EN PENTE DOUCE
IMPORTANT aux INSCRITS

à la lecture de ce message vous êtes déconnecté(e)s !!!
------------------------------------------
ATTENTION :

l'hébergeur vous déconnecte obligatoirement chaque fin de mois !
Pour accéder, en tant que membre enregistré : Veuillez vous reconnecter, au forum..
Cela peut, aussi, être opérationnel pendant 2/3 jours.

//
les Administrateurs, d' E.P.D..
L’actualité de saison
*

*
Derniers sujets
» mon calendrier de l'avent
Aujourd'hui à 20:36 par Nade56

» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
Aujourd'hui à 20:22 par rosine

»  les dessins !
Aujourd'hui à 18:33 par neurone

» mon coin !
Aujourd'hui à 17:30 par neurone

» coloriage anti-stress pour adulte
Aujourd'hui à 12:27 par Annick

» la question
Aujourd'hui à 11:13 par Solaire

» Retour vers le passé
Hier à 23:49 par Annick

» Marché de NOEL 2013 en ALSACE
Sam 3 Déc 2016 - 19:39 par Z06

» Chez moi ... c'est aussi chez vous !
Sam 3 Déc 2016 - 12:47 par Nade56

» Un détour par L'ALSACE
Sam 3 Déc 2016 - 9:18 par Solaire

» Le Chat de Geluck !!!
Ven 2 Déc 2016 - 18:21 par romans

» Quelques photos prises sur le lien animaux .....
Jeu 1 Déc 2016 - 23:51 par Nade56

Hébergeurs d’Images
Cliquez sur le lien !

Imagesia

Uprapide

Hostingpics

ZupImages
De Tout de Rien
Les thrillers
Bureaux de Vote
*
OUVERT 24h/24

SOYEZ le ......


Inscrivez-vous...
vous serez accueillis
avec chaleur..

Clic => Accès direct

Navigation et S.O.S.
en cas de non accès
au forum

Info..navigation
clic => <=
Lien à enregistrer
favoris / Marques pages

***********************
Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/

Un soucis sur le PC
clic => accès <=
Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Z06

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

" Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

" Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Mar 29 Mar 2016 - 13:07

Le 29 mars 2016




                        Bonjour à Toutes et Tous :coquelicot:




   " Le Saviez-vous " ? :rose:

Histoire de France cachée : Les îles du bagne pour enfants.. "



On le savait mais, pas la peine de chercher dans les manuels scolaires,
ce que l’histoire officielle préfère passer sous silence ou minimiser ….






Les îles ont servi de prisons. On le sait. Mais connait-on celles qui ont abrité
des bagnes pour enfants ?

Cela se passe au temps où les enfants gênaient les grandes personnes.
Un temps pas si lointain où l’on mettait les enfants indisciplinés et les adolescents
dans des centres pénitentiaires, baptisés « colonies agricoles » ou
« maisons de rééducation ».

Ils y passaient un moment infernal dans des conditions épouvantables, dans des
lieux perdus au milieu de nulle part, cernés par les flots ou par les collines oubliées,
sans nouvelles ou presque de leur famille.
C’est dans l’air du temps de ce milieu du XIXème siècle. « On ne veut pas de ça chez nous ».
Fort de ce credo peu constructif, des lois sont votées un peu partout en Europe.

En autorisant les bagnes privés pour mineurs, Napoléon III veut se débarrasser
des innombrables enfants gavroches, prostitués, orphelins vomis par la
balbutiante Révolution industrielle. Les petits morveux rapinent les bourgeoises
dans les venelles tandis que les morveuses tapinent le bourgeois.
Mais ces « petits morveux » sont aussi des orphelins, des mal-aimés, des gênants,
des enfants illégitimes de filles-mères, des innocents aux dents jaunes.

On les envoie dans des centres de rééducation, la plupart du temps dans les campagnes,
parfois dans des îles qui s’éparpillent le long du beau littoral tricolore ou dans
nos colonies. Les îles constituent des prisons parfaites, des endroits difficiles d’accès,
des lieux où la sortie n’est d’aucun secours.

En février 1861, une soixantaine de mineurs âgés de cinq à vingt et un ans sortent
de la prison de la Roquette à Paris, une maison de correction d’Etat, et prennent
la direction de la plus sauvage et la plus belle des îles d’Or en Méditerranée.
Ils seront suivis par beaucoup d’autres. Une centaine d’enfants, dix pour cent
des internés, sont morts au bagne de l’île du Levant, dont quatre avaient
moins de dix ans (1).
Les conditions de vie ineptes, la malnutrition, les sévices sexuels et la maladie
faisaient des ravages .


A partir de 1850 et jusqu’à la fin du XIXème siècle, de 1000 à 3000 petits
condamnés par an sont envoyés dans ces colonies agricoles, gérées par une
administration peu contrôlée ou par des religieux qui mélangeaient doctrine divine
(récompense, espérance, épreuve et punition) avec disciplines strictes, trop strictes.
Fortes de leur impunité et de leur isolement, ces colonies se sont transformées
en bagne.
Fichtre. Bagne ? Le mot n’est-il pas un peu fort ?

Les enfants travaillent près de treize heures par jour, sauf le dimanche.
Lever 6 heures. Un morceau de pain comme petit déjeuner.
Ils ont le crâne rasé pour éviter les poux. La toilette n’existe pas. Ils sont
ensuite affectés à des tâches agricoles (épierrages des champs, foin,
ramassage des légumes) ou artisanalo-économiques (sandalerie, cordonnerie,
charronnage, fromagerie).
Interdiction de se parler. Repas à 13 heures, exclusivement du pain trempé dans
un bouillon de légumes, le plus souvent secs, appelé « pitance ».
Le soir, soupe. Pas de fruits frais, pas de viande, pas de poisson.

Les punitions sont très diverses. Régime au pain sec, piquet à genoux,
manège (on fait tourner l’enfant pendant une journée dans la cour),
cachot, coups nombreux, voire systématiques, même s’ils sont interdits.
Les coups de ceinture et de trousseau de clefs pleuvent, les sévices sexuels
sont très répandus. Le taux de mortalité est très élevé.
Les maladies pulmonaires et la dysenterie déciment ces enfants privés de tout.




Le scandale des bagnes pour enfants éclata en 1934, au lendemain de l’évasion
collective des enfants du bagne de Belle-Île, dans le Morbihan.
Avant de manger sa soupe dans un silence absolu, un enfant avait osé mordre
dans un morceau de fromage.
Il fut immédiatement roué de coups par les surveillants.
Une émeute et une évasion collective s’ensuivirent.
Les gens de l’île et les touristes, alléchés par une prime de 20 francs par tête d’enfant,
aidèrent les autorités à les chercher.
Les 56 enfants « mutins » furent tous retrouvés.


:rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot:
« C’est la meute des honnêtes gens qui fait la chasse à l’enfant »
écrit Jacques Prévert.
. Les journalistes s’emparent de l’affaire.
Le grand public ouvre les yeux.
Mais ce n’est qu’en 1946 que les bagnes sont réformés.
Toutefois, certaines structures et le personnel resteront en place quelques
dizaines d’années mais dans des conditions d’hygiène et de discipline
sensiblement améliorées.
Le bagne de Belle-Île, renommé colonie pénitentiaire pour enfants,
ne ferme ses portes qu’en 1977.


 Un bagne pour enfants en Bretagne "



 Les enfants du bagne "



 Les enfants dormaient dans ces cages "







                   Un Très Bon Mardi
                   à Toutes et Tous :coquelicot:

:coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot:


Dernière édition par Marialys le Ven 3 Juin 2016 - 18:09, édité 1 fois

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Magnolio le Mar 29 Mar 2016 - 13:43

CATASTROPHE, Ce bagne de Belle Ile !!! Pourquoi ne pas l'appeler Ile Moribond ???...


Espérons, toutefois, qu'une telle calamité ne se reproduise dans les décennies, voir les siècles à venir... L'humanité est tellement complexe !!!..


En tous cas, ton sujet est époustouflant, Marialys ! Sois remerciée de nous l'avoir révélé... :grrr:  

Magnolio

Age : 77

Date d'inscription : 15/04/2009

Nombre de messages : 2084

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Annick le Mar 29 Mar 2016 - 14:35


J'ignorais cela, Marialys,

Quelle horreur !
J'imagine des petits bouts de 6 ans au bagne !
On ne prenait pas grand soin de l'enfance à cette époque. Neutral





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 64988

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  lilas le Mar 29 Mar 2016 - 15:30

Merci Marialys de nous informer ...
Comme tu le dis Annick quel Horreur...
Je n'en avais jamais entendu parler... :grrr:

lilas

Age : 69

Date d'inscription : 02/04/2013

Nombre de messages : 8344

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Z06 le Mar 29 Mar 2016 - 16:27

je découvre affraid affraid :crise: :crise: :walbash: :walbash:




Z06
Administrateur Technique 

Z06
Admin

Age : 67

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 38193

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Dim 3 Avr 2016 - 9:05

Le 3 avril 2016




  Annick :coquelicot: , ZO6 :coquelicot: ,
Magnolio :coquelicot: , Lilas :coquelicot:  ,
merci d'etre passé dans la rubrique ;
c'est vrai , que cela semble incroyable ,
mais c'est vrai !!!

Je vous souhaite un très Bon Dimanche ;





                                 Bonjour à Toutes et Tous :coquelicot:


 " L'histoire de la "  La Pétanque "


                 


Le jeu de boules aurait été introduit en Gaule par les Romains.


 Les boules ont d'abord été en argile, en pierre, en bois et enfin en acier.


 Mais, après les "bouleurs" du Moyen Âge, l'âge d'or des boules fut


 certainement la Renaissance où la noblesse s'empare du jeu de la même


façon que le bilboquet et le jeu de paume.

                                              


 Pour des raisons obscures, il semblerait que le jeu de boules


ait été interdit au peuple de 1629 à la Révolution.


Dès le début du XIXe siècle, le jeu de boules est répandu du nord au sud


 de la France.


 En 1850, la première société officielle, "le Clos Jouve", fut fondée


dans la région de Lyon puis, en 1906, la Fédération lyonnaise et


régionale ouvre la voie en 1933 à la Fédération nationale des boules


 qui deviendra Fédération française de boules (FFB) en 1942.
          

                                                                                             

 Bien que regroupant nombre de jeux de boules


(boule des berges, boule en bois, jeu provençal),


la FFB fut dominée


 par le jeu de boule lyonnaise (128 000 joueurs en 1945),


jusqu'au début du XXe siècle.

                                                  
                                                



Au XIXe siècle, alors que chaque région, ou presque, introduit une


variante d'usage, les méridionaux se passionnent pour la longue


ou jeu provençal avec des règles simplifiées, le libre choix du terrain,


 mais où les tireurs font trois pas de course pour prendre leur élan.

                                          
                                            

 En 1904, un Alsacien du nom de Félix Rofritsch entreprit la fabrication


des premières "boules cloutées" (en bois recouvert d'une carapace de métal,


 formée de clous) dans son atelier de la rue des Fabres, à Marseille,


 sous le label de "La Boule Bleue".


 Le jeu provençal donnera naissance en 1907 à la pétanque, lors de


la partie historique à La Ciotat où un champion de jeu provençal,


Jules Hugues dit Lenoir, ne pouvant plus jouer à son jeu préféré


à cause de ses rhumatismes, s’est mis un jour, à tracer un rond,


 envoyer le but à 5 ou 6 mètres, et, les "pieds tanqués", à jouer


ses boules pour se rapprocher du cochonnet.

                                                      


 Ceci se passait sur le terrain de boules d’un café "La boule étoilée"


(terrain baptisé ainsi en clin d'œil aux boules cloutées de l'époque)
 dont les propriétaires s'appelaient Ernest et Joseph Pitiot.


Les deux frères comprirent vite l'intérêt de ce sport, notamment


Ernest qui s'appliqua à en finaliser les règles.
                                                   
                                                  


 Il faudra néanmoins attendre le premier concours officiel à La Ciotat


 en 1910 pour que le mot soit officialisé.


Le terme vient du provençal "pied" et tanca "tanqué", donnant


l'expression "jouer à la pétanque" ou encore "pés tanqués",


 c’est-à-dire avec les pieds ancrés sur le sol, par opposition au


jeu provençal où le joueur peut prendre de l'élan.


 Les innovations sont les suivantes : le jeu se pratique sur un terrain


 plus court, le joueur lance sa boule sans élan ; les pieds joints,


à partir d'un cercle tracé au sol.



  La première boule en acier aurait été fabriquée en 1927 à
 Saint-Bonnet-le-Château, qui abrite à présent le Musée international
 pétanque et boules. La même année, les règles de la pétanque furent
codifiées, mais ce n'est qu'en 1930 que les traditionnelles boules en bois
 cloutées furent remplacées par celles en acier.

 C'est à Jean Blanc que l'on doit cette évolution. La Fédération française
de pétanque et de jeu provençal (FFPJP) voit le jour le 31 juillet 1945
 quand, forte de ses 10 000 membres, elle peut enfin quitter la section
provençale de la FFB .
 Quant à la Fédération internationale, elle fut fondée le 8 mars 1958
à Marseille, même si c'est en Belgique, à Spa, que ses premières
 bases furent jetées, un an plus tôt.





 





                   Un Très Bon Dimanche à Toutes :rose:

                                  et Tous



  :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Invité le Dim 3 Avr 2016 - 11:53

merci pour toutes ces informations mais quelle horreur
 je ne savais qu'il avait existé des bagnes pour enfants

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Pinson le Dim 3 Avr 2016 - 12:16

oui je croit que a l'endroit en France ou il y a des nudistes je ne sait plus le nom autrefois il y avait un bagne pour enfants ,a Paris il y a un musè ou ils parlent des enfants abandonnès glaçants

Pinson

Age : 74

Date d'inscription : 02/08/2014

Nombre de messages : 2162

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  emeraude le Dim 3 Avr 2016 - 12:33

Coucou Marialys, je n'avais pas encore vu cette rubrique, tu sais vraiment nous intéresser, bravo et merci

Le bagne des enfants, je ne connaissais pas, quelle horreur !!

Bon dimanche :bisou joue:

emeraude

Age : 66

Date d'inscription : 16/05/2008

Nombre de messages : 12317

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Z06 le Dim 3 Avr 2016 - 12:37

belle info pour les boules

merci




Z06
Administrateur Technique 

Z06
Admin

Age : 67

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 38193

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Annick le Dim 3 Avr 2016 - 14:49


Merci pour ta documentation sur la pétanque, Marialys :bouquet:





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 64988

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  louange40 le Dim 3 Avr 2016 - 19:26

Atroce ce bagne pour enfants ! mais si chez ça n'existe plus malheureusement des enfants martyrs il y en a encore dans le monde! 
quand mon petit homme me raconte son enfance chez les frères ça fait froid dans le dos! il en est encore marqué!

Merci Marialys pour l'histoire des boules j'étais loin de savoir tout ça!  :bien:

louange40

Age : 70

Date d'inscription : 30/03/2016

Nombre de messages : 274

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  lilas le Dim 3 Avr 2016 - 20:50

Merci Marialys pour la pétanque...

lilas

Age : 69

Date d'inscription : 02/04/2013

Nombre de messages : 8344

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Mar 5 Avr 2016 - 11:00

Le 5 avril 2016



             Merci amantha :coquelicot: , Pinson :coquelicot: ,
Annick :coquelicot: , ZO6 :coquelicot: ,
Louange :coquelicot: , Lilas :coquelicot: ,
Emeraude :coquelicot: , de passer dans la rubrique ;
çà me fait plaisir que cela vous plaise ;
je vous souhaite une très belle journée ;





                     Bonjour à Toutes et Tous :rose:




" Le Petit Ramoneur Savoyard ,
         n'est Pas un Mythe " !


Au XIXe siècle, la tradition des petits ramoneurs savoyards amenait
 certains enfants de Savoie à partir sur les routes de France pour
 aller ramoner les cheminées dans les villes, afin de fuir la
     pauvreté des familles nombreuses.
Le petit ramoneur est devenu l'emblème joyeux et coquin des Pays de Savoie .


Le ramonage était mal payé, mais les parents des familles pauvres
devaient accepter que leurs enfants fassent ce travail.
Départ le jour de la Saint-Gras et retour l'année suivante, à la belle saison.
 Dès 6 ans, les enfants sillonnaient à pied les routes de France,
 avec le maître ramoneur qui les a enrôlés...






Ils ramonaient avec un hérisson, mais ils pouvaient aussi grimper à l'intérieur
 du conduit de cheminée pour la racler.
En arrivant en haut, ils criaient « Haut en bas ! ».
Une échelle de 2 mètres leur permettait d'accéder à l'ouverture
 en bas de la cheminée.
La suie, récupérée dans des sacs, était revendue à des usines .



Le maître ramoneur imposait 14 heures de travail par jour toute la semaine.
S'ils voulaient aller à la messe le dimanche, ils devaient en acheter
 ce droit à leur patron.
 Les maîtres ramoneurs étaient, la plupart du temps, d'anciens ramoneurs
trop grands pour grimper dans les cheminées et se trouvaient responsables
d'une équipe de 3 à 6 enfants, appelés « Farias ». Tous travaillaient pour un patron.








L'argent récolté, était récupéré intégralement par le maître ramoneur.
Et souvent, il battait les enfants pour prendre aussi leurs pourboires.
Il était chargé de fournir des vêtements neufs, de leur donner un logement,
une paire de chaussures et le matériel de travail.
 Quand ils rentraient, en mai, le maître reversait aux familles une somme
     d'argent, équivalente au prix d'un veau.
Malheureusement, il arrivait que les petits ramoneurs meurent de froid
ou la tête fracassée lors d'une chute.
     Fréquemment, ils contractaient des maladies respiratoires et devenaient
allergiques ou aveugles à cause de la suie.
Pour finir, les lois françaises de 1874 et de 1892, relatives à l'emploi
des enfants, découragèrent les maîtres ramoneurs à employer tous
ces pauvres enfants en bas âge et les obligèrent à changer leurs
 méthodes de travail  .






                       Un Bon Mardi à Toutes et Tous :coquelicot:


  :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Annick le Mar 5 Avr 2016 - 11:52


Très beau reportage, Marialys !

Quelle misère de voir des enfants embauchés à faire ce travail dès l'âge de 6 ans.
Comme l'enfance était malmenée à cette époque.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 64988

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  louange40 le Mar 5 Avr 2016 - 12:37

je connaissais un peu l'histoire des petits ramoneurs mais pas aussi complètement Marialys merci pour toutes ses précisions quelle tristesse pour ces enfants! 

ça me fait penser à ma petite grand-mère qui a tant souffert durant son enfance! mais je pense qu'on a toutes des grands parents qui ont connu la misère! 
ma mamie m'a transmis  sa force! elle a tout vécu!

louange40

Age : 70

Date d'inscription : 30/03/2016

Nombre de messages : 274

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Annick le Mar 5 Avr 2016 - 14:45


C'est vrai Louange, nos grands-parents avaient une vie dure, ils étaient courageux.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 64988

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  lilas le Mar 5 Avr 2016 - 20:36

Merci Marialys c'était triste pour ces enfants...

lilas

Age : 69

Date d'inscription : 02/04/2013

Nombre de messages : 8344

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  bathilde le Mer 6 Avr 2016 - 11:08

oui les enfants a une époque avaient la vie dure et leurs parents aussi , il existe beaucoup de pays du tiers monde ou les enfants travaillent dur aussi malheureusement .

bathilde

Age : 71

Date d'inscription : 31/12/2011

Nombre de messages : 7742

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  bathilde le Mer 6 Avr 2016 - 11:09

Tiers monde et travail des enfants: les conséquences terribles de la bien-pensance occidentale

Encore un sujet difficile sur lequel prendre le risque d'être publiquement à contre-courant de l'actuelle bien-pensance anti-mondialiste française ne peut que rapporter des ennuis, mais tant pis, je dois être masochiste...
Les bonnes intentions ne suffisent pas à promouvoir de bonnes politiques. Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, la croisade des associations occidentales contre le travail des enfants dans le pays du tiers monde aboutit souvent à détériorer gravement les conditions de vie de ces mêmes enfants. Les employeurs occidentaux refusant désormais cette main d'oeuvre par peur de campagnes de boycott, ces enfants se retrouvent fréquemment contraints à devoir travailler dans des conditions bien plus mauvaises pour des employeurs locaux (photo), voire, pire encore, à se prostituer.

bathilde

Age : 71

Date d'inscription : 31/12/2011

Nombre de messages : 7742

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Mer 4 Mai 2016 - 12:00

Le 4 mai 2016






           Merci à Toutes et Tous ,
d'etre passé dans la rubrique ; :coquelicot:



Aujourd'hui :

" L'HISTOIRE DU PAPIER " :coquelicot:

Le papier est né en Chine vers la fin du IIIème siècle avant l'ère chrétienne,
sous le règne de l'empereur Chiuangdi (dynastie des Qin).
 Au VIIIème siècle, les arabes apprennent l'art chinois de fabrication du papier,
et le transmettent peu à peu à l'occident. Au XVème siècle, l'invention
de la typographie par Gutenberg accroît la consommation de papier.
Mais c'est au XIXème siècle que l'industrie du papier prend réellement son essor.
Au siècle suivant, elle devient l'industrie lourde que nous connaissons aujourd'hui.
Le papier a toujours accompagné l'activité et le développement de l'homme,
assurant par là même l'essor des peuples qui en maîtrisaient la fabrication.
 Le présent document raconte la naissance et le développement de ce vecteur
 de la culture et de la technologie.



" Les débuts du papier "



 

Qui connaît Tsaï Loun, ministre chinois de l'Agriculture ?

Pas grand monde, sans doute. Pourtant, c'est lui qui, après la naissance en Chine

vers la fin du IIIe siècle avant l'ère chrétienne, codifie l'art de fabriquer le papier,

en 105 après J.-C., en préconisant d'utiliser des fibres issues de bambou, des écorces

de mûrier et surtout du lin et du chanvre. Le père du papier moderne en somme, et le

rédacteur de la première certification "ISO 9000" pour la papeterie !

Cet art de fabriquer le papier restera chinois et japonais jusqu'au VIIIème siècle avant

 de passer chez les Arabes, à la suite de la bataille de Samarkand en 751.

Ces derniers comprennent rapidement tout le profit qu'ils peuvent tirer du papier

 pour propager l'Islam.



Après l'introduction peu fructueuse du coton comme matière première fibreuse

pour améliorer la blancheur, ils en font leur vecteur de communication numéro un.

 À ce titre, le papier peut être considéré comme le premier grand média de masse.

Dès lors, à mesure que les Arabes progressent vers l'Occident, le papier y fait

 son apparition : on le retrouve à Bagdad en 793, au Caire en 900, à Xàtiva

(San Felipe, Espagne) en 1056, en Sicile en 1102, à Fabriano

(Italie) en 1276

et en France au début du XIVème siècle.

En 1184, Fès au Maroc comptait plus de 400 moulins à papier


 " Le rôle de l'invention de la typographie "

Vers 1440, nouvelle révolution : l'invention de la typographie (basée sur le principe de caractères mobiles) par Gutenberg dope l'utilisation et donc la fabrication du papier, qui deviendra complètement artisanale avec la généralisation des piles à maillets actionnées par l'énergie hydraulique.
Roue hydraulique (Vallis Clausa)
Les adeptes de la nouvelle église réformée choisissent à leur tour le papier pour assurer leur propagande.
À l'époque, les artisans papetiers, majoritairement protestants, propulsent la France au premier rang parmi les nations papetières. Malheureusement, la révocation de l'Édit de Nantes en 1685 sonne à jamais le glas de la supériorité française dans ce secteur ;

L'apport capital des hollandais
L’invention par les Hollandais du cylindre qui porte leur nom, reste un événement marquant pour la trituration des chiffes et des chiffons et pour l’histoire du papier. Cette nouvelle technique apporte des avantages considérables par rapport à celle des piles à maillets. On peut citer :

  • les faibles pertes en matières sèches ;
  • les gains en énergie et en personnel à production égale ;
  • une qualité bien supérieure des papiers obtenus.

L’utilisation de tels cylindres en Hollande est mentionnée en 1673 mais il faut attendre le début du XVIIIème siècle pour voir leur apparition dans le reste de l’Europe : 1710 en Allemagne de l’ouest, 1711 en Prusse, 1726 en Suisse et vers 1750 en Angleterre.


Leur implantation en France est beaucoup plus laborieuse. Elle se situe vers 1730-1740.
 Les initiatives de l’époque sont cependant, pratiquement toutes vouées à l’échec,
 à cause du manque de compétence des maîtres charpentiers utilisés pour la construction
et la mise en service de ces cylindres. La plupart des papetiers qui tentent alors l’expérience reviennent très vite à leurs traditionnelles piles à maillet. D’autres tentatives plus ou moins fructueuses ont également lieu entre 1750 et 1770 dont celle de 1761 au moulin de
Puymoyen en Angoumois, et celle de 1766 à Lana dans les Vosges.

 Pierre de Montgolfier d’Annonay fait également une tentative après 1750, qui elle aussi
n’est pas très concluante. La maîtrise de l’utilisation des piles hollandaises en France
est surtout due à l’intervention de Jean-Guillaume Ecrevisse, papetier hollandais
 et collaborateur de l’Inspecteur des Manufactures Nicolas Desmarest. Ecrevisse
 équipe de nombreux moulins entre 1760 et 1780, dont ceux de Montgolfier et
Johannot à Annonay à partir de 1780 et ceux d’Essonnes de 1781 à 1785.
 

 L'invention de la machine à papier

Nicolas Robert
C'est incontestablement le XIXème siècle qui permet au papier d'acquérir toutes ses lettres de noblesse et à son procédé de fabrication d'opérer sa grande mutation, en passant de l'artisanat à l'industrie lourde. Pour y parvenir, deux verrous résistent :

  • la formation industrielle de feuilles ou de bobines de papier ;
  • l'approvisionnement en matières premières fibreuses.

Le premier verrou saute au moment de la Révolution française, grâce à Nicolas Robert qui invente la machine à fabriquer le papier "à grande étendue". Les principes de la fabrication industrielle à grande échelle sont posés.

" La fabrication du papier à partir du bois "
Le second verrou résiste jusqu'au milieu du XIXème siècle. Face aux difficultés d'approvisionnement en chiffons de plus en plus grandes, notamment à cause de la flambée des prix, les papetiers recherchent de nouvelles matières premières. On pense alors tout naturellement au bois.
F.G. Keller invente la pâte
mécanique de bois
H. Voelter perfectionne
la pâte mécanique de bois
Une idée qui n'a rien de nouveau : les Chinois avaient déjà fabriqué du papier à partir de fibres d'écorces et de bambous. Plusieurs tentatives d'utilisation du bois avaient même eu lieu au XVIIIème siècle et au début du XIXème, mais l'histoire ne les retiendra pas et attribuera l'invention de la première pâte de bois à un tisserand natif de Saxe : Friedrich Gottlob Keller, qui fabrique de la pâte mécanique au moyen d'une meule et dépose un brevet en 1844.
Keller cède en 1846 son invention à un autre Allemand de Saxe, Heinrich Voelter. Ce dernier perfectionne le système, puis s’associe avec J.M. Voith fondateur de la puissante firme allemande pour la construction de matériel papetier.

Aristide Berges
Défibreur Voelter
Aristide Berges reste l'un des grands promoteurs de cette pâte mécanique de meule. Il dépose trois brevets sur des améliorations du procédé et sur l'emploi de la pâte mécanique dans la fabrication des papiers. Il est également connu pour être le premier à domestiquer et à utiliser l'énergie "stockée dans les montagnes", qu'il nomme la Houille Blanche, pour faire tourner ses défibreurs à meule à Lancey, dans la vallée du Grésivaudan, près de Grenoble.
En 1885, la pâte mécanique devient la matière première essentielle pour produire du papier journal, acceptée par la plupart des éditeurs de journaux aux États-Unis et au Canada.
Le passage du stade artisanal à l'industrie lourde
L’industrie papetière, tirée par une consommation de papier sans cesse croissante, devient ainsi une industrie lourde. En 1908, la plus grosse machine à papier au monde, d'une largeur de 4,30 mètres, se trouve à Sittingbourne en Angleterre, et peut produire du papier journal à 165 m/mn.
La tour Kamyr d'une usine
de pâte à papier
La vitesse de production de 200 m/mn supposée être une limite difficilement franchissable à l’époque est malgré tout atteinte vers 1910.
En 1935 la plus grosse machine à papier au monde se trouve également en Angleterre, elle mesure 8,15 mètres de laize et fabrique du papier journal à plus de 425 m/mn ! La vitesse de fabrication de 1000 m/mn est franchie vers 1958 et en 2000, la vitesse record de 1800 m/mn est atteinte pour la fabrication du papier journal.
Pour alimenter ces monstres d’acier, deux grands procédés en continu sont mis au point entre les deux guerres pour préparer de la pâte à partir de copeaux de bois. Le but est d’utiliser au maximum les déchets de scierie et le bois non utilisé comme bois d’œuvre. Un procédé d’obtention de pâte mécanique de raffineur -- ou défibreur à disques sous pression -- est développé par le suédois Arno Asplund dès 1931, pour être utilisé industriellement à partir des années 1956-1960. Ce procédé est à l’origine de la pâte TMP (Thermomechanical Pulping) et CTMP (Chemi Thermomechanical Pulping). Un autre grand procédé de préparation de pâte chimique en continu est mis au point par Johan Richter de la société suédoise Kamyr AB, dés 1938 au stade laboratoire à Karlsborg. Une première application industrielle démarre en 1947 à Fengersfors en Suède.

 " IMAGES DE MACHINE A PAPIER " à la " FONTAINE DE VAUCLUSE "


























 Malheureusement , nous ne verront plus , ces machines ,
 à la Fontaine de Vaucluse , car ils ont construit un immeuble à la place ;
 dessous , se trouvent , pleins de magasins , d'ateliers de peinture ,
 de crêperies , ect........ c'est magnifique à voir ,tout ces Artistes , et leurs tableaux !




                Une Belle Journée à Toutes et Tous :coquelicot:


  :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  bathilde le Jeu 5 Mai 2016 - 10:45

merci pour cette histoire , on ne se rend pas compte de toute la saga qu'il y a derrière le moindre bout de papier .

bathilde

Age : 71

Date d'inscription : 31/12/2011

Nombre de messages : 7742

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Annick le Jeu 5 Mai 2016 - 13:04

Très intéressant et bien documenté, Marialys :bouquet: 

Quel dommage d'avoir fait disparaître toutes ces machines, ils auraient pu choisir de faire un musée du papier.

Belle invention en tout cas.





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 64988

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  lilas le Jeu 5 Mai 2016 - 16:15

Merci beaucoup Marialys... flower

lilas

Age : 69

Date d'inscription : 02/04/2013

Nombre de messages : 8344

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Lun 30 Mai 2016 - 16:48

Le 30 mai 2016



            Bathilde :coquelicot: , c'est vrai , que lorsqu'on
 l'on écrit , on ne pense pas , à tout ce qui
 peut il y  avoir derrière ;
 çà vaut le coup de savoir ;
 Annick :coquelicot: , lilas :coquelicot: , contente que cela vous ai plus ;
 je vous souhaite une bonne fin d'après-midi ;


:coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Lun 30 Mai 2016 - 16:49

Le 30 mai 2016



            Bathilde :coquelicot: , c'est vrai , que lorsqu'on
 l'on écrit , on ne pense pas , à tout ce qui
 peut il y  avoir derrière ;
 çà vaut le coup de savoir ;
 Annick :coquelicot: , lilas :coquelicot: , contente que cela vous ai plus ;
 je vous souhaite une bonne fin d'après-midi ;


:coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Lun 30 Mai 2016 - 17:09

Le 30 mai 2016





                      Coucou à Toutes et Tous



     Bonjour à Toutes et Tous


" Musé des Automates de Lyon "



A St-Georges, le quartier de Guignol, dans le Vieux Lyon
(classé "Patrimoine Mondial de l'Humanité" par l'UNESCO), il y a
 un atelier artisanal depuis 60 ans !
Petit monde merveilleux, le musée présente 250 automates,
tous en mouvement, sur 7 salles avec 20 scènes rendant hommage
au patrimoine lyonnais et français : Gargantua de Rabelais,
La flûte enchantée de Mozart, Guignol, Notre Dame de Paris de Victor Hugo,
 les travaux des champs d'après les oeuvres de Millet, la vie des canuts,
 les vendanges en Beaujolais etc.


 
   "  Le salon du Capitaine Nemo - "20000 lieues sous les mers "

























" Frère Jean "



" Les Cuisines "







































 Scène des Guignols "






" Musée des Automates de Lyon " Cliquez sur le lien ,
   c'est magique !

https://www.youtube.com/embed/2nSwPkyCa6s



"    EMA Automatons Museum in Lyon - Musée des automates "
Cliquez sur le lien  "

  https://www.youtube.com/embed/uc5cC1kzNQk




" Musée des automates in Lyon "

https://www.youtube.com/embed/l8tM1pu_gc4






 Le Nautilus du Capitaine Nemo - Musée des Automates "

 


 https://www.youtube.com/embed/2sXRv7l8K0o



                 Une Très Bonne Soirée à Toutes et Tous :rose:


:coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  bathilde le Lun 30 Mai 2016 - 17:30

Merci Marialys , j'ai commencé à regarder , finirais demain vraiment magique ce petit monde des automates je ne savais pas qu'il en existait une telle diversité .

bathilde

Age : 71

Date d'inscription : 31/12/2011

Nombre de messages : 7742

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Lun 30 Mai 2016 - 17:41

           Bathilde :rose: c'est super joli !
   quand on regarde , on redevient un peu enfant ,
   mais c'est magique ;
   je te souhaite une très bonne soirée ;

  :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Annick le Lun 30 Mai 2016 - 18:51

J'adore les automates !

Je suis allée à une exposition d'automates à Rouen, un monsieur avait une collection impressionnante, une fortune entre ses mains !





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 64988

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  bathilde le Mar 31 Mai 2016 - 8:43

Moi aussi j'adore en plus suis restée une grand enfant Very Happy

bathilde

Age : 71

Date d'inscription : 31/12/2011

Nombre de messages : 7742

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Solaire le Mar 31 Mai 2016 - 10:23

Marialys : mais comment j'ai fait pour louper un tel post si intéressant !

j'ai commencé à lire .. triste pour les enfants maltraités

super l'histoire du papier ; j'ai visité ce lieu à Fontaine de Vaucluse

Les automates .. j'adore aussi ; ca nous mène directement à l'enfance

Il y a aussi le village des Automates - à St Cannat près d'Aix en Provence

http://www.villagedesautomates.com/

je connaissais bien car j'ai habité longtemps ce village

Solaire

Age : 74

Date d'inscription : 26/02/2010

Nombre de messages : 6357

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Mer 1 Juin 2016 - 15:39

             Bathilde :rose: , Annick :rose: , Solaire :rose: ,
 merci d'etre passé dans la rubrique ;
 Solaire , St Cannat , c'est pas loin de chez moi ;
 je vous souhaite une bonne après-midi ; :gros bisous:



:coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot: :rose: :coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Mer 1 Juin 2016 - 15:52

Le 1er juin 2016



                                 Bonjour à Toutes et Tous :rose:

 

 " Le Musé de la Poupée à PARIS " :coquelicot:




:rose:





:rose:





Voici l’un des Musées les plus atypiques en plein centre de Paris ,
« le Musée de la Poupée ».
Ce merveilleux bijou vaut vraiment la peine d’y faire un tour!
Le Musée de la Poupée est situé dans le 3ème arrondissement ,
près du centre Pompidou (centre Beaubourg) et les Halles de Paris.
Vous y trouverez des poupées de poche, les poupées folkloriques
et les poupées mannequin,etc….
Ce musée est composé d’ une très riche collection démesurée,
 de 1800 à nos jours.
Plus de 500 poupées venant de la France, d’ l’Europe et du monde. :rose:




:rose:



:rose:




:rose:



:rose:




:rose:



:rose:



:rose:




:rose:




:rose:





Le Musée de la Poupée a ouvert ses portes en juin 1994, en plein coeur de Paris au fond d’une charmante impasse fleurie. Il présente, dans ses salles permanentes, la collection de poupées anciennes de Guido et Samy ODIN, père et fils, ainsi qu’une partie des dons offerts au Musée de la Poupée depuis son ouverture. :rose:




                          Une Bonne Après-Midi
                             à Toutes et Tous :rose:


:coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot::rose::coquelicot:

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  lilas le Mer 1 Juin 2016 - 16:07

Un grand merci a toi Marialys très joli ce musée...

lilas

Age : 69

Date d'inscription : 02/04/2013

Nombre de messages : 8344

Revenir en haut Aller en bas

Histoires d'enfants martyrs.

Message  Phyllis le Mer 1 Juin 2016 - 16:27

Bonjour Marialys, je découvre cette rubrique...
Quelle horreur que ces enfants vivant comme des esclaves dans un bagne...hélas, il se passait de  drôle de choses à cette époque.
Et malheureusement dans certains pays encore de nos jours, on fait travailler les enfants plus de 10H par jour...


Intéressant ton article également sur la fabrication de papier...j'ai visité en Auvergne, à Ambert une usine de papiers anciens qui existe toujours...


Voir le siteICI

Phyllis

Age : 77

Date d'inscription : 29/05/2016

Nombre de messages : 184

http://jardinsdeslandes.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Annick le Mer 1 Juin 2016 - 23:29

Magnifique ce musée de la poupée, et tous les petits éléments qui les mettent en scène.
J'adore !

Merci Marialys, tu nous montres de belles choses. :bouquet:





"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)

Annick
Admin

Age : 71

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 64988

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Solaire le Jeu 2 Juin 2016 - 8:45

coucou Marialys

je suis à 16 km de St Cannat donc pas loin de chez toi

superbe ce musées des poupées j'adore !

bonne journée flower flower flower

Solaire

Age : 74

Date d'inscription : 26/02/2010

Nombre de messages : 6357

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  bathilde le Jeu 2 Juin 2016 - 10:44

Bonjour dans mon petit village il y avait le Musée de la poupée (la Grange à Janou ) malheureusement la propriétaire trop agée n'a plus le courage de s'en occuper et elle en demandait un prix trop élevé pour la mairie , dommage car il y avait pas mal de visites et les visiteurs allaient manger au petit resto de la commune ou on y mange très bien !


Accueil / Musée de poupées "La grange à Jannoux " à Cerisiers

une image d'une des vitrines


bathilde

Age : 71

Date d'inscription : 31/12/2011

Nombre de messages : 7742

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Marialys le Ven 3 Juin 2016 - 17:40

                Bathilde  :coquelicot: c'est mignon !
        dommage que çà a fermé ;
        c'est tellement joli , que l'on reve !
    
        Solaire :coquelicot: , alors on est peut-être voisine ,
        sans le savoir !

        Merci Phyllis :coquelicot: , Annick :coquelicot: , à Toutes et Tous
        de passer dans la rubrique ;
        je vous souhaite une très bonne soirée ;

Marialys

Age : 60

Date d'inscription : 09/03/2016

Nombre de messages : 969

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Histoires Vraies " ou Le Savoir " et Musées

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum