien, pour la couleur, c'est le système de Myiagi-San : en haut, en bas d'un côté, de l'autre..." Là, sur le mur, on voit d'ENORMES coups de rouleau, c'est tellement apparent qu'on croirait que c'est fait exprès pour donner une texture, mais ce n'est pas le cas : le Picasso du rouleau n'y connaît pas grand-chose (rectification : il n’y connaît rien du tout !!!). Derniers conseils : « Vous faites TOUS les encadrements au petit pinceau avant de passer le rouleau, vous ne touchez pas aux boiseries, vous faites gaffe aux châssis en PVC blanc, vous laissez le pan de mur de la cheminée, je le ferai moi-même....Et je ne fais toujours pas de menaces, mais si vous faites autre chose que ce que j'ai dit, je vous massacre !!!!"

Je suis redescendue, me suis changée et ai claqué la porte. Pour me calmer, je suis allée acheter des rideaux bien blancs, de simples chutes de fils pour mettre de chaque côté de la fenêtre, et un miroir auto-adhésif pour la porte de Chipie-Chérie, comme ça Son Altesse pourra se voir tout entière. J’étais à peine rentrée que Chipie-Chérie jaillissait de sa chambre "Fabien dit que tu vas le tuer..." Ah? Il aurait outrepassé les directives et repeint le plafond? Non, il a tout simplement voulu déplacer le lit de sa dulcinée...et le lit a cédé dans un craquement sinistre. Chronique d'une mort annoncée, ça fait des mois que je m'y attends. Donc, je ne le tuerai pas. Simplement, on installera l'ancien lit de Mamy, en bon chêne de nos forêts, celui-là. On m'avoue dans la foulée que la table "hi-fi" a rendu l'âme elle aussi. Paix à ses écrous....

Samedi matin, ô surprise, ils se présentent gentiment devant moi parce qu'ils ont à me dire...que la chambre mériterait tout de même une deuxième couche. Donc un deuxième bidon. Donc 33€ de mieux. C'est ça ou grincer des dents à chaque fois que je pousserai la porte. Le repos de mon système nerveux (et de mon sens de l'esthétique) est à ce prix. Ils s'envolent aussitôt vers Royal Decor (décorations en tout genre et pompe-à-fric assurée). 3/4 d'heure plus tard, téléphone, voix sucrée "Dis, MA maman…on est allé jusque chez Diabolo (boutique de « fringues », autre antre de perdition)...Y'a un super pantal..."CLAC ! J'ai raccroché. Quand elle rentre, elle darde sur moi un regard plus noir qu'un ciel d'orage sur le Ventou : "C'est pas toi qui m'a dit que c'était grossier de raccrocher au nez de quelqu'un ?" Si. Mais ce que j'aurais dit au téléphone aurait été grossier encore bien davantage. De deux maux, j'ai choisi le moindre.

Deuxième couche. En fin de soirée, c'est parfait. Honnêtement, "ça pète!", selon leur expression consacrée (même si je préfère nettement "Ca a une certaine allure", mais ne rêvons pas…). Demain matin, dimanche, ils finiront au pinceau fin-fin-fin tous les petits détails. Puis je m'attaquerai au reste.

Dimanche matin, ils sont là, chacun un mini-pinceau aux doigts et en avant. Midi. Ils ont "la dââââââlle". Spaghetti bolognaise et dame-blanche au dessert, telle est la commande. Je cr...ve littéralement de chaud mais je me mets quand même aux fourneaux : les travailleurs ont le droit de se requinquer. Je suis en train de touiller amoureusement ma fondue de tomates quand me parvient le doux timbre de Chipie-Chérie "Dis...On a chaud (moi aussi!)...On peut pas "zapper" les spaghetti et avoir que la glace ?" GRRRRRRRRR !!!! Au prix d'un effort surhumain et avec un rictus que, dans la pénombre, elle préfère considérer comme un sourire, je réponds "Si vous voulez...""Merciiiiiiii...." Elle claque la porte, monte trois marches puis rapplique "Euhhh...Pour la glace, tu nous fais une bonne sauce au chocolat CHAUD ?" Cette fois, je vais sûrement la trucider !!!!

14 H - "On a finiiiiii!!" La troupe se prépare à aller rejoindre les copains. Chipie-Chérie est ravissante avec son top blanc, une gravure de mode. Je demande d'un ton détaché et perfide : "Et le matériel de peinture?" "T'inquiète : il est sous un plastic !" Ca va pas le faire : « Vous allez tout de suite vous remettre en "tenue de combat" et me nettoyer tout ça ! ». Hurlements de rage, mais je ne cède pas. Je les entends rassembler leur fourbi, leurs pas résonnent sur le palier, prennent à gauche, j'en profite pour préciser "PAS DANS LA SALLE DE BAIN !" Leurs pas obliquent vers la droite...1/2 H plus tard, je les libère.


Enfin. Et je vais m'attaquer au pan de la cheminée. En blanc. Puis à la porte. En blanc. Et aux plinthes, toujours en blanc. Alors que je passe et repasse consciencieusement la brosse sur le mur, j'entends par la fenêtre ouverte la douce voix de mon exquise fifille qui explique, extatique, à un parterre de copains admiratifs "Oui, Fabien a super bien tout refait dans ma chambre...Tout seul." J'agrippe le manche de la brosse, un voile rouge passe devant mes yeux et j'en appelle à mes notions de droit : qu'est-ce qu'on risque si on balance un pot de peinture blanche par la fenêtre sur la tête de quelqu'un ? (à part une certaine satisfaction passagère balayée par l'obligation de réparer les dégâts).

Comme je l'ai dit, les murs, c'est terminé, on passe aux finitions et à la décoration. Pour délimiter le pan de mur blanc au milieu de l'amarante, j'ai acheté 3 pots de couleur vinylique (or clair, vieil or et cuivre rouge). J'ai sacrifié une éponge, mis de la couleur dans une soucoupe et ai appliqué les 3 couleurs en les superposant, en épis. Ca fait comme deux colonnes de flammes et Chipie-Chérie est ravie. Puis je me suis attaquée à la porte, tout en blanc. Je terminais la première couche quand Chipie-Chérie est rentrée. Hululement de désespoir "Mais c'est horrîîîîîîîble !!! On voit encore le gris...." Je pense à tout le travail de nettoyage qui serait le mien si je la coiffe du pot de peinture et réponds d'un ton apaisant "Normal! C'est la couche de fond...Avec la laque, on ne verra plus rien..." Elle vogue vers la salle de bain "...Vais lisser mes cheveux...". J'en profite pour glisser à Fabien (qui se marre) : "S'il me reste de la dorure, je veux bien redorer ton auréole...Parce que si tu la supportes, tu es un saint !" Un ronchonnement venant de la salle de bain m'avertit que j'ai parlé un peu haut....

Ils repartent et je m'attaque aux murettes, en blanc aussi. Puis quand je suis sûre que ma couche de fond est bien sèche, je commence à passer la laque. Comme je l'avais dit, le résultat est excellent. Et surtout...SURTOUT, je suis fière de moi : j'ai réussi à ne pas me mettre de la couleur partout *** (principalement dans les cheveux, ma grande spécialité!).

Je trempe mes pinceaux, ferme le pot de laque et me penche pour ramasser un chiffon...Je suis encore baissée quand je vois la porte (laquée de frais, pour rappel) venir à ma rencontre. Damned ! Chipie-Chérie est de retour, je ne l'ai pas entendue et elle vient de faire de moi une parfaite réplique de "Blaireau" du Bois de Quat'Sous...Maudite soit-elle !

Je file à la salle de bain me mettre la tête sous la douche pendant qu'elle se roule de joie sur son lit (chameau, va!). Quand je reviens, elle s'apprête à dévaler l'escalier "Je vais me chercher une glace..." Ca me prend tous les 32 du mois mais..."Prends-en une pour moi aussi ! Citron..." elle remonte avec deux pots : un grand (le sien) et un petit (devinez pour qui ?). "Y'avait plus de citron que pour une personne..." Chic ! J'ai de la chance..."Alors je t'ai pris chocolat..." achève-t-elle en enfournant une maxi-cuiller de la divine glace au citron de Luigi, sous mon nez. Grrrrrrr......

Elle pousse un cri de joie "Oh! On (pronom indéfini) a rependu mon étagère...C'est qui qui a mis les vis?" C'est "ON" (toujours pronom indéfini), et pour les chevilles de même et comme j'étais seule à la maison... "Tu pourras monter mon p'tit meuble TV, dis, MA mamâââânnn ?" Ah, c'est pas Fabien qui…? Bon. De toutes façons, devant l'air perplexe qu'il affichait tout à l'heure en regardant le plan, c'est peut-être prudent. Je vais donc chercher tournevis et colle à bois et c'est reparti. Puis on déploie son grand foulard tout neuf taille maxi pour couvrir son divan, crème pour le contraste, avec des coussins que je viens de reteindre eux aussi en amarante. Comme elle dit "Ca en jette!" Elle se pend à mon cou (au secours, j'étouffe, fait chaud !) "Merci, MA mamaaaannnn...." Avec un étranglement digne d'un catcheur professionnel et un merci...Elle s'en tire à bon compte, elle. Ma carte bancaire beaucoup moins, on a frôlé la « combustion spontanée ».

Après le "gros oeuvre", le fignolage...

Alertée par un z-hurlement de Chipie-Chérie, j'ai cru à une attaque nucléaire. Ce n'était pas ça, mais presque : ses pots à crayons !!! Moi, personnellement, ils ne me frappaient pas plus que d'habitude. "Mais enfin Maman, ça va pâââââs ! Tu vois rien ?" Ben...Honnêtement, non. "Y'a Diddle dessûûûûs !" Tu n'as jamais eu peur des souris, tu ne vas pas commencer, surtout avec cette adorable souricette-là ? Elle lance au plafond des yeux désespérés (et exaspérés) : "Mais enfin, Maman.....A mon âge !" Pardonne-moi, Mémé, je ne faisais pas le rapprochement...

Fabien, plus raisonnable, lui fait remarquer que c'est juste pour y mettre des crayons. Elle n'en démord pas, "ça le fait pas !", elle est au bord des larmes devant tant d'incompréhension...Dans un moment, son mascara va couler et elle nous accusera de ne pas apprécier son nouveau look zébré. Je promets sur les oreilles des cockers et sur la tête de Roxane (seules choses sur lesquelles je peux prêter serment pour qu’elle me croit...) de faire le maximum pour arranger ça. Alors, pour le pot composé de 3 hexagones (1 petit, 1 moyen et un grand) je l'ai repeint de deux couches d'amarante, et j'ai rappelé sur le bord les touches dorées de la cheminée. Le second, en métal et tout droit, je l'ai laqué en blanc, avec quelques touches or pâle et avant que la peinture soit sèche, j'en ai trempé le bord dans une soucoupe pleine de paillettes, comme on fait pour givrer les verres à cocktail. Effet garanti. La chipie est contente. Et maintenant, reste à poser une grave question existentielle : JUSQU'A QUAND ?????

Ca m’a pris deux heures pour nettoyer le premier étage (notre chambre, celle de Chipie-Chérie et la salle de bain) de fond en comble Les loulous ont adoré observer Môman en action...J'ai découvert avec ravissement à quel point un chien qui (tel Nebby, cocker spaniel de son état) a un instinct de chasse très prononcé peut être utile pour l'opération « coup-de-torchon ». Patte levée, marquant un superbe arrêt, il n'a pas son pareil pour débusquer...tout ce que Chipie-Chérie planque sous son lit (bouteilles de soda vides, chaussures veuves ou en couple, trucs-sur-lesquels-Maman-ne-doit-absolument-pas-tomber, etc...) ou derrière le divan (sacs en plastic, peluches, chaussettes orphelines...). L'intéressée n'a que médiocrement goûté ce beau talent, en voyant le butin exposé au milieu de sa chambre comme des perdreaux au retour de battue. Du coup, son "p'tit cockinou d'amour" a été rétrogradé au rang de "sale traître à grosse truffe" (ce dont il se f...t royalement d'ailleurs!) Par contre...Ca a réveillé mes instincts de prédateur ! Ferais bien une petite virée dans sa penderie, moi...


***Pour la petite histoire, il est une autre fois où je n'ai pas couvert de peinture vêtements et cheveux. J'avais entrepris de repeindre la salle de bain. Mon ex-mari avait prévenu qu'il ne rentrait pas, il n'y avait aucune possibilité qu'on me voit par la fenêtre....Alors j'ai résolu le problème : pas de vêtements du tout et pour les cheveux, un horrible bonnet de bain fluo enfoncé jusqu'aux sourcils. Et en avant, gaiement avec le rouleau ! J'avais presque fini quand soudain la porte s'est ouverte toute grande "What are you doing, for Godness'sake ???!!!" Il était tout de même rentré. Pas sûr qu'il s'en soit jamais remis…
avatar
CIGALE

Date d'inscription : 27/07/2009

Nombre de messages : 1596

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  magali84 le Mar 6 Avr 2010 - 13:48

:MDR:
ça me rappelle des choses !
6 ados , ça le fait ?
je me languis que leurs petits grandissent pour le leur faire remarquer !
:se marre:
avatar
magali84

Date d'inscription : 10/12/2009

Nombre de messages : 3087

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPERATION "PINCEAU"

Message  Campanule le Dim 11 Avr 2010 - 14:33

Bonjour Cigale, pardon, je viens juste de découvrir ce topic et j'invite tout le forum à venir vous lire :bien:
Que dire.....je comprends....je viens de faire des travaux chez moi et je sais ce que cela coûte....
Mais quel plaisir de vous lire, c'est un remède contre la mauvaise humeur même si cela n'est pas toujours facile avec les jeunes.....je sais Smile
Merci à vous Cigale, bon courage mais je sais que tout ira bien.
Je vous fais un gros :bisou joue:
avatar
Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPERATION "PINCEAU"

Message  manany le Dim 11 Avr 2010 - 17:24

j'ai tout lu avec delice .... je crois que nous les parents somme tous pareil ...elle a de la chance chipie cherie d'avoir une maman aussi bonne
ha ma fille va repeindre sa cuisine bientôt ....
je n'ai pas encore vu la couleur Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy




http://tutopfsmanany.eklablog.com/accueil-p568236
avatar
manany

Age : 70

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 33214

http://larchecreative.forum-actif.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPERATION "PINCEAU"

Message  Eglantine le Dim 11 Avr 2010 - 21:07

Bonsoir Cigale

Vu de l'exterieur, cet épisode est très drôle .

Dans l'instant, le vivre nous fait perdre beaucoup d'énergie.

Faut-il que nous les aimions, pour accepter tout celà.

pour votre patience.
avatar
Eglantine

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 7835

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPERATION "PINCEAU"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum