EN PENTE DOUCE
B I E N V E N U E .....sur le Forum En Pente Douce

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum,

merci de vous de vous inscrire pour rejoindre notre communauté.
.
Pour les inscrits, Merci de vous connecter.


les Administrateurs, d' E.P.D.

Forum En pente Douce

**********
L’actualité de saison

*
Grand Teton / Usa

*


Derniers sujets
cliquez sur
le lien souligné


*
Anniversaire(s)



*

Bureau de vote

OUVERT 24h/24
=> accès direct<=

*

*
Le Parc Kruger
(Kruger National Park)

La webcam
Hébergeurs d’Images
Alternatif a Servimg
*
Cliquez sur le lien !

Imagesia
*

fermé


Megapict


Postimage



Casimages



Zupimages




De Tout de Rien
*

*
Les thrillers
*



SOYEZ le ......



Inscrivez-vous
...
vous serez accueillis
avec chaleur..


Clic => Accès direct
*

Navigation et S.O.S.
*
en cas de non accès
au forum

Info..navigation

clic => <=

Lien à enregistrer
favoris / Marques pages


***********************

Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/////////////////////////*/



Un soucis sur le PC
ou
votre soucis sur votre PC
posez votre question

clic => accès <=

*

Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

Annus Horribilis...

Aller en bas

Annus Horribilis...

Message  Finn le Jeu 6 Sep 2018 - 16:35

Adagio pour orchestre à cordes et orgue en sol mineur, plus connu sous le nom d'Adagio d'Albinoni... Zagreb Philharmonic Orchestra sous la direction d'Elisabeth Fuchs (Autriche). Vionloncelle : Stjepan Hauser (Croatie) - Orgue : Pavao Mašic (Croatie).

--> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est le genre de musique propre à l'introspection, ce qui, pour moi, n'est qu'un prétexte pour méditer sur l'immensité des malversations et vanités humaines... Car ce gigantesque tube classique intemporel est avant tout l'histoire d'une imposture. Il n'a pas été composé par Tomaso Giovanni Albinoni [1671 - 1751] mais en 1945 par Remo Giazotto [1910 - 1998], un musicologue qui a élaboré le catalogue systématique des œuvres de Tomaso Albinoni. C'est à partir à partir de deux idées thématiques et d'une basse chiffrée empruntées à une œuvre de Tomaso Albinoni, documents censés avoir été retrouvé à la bibliothéque de Dresde (Allemagne) en partie détruite par les bombardements alliés, que cet Adagio a été composé. Tout celà n'enlève évidemment absolument rien à la beauté de cette musique dont les harmoniques sont capables de me tirer une larme...

Ce genre musical est inévitablement associé à la religion catholique romaine, à ses édifices religieux, prêtres, évèques, cardinaux et autres nuisibles inutiles prospérant sur les désarroi, naïveté et crédulité humaine...

(...)

L'innocence perdue, à tout jamais... Rien que de songer à ce que je vais évoquer ci-dessous, j'en ai littéralement une boule qui me monte des entrailles à la gorge et mon estomac de père et de grand père se révulse. Ce n'est pas la première fois que j'évoque ce sujet et la question que je me pose à chaque fois : jusqu'à QUAND faudra-t-il l'évoquer encore ???

Perso, tant que le curé en chef (le pape François) n'aura pas frappé un très grand coup en excommuniant avec grand fracas quelques religieux gradés "têtes de condole", je ne serais pas apaisé. Depuis des siècles, la noirceur la plus absolue et la plus abjecte prospère au sein même de cette institution se voulant référence morale. Une telle abjection ne peut être pardonnée, JAMAIS... Tout celà est à vomir et en écrivant ces lignes, il m'est venu des envies de cogner, de mordre, de pleurer, de hurler ... mais qui m'entendrait ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NB :
Philippe, Christian, Ignace Barbarin, cardinal, archevêque de Lyon et primat des Gaules de son état, n'est malheureusement pas vraiment plus à stigmatiser que n'importe quel autre dignitaire de l'église, car c'est désormais l'institution elle-même qui est à mettre en accusation. C'est elle dont j'attends avec impatience la présence devant la justice des hommes. Quant au terme "Annus horribilis" (avec deux "n") = année horrible en latin. Cette expression est un jeu de mots qui fait explicitement référence à "Annus Mirabilis", l'année miraculeuse 1666, célébrée par le poète et dramaturge britannique John Dryden.

Éternel questionnement personnel : quid du bien, du mal, de la morale et de toutes ces choses ordinaires quasi "démodées" qui font notre humanité ? Et aussi, comment peut-on continuer à vivre après avoir commis certains actes, après avoir prononçé certaines paroles ??? Comment fait-on pour composer avec sa propre conscience et se regarder dans un miroir le matin sans maudire son propre reflet ? Comment fait-on pour ne jamais se poser des questions sur ses propres agissements ??? Je doute qu'il y ait une quelconque "justice divine", mais si tel est le cas, que tous ces insignifiants déchets d'humanité en soutane soient maudits jusqu'à la dix-millionième génération... Il est heureux que la justice des hommes existe, car c'est de ce côté qu'intégrité et droiture morale sont à chercher...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
etc...

NB bis :
Le révolutionnaire frustré qui sommeille en moi n'en finit pas de me chuchoter que la présidence Macron est également une navrante imposture, mais bref, c'est une autre histoire... Mais sans doute qu'en lieu et place de "présidence", aurais-je du parler de "règne de droit divin". Car autant dans l'église que dans la république et ailleurs, il s'agit avant tout du pouvoir, de ses laquais et de leurs abus...

« Il n’est pas bon d’avoir plusieurs maîtres ; n’en ayons qu’un seul ; Qu’un seul soit le maître, qu’un seul soit le roi. »
Étienne de La Boétie [1530 - 1563] dans "Discours de la servitude volontaire"...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Finn

Date d'inscription : 24/12/2010

Nombre de messages : 763

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annus Horribilis...

Message  Annick le Jeu 6 Sep 2018 - 20:54

Bonjour Finn,

Contente de ta visite.
Si tu repasses, tu me diras si ta retraite se passe bien, je me souviens que tu appréhendais ce moment.

L'Adagio d'Albinoni (qui ne serait pas de lui) est une magnifique musique.

J'aime bien ton analyse sur le mal qui ronge l'église catholique.
Il n'y a pas si longtemps que la parole se libère, et combien d'enfants qui ont subi et qui se sont tus à jamais.
Les pauvres gosses ont dû en subir des horreurs dans les orphelinats, les pensionnats....tenus par des prêtres et même des bonnes soeurs.
Et que dire de tous les scandales qui éclatent en Grande Bretagne, tout cela est à vomir.
D'accord avec toi, Barbarin n'est pas plus à stigmatiser que d'autres, c'est toute l'Eglise qui est malade.

Quant à la présidence de sa Majesté Macron, encore une belle imposture, bien d'accord avec toi.
Elu grâce aux voix de ceux qui ne voulaient pas voir le pays tomber aux mains du FN.
Maintenant nous n'avons guère de choix, avec la présence du FN, nous votons "contre" et non "pour".



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)
avatar
Annick
Admin

Age : 73

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 73085

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annus Horribilis...

Message  Solaire le Ven 7 Sep 2018 - 9:46

merci de ces mots que je partage totalement
avatar
Solaire

Age : 76

Date d'inscription : 26/02/2010

Nombre de messages : 8366

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annus Horribilis...

Message  Marialys le Sam 8 Sep 2018 - 18:57

Mais en France  , çà se passais aussi !!!!!
  faut pas confondre le Bon Dieu , avec l'église et les curés et les nones !!!!
  La religion a bon dot quand il s'agit de faire des atrocités ,
  sous toutes ses formes ;
  combien d'enfants , sont revenu des orphelinats de l'époque ,
  ou de l'assistance publique en ayant subit des sévices ,
  mais avec la peur de parler , et parfois les parents le savait ,
  mais c'était la honte pour eux , et plutôt que de défendre leurs enfants ,
  ils se taisait ;
avatar
Marialys

Age : 62

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 2211

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annus Horribilis...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum