EN PENTE DOUCE
B I E N V E N U E .....sur le Forum En Pente Douce

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum,

merci de vous de vous inscrire pour rejoindre notre communauté.
.
Pour les inscrits, Merci de vous connecter.


les Administrateurs, d' E.P.D.

Forum En pente Douce

**********
L’actualité de saison



*


*


*
Derniers sujets
Derniers Sujets
Accès direct...

ICI
*

De Tout de Rien

*

*
Hébergeurs d’Images
Alternatif a Servimg
*
Cliquez sur le lien !

Imagesia
*

fermé


Megapict


Postimage



Casimages



Zupimages




Les thrillers
*



SOYEZ le ......



Inscrivez-vous
...
vous serez accueillis
avec chaleur..


Clic => Accès direct
*

Navigation et S.O.S.
*
en cas de non accès
au forum

Info..navigation

clic => <=

Lien à enregistrer
favoris / Marques pages


***********************

Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/////////////////////////*/



Un soucis sur le PC
ou
votre soucis sur votre PC
posez votre question

clic => accès <=

*

Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

L'île du Levant...

Aller en bas

L'île du Levant...

Message  j.r.garou le Mer 28 Mai 2008 - 19:05

Comme disait Devos : « J’ai voulu voir la mer… » L’arrivée a eu lieu, en fin septembre au Lavandou. Occupation des lieux de location : Il faisait beau, il faisait chaud…la mer était belle, la vie serait plus belle aussi pendant ces trois semaines ! J’en oubliais ces vers de G. de Nerval qui me taraudent l’esprit trop souvent :
« L’Homme a un pied dans la tombe quand l’Espoir ne le soutient plus… »
En cette fin de samedi, organisation et installation habituelles, mais le dimanche matin, dés sept heures, sortie à la marche : Après quelques centaines de mètres, j’ai atteint le boulevard front de mer. J’ai repris rituellement mon périple habituel en direction du Port du Lavandou. Ce boulevard est plat, vivant car déjà parcouru par les Touristes, et surtout il jouxte les Plages et…la mer !
*
Dans le ‘beau-de-l’air’, j’ai retrouvé mes réminiscences habituelles :
« Homme libre, toujours tu chériras la mer… »
Et le ‘rein-beau’ :
« Elle est retrouvée – Quoi ? – l’Eternité – C’est la mer mêlée au soleil »
Et quand ça chatouille ‘vers-l’aine’ :
« Je ne sais pourquoi – mon esprit amer – d’une aile inquiète vole sur la mer…
mouette à l’essor mélancolique- Qui suit la vague et ma pensée… »
*
Ma promenade habituelle se prolonge après le port vers les rochers de saint Clair la crique d’Aiguebelle et retour. Ma sortie de l’après midi, à l’inverse m’amène vers le Port de Bormes les mimosas, puis la grande Plage, les premiers rochers du Cap Bénat et retour. Deux fois sept kilomètres par jour. Monotone ? Jamais… « La mer toujours renouvelée » les vagues, les bateaux, les touristes, les baigneurs, les…chiens et les oiseaux marins !
Matin et soir, en fin de parcours, je prends un petit bain de 15 à 20 minutes dans une eau à 24° de moyenne, avant de rentrer…
Au large, en direction du sud, il y a les Iles d’Or : l’Ile du Levant et celle de Port Cros paraissant bien prés ( Porquerolles elle, est cachée par le cap Bénat ) Cela m’a donné des idées, d’autant qu’à chacun de mes passages côté Port du Lavandou, sur la jetée, je côtoyais les vedettes qui assurent le service de ces Iles. Par curiosité, j’ai regardé le tableau d’affichage et les horaires des différentes rotations. Cela a conforté mes idées : D’abord l’Ile du Levant, avec un départ à 14h,arrivée à 14h30, et rembarquement à 18h30…4h à passer sur l’Ile que je connaissais déjà, c’était bien suffisant !

*

Et dés le mercredi, j’ai embarqué sur l’une de ces vedettes, chargée à ras bord de moutons bêlants…pardon de touristes bruyants ! Passant à l’avant, j’ai pu heureusement me retrouver assis sur un capot, sous le cockpit face à la proue. Les bancs devant moi étaient pleins et retentissaient de : « Ya, ya, ya » Allemands et peut-être en partie Hollandais ? Sur une mer calme, pailletée d’or, le ronron des gros moteurs diesels était presque une hérésie. Mais nous sommes vite arrivés au port d’Héliopolis quasiment désert à cette heure là…
A peine débarqués, j’ai pris le sentier de gauche qui amène côté nord, face à la côte. J’étais en short, tee-shirt, petit sac dans le dos, chaussures de course à pied et casquette blanche, vissée sur la tête, à cause du grand soleil.
Première rencontre, une grande pancarte : « Partie de l’Ile exclusivement réservée aux Naturistes » et pour mieux illustrer cette injonction, une énorme statue de pierre.
Pas de tête, ni de membres ; un dos normal, mais plus bas, une énorme paire de fesses, plus prés de la Vénus Hottentote que de la Callipyge !
Ce sentier, bien qu’étroit et caillouteux, épousant la forme des rochers, donc montant et descendant dans une garrigue fournie, ne soit pas désagréable à qui est entraîné à la marche à pied. De temps en temps, un petit embranchement donne accès vers la mer : des criques rocheuses uniquement, et allongés ou assis sur ces roches plus ou moins lisses, des grands singes nus…oh ! Pardon, des Naturistes, dont j’ai plaint les ventres et les postérieurs, reposant sur des surfaces aussi peu engageantes et brûlantes en sus !
Moi, j’attendais d’arriver à la grande crique de l’Avis pour me baigner un petit moment avant de reprendre mon périple autour de l’Ile, dans sa partie Civile, les trois quarts de sa surface étant occupée par la Marine Nationale …à un moment, je suis arrivé sur une partie pentue, des pierres plates y tenaient lieu d’escaliers, et…en haut, j’ai vu une paire de fesses en gros ( !) plan, bien réelles, celles-là : Des tongs sous les pieds, les fesses précitées qui tressautaient à chaque pas, un dos brûlé de soleil, et au-dessus du tout, un grand chapeau de paille d’Italie ou d’ailleurs…
Ah ! J’oubliais, elle tenait une grande serviette à la main. Entendant mes pas précipités, elle s’est tournée, fesses côté verdure pour me laisser passer, et…j’ai vu le côté pile : Lourds seins pendants, ventre ptosé, touffe coupée ras, naturisme oblige ! J’étais déjà à sa hauteur, et elle a dit :
- Passez donc Monsieur ! Courez vers votre Destin…
Elle avait de l’humour, cette Dame visiblement sexagénaire ( Comme…moi !) mais avec des rides plus visibles, puisque blanches sur un visage tanné, éclairé par un sourire mi-moqueur, mi-pincé…J’ai dit au passage :
- Pardon ! Je vais un peu vite…je veux me baigner à l’Avis, avant de continuer le sentier jusqu’au Port…
Elle m’a coupé la parole :
- Vous savez que c’est strictement Naturiste dans cette partie de l’Ile ? D’ailleurs vous auriez moins chaud…
A mon tour, déjà loin, j’ai crié :
- ‘A poils’, quand je cours ou quand je nage, çà me les coince !
D’encore plus loin, j’ai entendu nettement :
- ‘Pôvre con’ !
Arrivé à la crique de l’Avis, sur les grandes plaques de ciment lisse, il y avait déjà toute une brochette de Naturistes que j’ai contournés, ignorant de nombreux regards réprobateurs…un peu plus loin, je savais trouver une crique plus petite, et chance : il n’y avait personne. Pierres et rochers, il fallait faire avec. Je me suis ‘dépoilé’, puis j’ai souffert des pieds sur ces petits rochers pointus, avant de trouver une eau assez profonde pour nager. J’étais bien, j’avais eu si chaud…
avatar
j.r.garou

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 3729

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île du Levant...

Message  Campanule le Mer 28 Mai 2008 - 20:33

Jan, merci d'avoir mis cette histoire dans la rubrique littérature comme je te le demandais dans la rubrique racontez vous.
Je viendrai te lire demain.
bisous
avatar
Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île du Levant...

Message  Campanule le Jeu 29 Mai 2008 - 9:15

Belle promenande Jan, je connais Porquerolles, c'est superbe mais je ne me suis pas dépoilée complètement Very Happy Very Happy Very Happy
Les descriptions de ces pauvres mortels sont drôles et tellement réalistes.
Je ne sais pas si le naturisme est encore très à la mode ?

Merci pour cette première partie de ton récit, je vais lire la suite.

:bravo: :pouce: :$$:
avatar
Campanule

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 29218

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île du Levant...

Message  j.r.garou le Jeu 29 Mai 2008 - 15:12

Eh ! Amie Jacqueline,
Merci, mais pour l'instant, ce premier volet, c'est de l'île du Levant,
ex unique Paradis du naturisme reconnu officiellement qu'il s'agit...
Suivra "Porquerolles" où comme un peu partout nos voisins Européens
en vacances l'imposent de fait en le pratiquant !

à suivre...
avatar
j.r.garou

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 3729

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île du Levant...

Message  manany le Ven 30 Mai 2008 - 16:10

Very Happy Very Happy ouille tu a du avoir les cuisses toute bleu Very Happy Very Happy
je vais lire la suite
avatar
manany

Age : 71

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 34965

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île du Levant...

Message  TITEFEE le Mar 3 Juin 2008 - 5:06

vite , je cours après toi..
non; excuses...... après la suite...

mais j'ai mon paréo, mon chapeau en paille synthétique, et mes lunettes... ah j'oubliais, j'ai aussi sur la peau de l'ambre solaire...
avatar
TITEFEE

Date d'inscription : 18/05/2008

Nombre de messages : 899

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île du Levant...

Message  j.r.garou le Mar 3 Juin 2008 - 15:56

Alors Titefée,
arrivée au port d'Héliopolis il ne te faudra pas t'égarer sur ta gauche :
Naturisme only ! :pluie:
mais à droite il est une plage réservée au non naturistes ! :pouce:
Tu ne m'y verras pas...déja loin l'an 2.000 !
:rose:
Jan :soleil:
avatar
j.r.garou

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 3729

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île du Levant...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum