Il manquera douze casques au départ de la 10e étape du Tour de France, mardi 11 juillet à Périgueux (Dordogne). Douze casques égarés six cents kilomètres plus à l’est, sur les pentes méridionales du massif du Jura auxquelles le peloton s’attaquait dimanche, à moins que ce ne soient lesdites pentes qui se soient attaquées au peloton, on ne sait plus trop.