EN PENTE DOUCE
IMPORTANT aux INSCRITS

à la lecture de ce message vous êtes déconnecté(e)s !!!
------------------------------------------
ATTENTION :

l'hébergeur vous déconnecte obligatoirement chaque fin de mois !
Pour accéder, en tant que membre enregistré : Veuillez vous reconnecter, au forum..
Cela peut, aussi, être opérationnel pendant 2/3 jours.

//
les Administrateurs, d' E.P.D..
L’actualité de saison
*


*


*

Derniers sujets
» mon coin !
Aujourd'hui à 9:10 par neurone

»  les dessins !
Aujourd'hui à 9:08 par neurone

» citations - pensee !
Aujourd'hui à 9:05 par neurone

» la question
Aujourd'hui à 7:34 par hulotte

» " Mots Finissant Par " ON "
Aujourd'hui à 6:29 par joelle

»  " Jeux des Phrases " avec le mot précédant "
Aujourd'hui à 6:29 par joelle

» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
Hier à 19:09 par romans

» "On n'est pas couché"
Dim 24 Sep 2017 - 16:03 par emeraude

»  --- POESIE ---
Dim 24 Sep 2017 - 12:25 par romans

» mon passe- temps
Dim 24 Sep 2017 - 11:57 par Annick

» triste epoque !
Sam 23 Sep 2017 - 23:20 par neurone

» coloriage anti-stress pour adulte
Sam 23 Sep 2017 - 17:03 par coccinelle

Hébergeurs d’Images

*
Cliquez sur le lien !

Imagesia



Hostingpics

ZupImages
De Tout de Rien
Les thrillers
*



Bureaux de Vote
*

OUVERT 24h/24


SOYEZ le ......



Inscrivez-vous
...
vous serez accueillis
avec chaleur..


Clic => Accès direct
*

Navigation et S.O.S.
*
en cas de non accès
au forum

Info..navigation

clic => <=

Lien à enregistrer
favoris / Marques pages


***********************

Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/////////////////////////*/



Un soucis sur le PC
ou
votre soucis sur votre PC
posez votre question

clic => accès <=

*

Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Marialys, neurone

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

INFOS TOUR 2014

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Dim 22 Juin 2014 - 9:03




CARCASSONNE.
Ville-étape pour la 8e fois
Préfecture de l'Aude (11)
Population : 48 700 habitants (Carcassonnais)

L'embrasement de la Cité, spectacle pyrotechnique grandiose attirant chaque année plus de 500 000 personnes le soir du 14 Juillet, avait coïncidé en 2006 avec la dernière visite du Tour et la victoire de Yaroslav Popovych. Parmi les coureurs qui ont également mis le feu à Carcassonne, Jean Stablinski s'était imposé au coeur d'une de ses plus belles saisons, entre une victoire d'étape sur le Tour d'Espagne qu'il avait terminé à la sixième place, un nouveau titre de champion de France et surtout son sacre au championnat du monde.

Festival de Carcassonne.
L'aventure du festival a commencé en 1908 au grand théâtre de la Cité. Ce Festival s'est désormais hissé dans le Top 10 des plus grands festivals français avec une programmation toujours plus ambitieuse. Un festival reconnu et référencé par la Fédération Française des Festivals Internationaux de Musique qui rassemble chaque année plus de 200 000 spectateurs, sur le "in" et le "off".

Du 19 juin au 1er août 2014, le Festival de Carcassonne déroulera ses volets thématiques Théâtre, Cirque, Opéra, Classique, Danse, Concerts, en accueillant dans chacune des disciplines proposées, artistes de légende et artistes émergents, sur pas moins de 10 scènes réparties dans toute la ville. Une diversité culturelle qui fait désormais l'identité de ce Festival unique, créant ainsi des passerelles entre les différents arts (danse, théâtre, cirque...), mais aussi les différents styles musicaux (rock, chanson française, pop, électro, reggae, musiques actuelles...).

Cet été, la Cité Médiévale classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO accueillera une semaine de théâtre avec Francis Huster, Michel Galabru, Francis Perrin, Carole Bouquet, la Troupe de France, mais aussi du classique avec Katia et Marielle Labèque, William Sheller, de l'opéra avec Don Giovanni mis en scène par Patrick Poivre d'Arvor & Manon Savary, des concerts exceptionnels avec les frères Jacksons, Elton John, Lana Del Rey, Franz ferdinand, Massive Attack, Joe Satriani, Etienne Daho, Vanessa Paradis, James Blunt…

 BAGNERE de LUCHON.
Ville-étape pour la 52e fois
Chef-lieu de canton de la Haute-Garonne (31), station touristique de montagne
Population : 2 800 habitants (Luchonnais)

En 1910, Luchon est entrée dans l'histoire en accueillant l'arrivée, puis le départ, des deux premières étapes de haute montagne du Tour de France, toutes deux remportées par Octave Lapize. À ce titre, la ville mérite largement son surnom de Reine des Pyrénées. Cent ans plus tard, un programme similaire avait été concocté aux coureurs du Tour. Thomas Voeckler s'imposait à Bagnères-de-Luchon, maillot tricolore sur les épaules. Et en 2012, il l'emportait à nouveau en solitaire dans la station thermale.

Le renouveau des Thermes.
La commune de Bagnères de Luchon est réputée pour ses Thermes ainsi que pour son espace Bien-Être (LFBE), disposant du seul hammam naturel en Europe. Une étude menée en 2013 a démontré que compte-tenu du positionnement géographique de LFBE par rapport aux autres sites proposant les mêmes types de service, de la typologie actuelle de sa clientèle, de l'environnement de loisirs dans lequel la commune se trouvait, il convenait de prévoir une extension du centre, autour de sa pièce maîtresse, le Vaporarium. Cet ambitieux projet permettrait un accroissement important de l'activité et une réelle diversification de sa clientèle.

L'extension progressive, a priori estimée à 300 m² supplémentaires, de Luchon-Forme et Bien-Etre par une construction de bâtiments adossés à celui du Vaporarium (en respectant l'architecture de celui-ci) et intégrant un Spa, un espace Wellness, un espace enfants et un bassin extérieur constituera une offre moderne et accessible avec des horaires plus souples.
L'activité thermale a retrouvé un certain dynamisme au plan national et l'enjeu des prochaines années est d'inscrire les thermes de Luchon durablement dans cette dynamique. Pour ce faire, l'outil thermal luchonnais a besoin d'être modernisé, que ce soit au niveau des locaux, des modes de gestion, de l'offre et de la communication. Il est donc prévu, dès le printemps 2014, de réaliser des travaux de récupération de l'énergie de l'eau thermale pour le chauffage des thermes. Ces travaux s'inscrivent dans la politique de développement durable.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Lun 23 Juin 2014 - 8:47



L'affaire Froome prend un mauvais tour.


Révélée par le Journal du Dimanche la semaine dernière, l'affaire Froome prend une mauvaise tournure. Alors que l'Agence mondiale anti-dopage (AMA) affirmait que l'Autorisation à usage thérapeutique (AUT) accordée par l'Union cycliste internationale (UCI) au leader de l'équipe Sky pour la prise de corticoïde suivait bien les règles, elle a revu son jugement.


Dimanche dernier, le JDD lâchait une bombe. Selon l'hebdomadaire français, le vainqueur du dernier Tour de France Christopher Froome aurait bénéficié d'une AUT pour la prise de corticoïdes par voie orale qui n'aurait jamais dû lui être accordé, l'UCI n'ayant pas respecté les règles. Chargée d'accorder ces autorisations sous le contrôle de l'AMA, la commission médicale de l'organe dirigé par le Britannique Brian Cookson aurait fait preuve de légèreté, voire de mansuétude. "Je suis préoccupé par le processus d'obtention de cette AUT, reconnaît David Howman, directeur général de l'AMA, dans les colonnes du JDD. J'ai demandé à l'UCI de remédier rapidement aux insuffisances constatées dans ce dossier." En une semaine, le ton a bien changé. Il y a sept jours, les deux organismes faisaient corps et "il n'y avait pas d'affaire Froome." Désormais, il faut rendre des comptes pour justifier les nombreux dysfonctionnements observés.

L'UCI ne respecte pas les règles de l'AMA
Si l'on suit les bonnes pratiques imposées par l'AMA, "la demande d'AUT est soumise à un comité d'experts composé de trois médecins de nationalité distinctes qui demandent un complément d'information et s'assurent qu'il n'existe pas d'alternatives médicales, avant de la valider", éclaire le Dr Alain Lacoste. Concernant Froome, seule la demande du médecin Sky aurait suffi, d'autant que l'UCI ne possède pas de comité d'experts capable d'analyser les requêtes thérapeutiques... Coordinateur de la commission médicale de l'UCI, le Dr Mario Zorzoli jouit seul de ce pouvoir... Avant le Tour de France, ce manque devrait être comblé. Mais ces révélations lèvent le voile sur un système qui n'a rien tiré des leçons de l'Affaire Armstrong.

Froome, aide médicale ou dopage?
Arrivé à la tête de l'UCI en septembre 2013, Cookson est un ami du boss de l'AMA Craig Reedie, d'où l'indulgence de l'organe suprême de la lutte anti-dopage envers l'organisme helvète basé à Aigle. Les deux Britanniques souhaitaient en finir avec les petits arrangements ayant court sous McQuaid et Verbruggen. Manifestement, ils ne font que les perpétuer. Profitant d'un traitement aux corticoïdes par voie orale pour soigner un coup de froid sur le Tour de Romandie selon la version officielle, Chris Froome aurait-il pu avoir des intentions moins louables? Quoiqu'il en soit, cette nouvelle tombe mal à treize jours du départ de la Grande Boucle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Lun 23 Juin 2014 - 9:47



SAINT GAUDENS.
Ville-étape pour la 14e fois
Sous-préfecture de la Haute-Garonne (31)
Population : 12 500 habitants (Saint-Gaudinois)

Voilà encore une des cités pyrénéennes dont le nom est familier aux amateurs de cyclisme. Certaines grandes étapes de montagne de l'histoire du Tour s'y sont achevées, comme en 1955, lorsque Louison Bobet a définitivement endossé le Maillot Jaune qui allait faire de lui le premier vainqueur de trois Tours de France consécutifs. Située au carrefour des différents axes pyrénéens, la ville a vu également des victoires de Bartali, Gaul, Darrigade ou encore Ocaña.

La Médiathèque, un outil de cultures.
C'est à la mi-mars 2014 qu'ont ouvert les portes de « M&C », un ensemble Médiathèque et Conservatoire de Musique au cœur même de la ville de Saint-Gaudens. Ce nouveau bâtiment regroupe donc deux entités culturelles différentes mais complémentaires, jusque-là logées dans des conditions obsolètes. Ce nouvel équipement, initié par la Communauté de Communes du Saint-Gaudinois, est un bâtiment de 3000m² de surface utile, sur plusieurs niveaux. Côté Conservatoire de musique Guy Lafitte (du nom du célèbre jazzman français né à Saint-Gaudens), on trouve une vingtaine de salles dédiées à de nombreuses pratiques musicales, instrumentales, d'ensembles et vocales. Côté Médiathèque, 3 niveaux publics : un espace multimédia où l'on trouve également la Société des Etudes du Comminges (société savante) ; un espace adultes ; et un espace enfants et adolescents. M&C propose également une salle d'exposition et un auditorium de 111 places.
Par ailleurs la ville de Saint-Gaudens travaille en partenariat avec Pronomade(s) en Haute-Garonne, centre national des arts de la rue,  avec la Chapelle Saint-Jacques, centre d'art contemporain et  propose une programmation culturelle au théâtre Jean-Marmignon.

SAINT-LARY PLA d'ADET.
Ville-étape pour la 10e fois
Commune des Hautes-Pyrénées (65), station touristique de montagne
Population : 970 habitants (Saint-Laryens ou Saint-Hilariens)

La première arrivée du Tour à Saint-Lary remonte à 1974, lorsque Raymond Poulidor avait remporté la dernière de ses six étapes sur l'épreuve, en mettant en difficulté Eddy Merckx. La scène se déroulait sous les yeux de Daniel Mangeas, qui faisait ce jour-là ses débuts improvisés de speaker officiel du Tour ! Deux ans plus tard, confirmé dans ses fonctions, il était là pour commenter cette fois la victoire en solitaire du Belge Lucien Van Impe, qui mettait un terme à sa lutte avec Joop Zoetemelk pour la conquête du titre.








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Lun 23 Juin 2014 - 16:35



PAU.
Ville-étape pour la 66ème fois
Préfecture des Pyrénées-Atlantiques
Population : 81 000 Palois

La cité d'Henri IV a reçu avec panache la course à 65 reprises, ce qui la place sur le podium derrière Paris et Bordeaux au classement de la fidélité à l'épreuve. Lors des deux dernières arrivées qui y ont été jugées, le Béarn s'est trouvé un nouveau prince, puisque Pierrick Fédrigo fait partie des rares coureurs à avoir réalisé le doublé à Pau. En 2010, il s'était imposé au terme d'une route qui emmenait le peloton sur les traces de la première étape de montagne disputée dans les Pyrénées, un siècle plus tôt. Deux ans plus tard, il y signait un nouveau succès en déclinant la recette de l'échappée gagnante.

Pau Porte des Pyrénées, sport et nature.
Le Tour de France ne s'est pas trompé en passant par Pau 66 fois. C'est en effet la porte idéale pour tutoyer les cols mythiques pyrénéens. Pau Porte des Pyrénées, c'est aussi la destination sport et nature par excellence grâce à ses atouts géographiques et climatiques, ses équipements et l'héritage de la villégiature anglaise au XIXe siècle.

A Pau et alentours, les amateurs de sensations fortes ou de balades pourront indifféremment s'adonner aux descentes en raft ou en canoë-kayak au stade d'eaux vives ou aux parties de golf sur le green, le plus ancien d'Europe. Sans compter les promenades au bord du Gave dans le Parc naturel urbain, la forêt de Bastard ou dans les nombreux parcs et jardins qui maillent le tissu urbain.

Outre ces sports dits outdoor, notre territoire accueille de grands évènements et les sportifs de haut niveau en préparation. Au-delà de Tony Estanguet, enfant du pays triple médaillé d'or olympique en canoë-kayak, le pôle excellence France et des équipes du monde entier s'entraînent ici. L'équipe de France de basket, elle, investit chaque été le Palais des Sports avant les compétitions internationales.

Les Grands Prix de Pau historique et moderne, éléments forts de notre patrimoine, investissent au mois de mai la ville. Sans oublier le cheval mis à l'honneur chaque automne.

Et que dire du rugby, sport roi sur nos terres et incarnation du savoir-vivre du Sud-Ouest alliant convivialité et bonne chère !

 HAUTACAM.
Site-étape pour la 5e fois
Station de montagne des Hautes-Pyrénées (65) rattachée à Argelès-Gazost
Population : 3 500 habitants (Argelésiens)

Quatre étapes du Tour ont été jugées au sommet de la longue montée vers la station qui domine Lourdes. Luc Leblanc a été le premier à y poser son nom en 1994, juste avant de conquérir en Sicile le titre de champion du monde. Hautacam a également marqué en 2008 un tournant dans la carrière de Cadel Evans : il y a pris pour la première fois la tête du classement général du Tour… avec une seconde d'avance sur Fränk Schleck. Cette première expérience en jaune ne dura que cinq jours pour l'Australien, diminué par une blessure.

La montagne, rien que la montagne.
Proche d'Argelès-Gazost et de sites de renommée internationale tels que Lourdes, le cirque de Gavarnie, le col d'Aubisque ou encore Cauterets, le domaine du Hautacam est un espace de loisirs 100% nature de moyenne altitude et facile d'accès. L'hiver, le ski de piste, le ski nordique ou la raquette se pratiquent entre panoramas sur la chaîne des Pyrénées (brèche de Roland, Pic du Midi) et forêts de sapins. Pour les novices, un espace d'apprentissage, particulièrement prisé par les enfants, est dédié à la découverte du ski.

L'été, le Hautacam se découvre tout en douceur dans un cadre de nature préservée où aucune construction ne vient troubler le paysage. Les sportifs peuvent y accomplir de petits et grands exploits en randonnée, parapente, VTT, vélo… Pour les contemplatifs, c'est le lieu idéal de rêverie avec un panorama à 360° dans une ambiance pastorale. Chaque année, au mois de juin, une fête de la transhumance permet de vivre la montée en estive des troupeaux et de partager l'expérience des bergers. Enfin, pour les familles, les activités ludiques en font une sortie idéale : des frissons garanties sur la Mountain luge, des fous rires assurés sur des engins de descente improbables (devalkart, rollerbe, mountain board), des défis à relever sur l'espace VTT (nouveauté 2014), sans oublier sur le chemin du retour, la pause goûter tarte aux myrtilles dans une auberge typique toute proche.


Auberge de montagne, située sur la route du Hautacam.







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Mar 24 Juin 2014 - 8:49



Pas de Tour de France pour Nacer Bouhanni.

Nacer Bouhanni, vainqueur de trois étapes et du classement par points du récent Giro, n'a pas été retenu dans l'équipe FDJ.fr pour le Tour de France (5 au 27 juillet).

Le champion de France 2012, libre de contrat à la fin de l'année, ne figure pas dans la liste des dix noms annoncée lundi par Marc Madiot, responsable de l'équipe.

"Je suis déçu, bien sûr, de ne pas courir le Tour mais je respecte le choix de mes dirigeants", a déclaré le Vosgien en ajoutant vouloir se concentrer sur le rendez-vous du championnat de France, dimanche prochain, au Futuroscope (Vienne): "Je veux faire une belle course."

L'équipe FDJ.fr sera axée autour d'Arnaud Démare, l'autre sprinteur du groupe, et de Thibaut Pinot, qui s'est déjà classé dans les dix premiers du Tour (2012).

William Bonnet, Mickaël Delage, Arnold Jeannesson, Matthieu Ladagnous, Jérémy Roy et Arthur Vichot sont assurés d'être à leurs côtés au départ de Leeds (Grande-Bretagne).

La dernière place sera attribuée après le Championnat de France entre Cédric Pineau et Francis Mourey.

"Je ne désespère pas de trouver un budget pour garder Nacer mais je ne l'ai pas aujourd'hui", a déclaré à l'AFP Marc Madiot, qui a reconnu: "Il y a plus de chances de le voir partir que rester dans l'équipe."

"Nous avons eu une conversation franche et directe quand je l'ai appelé pour lui dire qu'il ne ferait pas le Tour", a ajouté le responsable de la FDJ.fr. "C'est toujours difficile. On va se concentrer sur le Championnat. La situation ne change rien sur la stratégie. L'important, c'est que le titre reste dans l'équipe".

- 'Un ensemble d'éléments' -

La course de rentrée du jeune Lorrain (24 ans), en évidence dans la Route du Sud qui s'est conclue dimanche, n'a pas suffi à convaincre Marc Madiot d'aligner Nacer Bouhanni dans le Tour 2014, un an après ses débuts malheureux dans la Grande Boucle (chute et abandon dans la première semaine).

"C'est un ensemble d'éléments qui a poussé à cette décision", a estimé Marc Madiot, qui avait désigné une présélection de treize coureurs dans laquelle figuraient ses deux sprinteurs et les "lanceurs" habituels de Démare (Bonnet, Offredo, Delage).

"J'ai un effectif riche", a souligné le manager qui a évoqué la "suractivité" de son coureur ces dernières semaines: "On n'était pas sûr qu'il aille au bout du Giro. Puis, tout s'est bien enclenché et il a eu le maillot rouge (du classement par points) à défendre. Aujourd'hui, il ne ressent pas la fatigue. Mais il peut avoir le contre-coup sur le Tour."

Outre Bouhanni, le choix de Marc Madiot écarte du Tour Yoann Offredo, blessé dans une chute au Dauphiné (fissure du sternum), et Alexandre Geniez, vainqueur d'une étape de montagne de la Vuelta l'an passé.

Démare (22 ans), rival de Bouhanni depuis la catégorie des juniors, fera donc ses débuts dans le Tour de France à Leeds. Pour le seul néophyte du groupe, la responsabilité sera énorme même si, par le passé, les autres sprinteurs de premier plan (Cavendish, Kittel, Bouhanni) ont toujours échoué lors de leur première participation.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Mer 25 Juin 2014 - 8:36



Les dangers du tramadol !

Lors du Tour de France qui débute le 5 juillet, les coureurs devront être prudents au sein des pelotons car les chutes se sont multipliées ces dernières années. Alors que certains pointent du doigt les oreillettes des coureurs qui les déconcentreraient, d'autres incriminent directement un médicament : le tramadol.
Le tramadol, un puissant antalgique, aurait des effets secondaires graves sur les joueurs. Il a certes été placé sous surveillance par l'Agence mondiale antidopage, mais il peut cependant toujours être prescrit lors des compétitions sportives.

En avril 2014, lors du Tour de Flandres, une spectatrice est percutée par le cycliste belge Johan Vansummeren, et se trouve grièvement blessée. Le tramadol est pointé du doigt. Depuis, des médecins d'équipes cyclistes montent au créneau, car les chutes se sont multipliées ces dernières années.

Le tramadol est un antalgique de classe 2. Au-delà des effets d'accoutumance à long terme, ce médicament provoque aussi d'autres effets secondaires, comme des vertiges ou le ralentissement des réflexes. Ces symptômes peuvent avoir des conséquences dramatiques lors de compétitions sportives. Prescrit notamment pour lutter contre la douleur, le tramadol pourrait être à l'origine de certaines chutes des coureurs.

Aujourd'hui, le produit est toujours autorisé mais l'Agence mondiale antidopage a décidé de placer l'antalgique sous surveillance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Mer 25 Juin 2014 - 17:09



MAUBOURGUET.
Site-étape pour la 1re fois
Maubourguet, chef-lieu de canton des Hautes-Pyrénées (65)
Population : 2 500 habitants (Maubourguétois)


Zone de plaine et de coteaux, le Pays du Val d'Adour est à la confluence des cultures béarnaise, bigourdane et gasconne. Quant à Maubourguet, le nom de la commune a été choisi par ses habitants pour inspirer la crainte à d'éventuels envahisseurs. Mais le « Mauvais village » sera à coup sûr des plus hospitaliers avec les coureurs. Si la Grande Boucle y fait étape pour la première fois, Maubourguet avait déjà accueilli en 2004 le départ d'une étape du Tour des Pyrénées, direction Lourdes. Théo Eltink s'y était montré le plus rapide.

Tourisme viticole.
Issus d'un cépage originel et rare, le tannât, associé au savoir-faire d'hommes et femmes passionnés, les vins de l'appellation Madiran sont des vins singuliers dont le style ne laisse pas indifférent. Deux curiosités touristiques à ne pas manquer :
- La Maison des vins présente la richesse des vins de Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh, et invite à une balade vers les chais de l'appellation
- Le Château de Crouseilles, construit sur sa motte féodale, est un élégant manoir du XVIIIe siècle avec deux pavillons à chaque extrémité du logis. Entouré d'un grand parc, ce site très touristique appartient à la coopérative de Crouseilles, qui produit du Madiran et du Pacherenc du Vic-Bilh.

Marciac.
Population : 1 230 hab.
Bastide royale de la fin du XIIIe siècle, Marciac est surtout connu pour son festival "Jazz in Marciac", qui attire chaque année au mois d'août depuis 1978 quelque 200 000 spectateurs. Les plus grands noms sont passés par cette petite commune qui devient chaque été la capitale du jazz : Dizzy Gillespie, Ray Charles, Stan Getz, Al Jarreau, Keith Jarrett, Sonny Rollins, Herbie Hancock…


BERGERAC.
Ville-étape pour la 3e fois
Sous-préfecture de la Dordogne (24)
Population : 28 000 habitants (Bergeracois)

La commune a érigé sur la place principale une statue du héros de la pièce d'Edmond Rostand, bien que le Cyrano qui a inspiré l'auteur n'y ait jamais mis les pieds. En revanche, les vins qui bénéficient de l'appellation sont bien du terroir, dont le Monbazillac. Côté vélo, Bergerac n'a accueilli qu'une seule étape en ligne, dont se souvient particulièrement Jacky Durand. C'est ce jour de juillet 1994 où il remportait, à l'arrivée à Cahors, sa première étape sur le Tour, maillot tricolore sur les épaules.
tour de la Dordogne…

Depuis 2 ans, le Bergeracois mène un travail de fond pour mettre en œuvre son PLR (Plan local de redynamisation) en partenariat avec l'État, le Département de la Dordogne, la Région Aquitaine,
la CAB (communauté d'agglomération Bergeracoise ) et des partenaires privés. Il a pour objectif de créer 250 emplois directs ou indirects. Ce dispositif s'articule sur trois sites reliés par ce formidable fil conducteur qu'est la rivière Dordogne.
A l'Est, Picquecailloux accueillera une piste d'athlétisme et un parc aqualudique avec pour vocation première, un ensemble sportif à l'échelle d'un bassin de vie de 150 000 habitants.
En amont, au cœur du centre historique de Bergerac, c'est un hôtel haut de gamme qui verra le jour. Sa présence sera complétée par l'installation de l'office de tourisme et d'un espace scénographique dédié à Cyrano. Le port de Cadouin, témoin de la grande époque des gabarres sera mis à l'honneur.
A l'Ouest, en lien avec la voie verte et les berges de la Dordogne, un espace de près de 10 hectares fera l'objet d'une étude d'aménagement touristico-sportif. De la voie verte, il sera possible de poursuivre son parcours et sa promenade par le biais de la coulée verte du Caudeau, qui mène jusqu'au plan d'eau nature de Pombonne, véritable poumon vert de la ville.

Bergerac s'offre un avenir prometteur où le tourisme, le patrimoine, l'économie et les loisirs seront en pointe d'une commune qui s'affirme plus que jamais comme étant l'une des grandes villes d'Aquitaine et la porte sud de la Dordogne.







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Jeu 26 Juin 2014 - 9:09





 BERGERAC.
La deuxième ville de Dordogne s'est associé les noms de prestigieux rouleurs lors des deux contre-la-montre qui y ont été organisés. C'était déjà en direction de Périgueux, mais sur une distance de 74,5 kilomètres, que Jacques Anquetil scellait sa seconde victoire dans le Tour en 1961. Plus récemment, Miguel Indurain avait pris le Maillot Jaune du Tour 1994 sur un tracé exactement inverse, en reléguant son premier poursuivant, Tony Rominger, à plus de deux minutes.

 PERIGUEUX.
Ville-étape pour la 3e fois
Préfecture de la Dordogne (24)
Population : 31 300 habitants (Périgourdins)

Les Périgourdins ont accueilli dans leur ville les deux chronos qui les liaient déjà à Bergerac, en 1961 et en 1994. Ils ont également eu l'occasion de voir passer le peloton en 2007. En voyant l'échappée qui se présentait en tête, ils donnaient certainement peu de chances à Sandy Casar, roulant avec un cuissard en lambeaux à la suite d'une chute peu après le départ de Cahors. Mais, à l'arrivée à Angoulême, l'habitué des deuxièmes places remportait enfin sa première étape sur le Tour de France, en distançant dans le final Axel Merckx, Laurent Lefèvre et Michael Boogerd.


La reconquête des abords de la cathédrale Saint-Front.
Impossible de parler de Périgueux sans évoquer la cathédrale Saint-Front dont l'imposante silhouette intrigue le regard des visiteurs. Bâtie au sommet d'une colline dominant la rivière Isle, cet édifice d'inspiration byzantine présente un plan rarement utilisé en Europe occidentale : un plan en croix grecque (ou plan centré) surmonté de 5 coupoles. Dès 1852, Paul Abadie, contemporain de Viollet-Le-Duc, entreprend des travaux titanesques pour sauver le monument de la ruine. En 1870, il remporte le concours d'architecture pour la construction du sacré cœur et s'inspire de la cathédrale de Périgueux. Situé sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, cet édifice est aujourd'hui, classé - à ce titre - patrimoine mondial de l'UNESCO.

Mettre en valeur ce lieu emblématique en redonnant un nouveau visage aux espaces publics le ceinturant, et par là même à cette entrée de ville conduisant au secteur sauvegardé, tel a été l'objectif des travaux d'aménagement des abords de la cathédrale Saint-Front lancés en septembre 2013 par la Ville de Périgueux. Achevé en juin 2014, ce chantier d'envergure (3 600 m2) a consisté à redonner plus de place aux cheminements piétons et à favoriser l'accessibilité des personnes à mobilité réduite, tout en maîtrisant l'emprise de la circulation routière. A titre d'exemples, un vaste parvis a été créé devant l'entrée de l'édifice cultuel, sur la place Daumesnil qui accueillait auparavant un parking, et les trottoirs, rue Denfert-Rochereau et avenue Daumesnil, ont été élargis.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 27 Juin 2014 - 8:16





ÉVRY.
Ville-étape pour la 2e fois
Préfecture de l'Essonne (91)
Population : 52 800 habitants (Évryens)

Bien que s'étant développée sur une ancienne cité gallo-romaine, la Préfecture de l'Essonne a bien plus tard bâti l'unique cathédrale française du XXe siècle ! Elle a ensuite attendu le XXIe siècle pour recevoir un autre monument, le Tour de France, à l'occasion d'une étape remportée au sprint en 2001 par Erik Zabel.
À cette époque, le sprinteur allemand ne savait pas encore qu'il échouerait à toutes ses tentatives de s'imposer sur les Champs-Élysées.

Grand stade de rugby.
Situés à 33 km au sud de Paris, les 133 hectares de l'ancien hippodrome de Ris-Orangis, ont été choisis en 2012 par la Fédération Française de Rugby pour accueillir le Grand stade. Déjà baptisé le « Colisée » du XXème siècle par Serge Blanco, responsable du projet, le site devrait s'étendre sur 13 000 m2 et offrir 82 000 places pour les 11 matchs de rugby et les 6 événements sportifs ou culturels prévus chaque année.

C'est la spécificité de ce grand stade : il n'est pas exclusivement dédié au rugby. Il a été entièrement conçu pour être multifonctionnel. Toit rétractable, pelouse amovible, espaces VIP, visibilité et confort pour tous les publics, écrans géants, tout est pensé pour accueillir spectateurs et événements dans des conditions optimales.

Faire de ce site un lieu de vie, convivial et festif pour tous, telle est la volonté partagée par la FFR et le territoire du Centre Essonne. Ouvert toute l'année, le Grand stade devrait héberger un musée consacré au rugby, une boutique dédiée au XV de France, des restaurants, un village de loisirs (proposant des activités autour du sport, de la nature, du bien-être…) et un pôle d'excellence dédié au sport, ayant pour objectif de favoriser l'innovation dans ce secteur. Unique en France, ce pôle novateur positionnerait le Centre Essonne au premier plan du sport à l'échelle internationale et devrait être inauguré en 2018.

 PARIS CHAMPS-ÉLYSÉES.
Ville-arrivée traditionnelle du Tour de France.
40e arrivée sur les Champs-Élysées.
Capitale de la France. Commune-département et préfecture (75)
Population: 2 200 000 habitants (Parisiens)

Depuis 1975, le circuit final du Tour de France est installé dans le cœur historique de la capitale mondiale du tourisme. Avec les quatre victoires de Mark Cavendish, les Champs-Élysées semblaient avoir trouvé leur maître, mais Marcel Kittel a mis fin à cette invincibilité sur la célèbre avenue. Déjà vainqueur de la première étape à Bastia, le tombeur du « Cav » fait partie des quatorze coureurs qui se sont imposés le premier et dernier jour du Tour. Avant lui, Thor Hushovd avait été le dernier à intégrer ce club, en 2006.








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Sam 28 Juin 2014 - 8:26



Sky se passe de Wiggins.


La nouvelle était attendue, elle est désormais confirmée. Bradley Wiggins ne participera pas au prochain Tour de France sous les couleurs du Team Sky. Chris Froome pourra en revanche compter sur une équipe soudée et expérimentée pour aller chercher une deuxième victoire consécutive.

Le suspense n'était plus vraiment au rendez-vous. Premier Britannique à remporter le Tour de France en 2012, Bradley Wiggins, qui avait déjà manqué l'édition 2013 suite à un virus contracté sur le Giro, ne sera pas au départ de la Grande Boucle 2014, prévu à Leeds le 5 juillet. En dépit de sa bonne forme actuelle, comme le prouve sa victoire récente sur le Tour de Californie et celle lors du contre-la-montre des championnats de Grande-Bretagne, "Wiggo" n'a en effet pas été retenu par son équipe le Team Sky pour cette 101e édition.

"Bradley Wiggins a largement contribué aux succès de notre équipe ces dernières années, et bien qu'il n'ait pas été sélectionné pour cette course, il est encore un membre clé de l'équipe Sky et un grand champion", a tenu à préciser le manager Dave Brailsford, qui craignait sans doute les méfaits d'une concurrence entre les deux derniers lauréats de l'épreuve. L'équipe a par ailleurs été en partie renouvelée. Si Richie Porte, Geraint Thomas, Vasil Kiryienka et David Lopez seront de nouveau là pour épauler le leader incontesté Chris Froome, Edvald Boasson Hagen, blessé au tendon d'Achille, Peter Kennaugh, Kanstantsin Siutsou et Ian Stannard laissent leur place à Mikel Nieve, Bernhard Eisel, Danny Pate et Xabier Zandio.

Dave Brailsford
"Nous savons combien il est difficile de gagner cette course et qu'il faut une équipe totalement concentrée et soigneusement construite, avec un bon mélange de coureurs, pour nous donner les meilleures chances de victoire. Chaque coureur a été sélectionné pour jouer un rôle spécifique, qui impliquera des sacrifices et un engagement total afin d'atteindre les Champs-Elysées avec le maillot jaune", a poursuivi Brailsford.

"Nous avons une équipe très forte, expérimentée (les neuf coureurs ont tous entre 28 et 37 ans) et talentueuse, a ajouté Froome. Nous avons aussi passé beaucoup de temps ensemble cette année, ce qui est très important. Nous sommes prêts pour le départ et avons déjà hâte d'être dans le Yorkshire". Le rendez-vous est pris pour le 5 juillet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Sam 28 Juin 2014 - 12:25

Bouhanni tout près de Cofidis .

Nacer Bouhanni devrait courir pour l’équipe Cofidis la saison prochaine, a-t-on appris ce vendredi de sources concordantes en marge de la présentation des coureurs du Championnat de France prévu dimanche au Futuroscope.

Le Vosgien, vainqueur de trois étapes et du classement par points du récent Giro, est en fin de contrat avec l’équipe FDJ. fr dans laquelle il a débuté sa carrière professionnelle en 2011.

Interrogé par l’AFP, Yvon Sanquer, le responsable sportif de Cofidis n’a pas voulu confirmer l’information. La date d’ouverture des transferts est fixée par le règlement de l’Union cycliste internationale (UCI) au 1er août, bien que nombre de mouvements soient décidés dans les semaines précédentes.

Dans sa future formation, Bouhanni devrait être accompagné notamment par son coéquipier Geoffrey Soupe.

Huit victoires en 2014.
A près de 24 ans, le Lorrain, champion de France 2012, fait figure de grand espoir du sprint international même s’il n’a pas encore connu la consécration de gagner une étape du Tour de France.

Vainqueur à huit reprises depuis le début de l’année 2014, Bouhanni a accédé à un nouveau statut en même temps que s’affirmait au sein de la FDJ. fr l’autre étoile montante du sprint, le Picard Arnaud Démare, champion du monde espoirs en 2011. La cohabitation entre les deux sprinteurs, déjà rivaux en juniors, étant problématique, l’équipe dirigée par Marc Madiot a choisi de trancher pour le prochain Tour de France et a opté en faveur de Démare.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Sam 28 Juin 2014 - 18:11

Dopage présumé:
Pas de Tour de France pour Kreuziger

Futuroscope (France), 28 juin 2014 (AFP) - Le Tchèque Roman Kreuziger, dont le passeport biologique a présenté des anomalies par le passé, ne courra pas le Tour de France, a annoncé samedi l'équipe Tinkoff dont le chef de file est l'Espagnol Alberto Contador.

Kreuziger, 28 ans, va faire l'objet d'une procédure disciplinaire pour des anomalies remontant à deux périodes, de mars à août 2011 et d'avril 2012 à la fin du Giro 2012, a précisé l'équipe, en soulignant que Kreuziger ne faisait pas partie de son effectif à cette époque. Tinkoff, dont le staff médical se dit convaincu par les explications de Kreuziger, soutient son coureur, a-t-elle souligné: il nie tout recours à des substances ou méthodes dopantes et entend se défendre. L'équipe a décidé toutefois, en accord avec le Tchèque, de ne pas le faire courir, ce qui l'écarte du prochain Tour de France dans lequel il devait être un soutien de Contador en montagne. "A partir de maintenant, Roman ne court plus, jusqu'à ce qu'on en sache plus. Mais il n'est pas suspendu, sauf si c'est requis par l'UCI ou la fédération tchèque", a ajouté Tinkoff. Kreuziger, invité en juin 2013 à s'expliquer sur ces irrégularités présumées, a présenté sa défense en octobre dernier en se basant sur l'avis de deux spécialistes. Il a été informé fin mai que l'UCI (Union cycliste internationale) n'avait pas accepté son explication. Depuis, un troisième expert sollicité par Kreuziger a fourni un rapport préliminaire expliquant que les fluctuations du profil du Tchèque n'étaient pas des irrégularités dues au dopage. Kreuziger a rejoint son équipe actuelle en 2013 après avoir défendu les couleurs de Liquigas (2006-2010) puis Astana (2011-2012). Cinquième du Giro 2011 et vainqueur de l'Amstel Gold Race 2013, il s'est classé l'an passé cinquième du Tour de France.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  MARGAUX le Dim 29 Juin 2014 - 22:04

que le temps passe vite, j -7 !

merci Woody pour ce super dossier très interessant  crie  :bouquet:  :bouquet:  :bouquet:  crie
avatar
MARGAUX

Age : 62

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 5881

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Mer 2 Juil 2014 - 9:14



COMPOSITION DES ÉQUIPES !






















Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Annick le Mer 2 Juil 2014 - 11:43

Ça approche, Woody  cheers 

Ta documentation est très soignée, comme tu en as l'habitude.  :bouquet:






"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)
avatar
Annick
Admin

Age : 72

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 69323

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Mer 2 Juil 2014 - 14:40

Annick a écrit:Ça approche, Woody  cheers 

Ta documentation est très soignée, comme tu en as l'habitude.  :bouquet:




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Mer 2 Juil 2014 - 18:37

LES "OUBLIES DU SPORT" au TOUR de FRANCE.

Depuis 2008, le Secours populaire français, en partenariat avec la Fondation Française des Jeux (FDJ), Amaury Sport Organisation (ASO) et la Fédération Française de Cyclisme (FFC), organise l’opération « les Oubliés du sport ».
 L’idée est simple : faire découvrir le Tour de France et la pratique du BMX à des enfants (6-12 ans) qui n’ont ni l’occasion, ni les moyens de pratiquer un sport. C’est également l’opportunité pour eux de vivre des moments inoubliables, alors qu’ils n’ont pas toujours la chance de partir en vacances pendant l’été.

Sur chacune des étapes du Tour de France où le Secours populaire est présent, un espace privatisé est mis à disposition à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. Les enfants déjeunent sur place, assistent au passage de la caravane du Tour, rencontre les différents sportifs et personnalités présents dans le camion FDJ et encouragent les coureurs cyclistes. Ils sont également initiés au BMX par des professionnels de la Fédération Française de Cyclisme sur une piste de BMX installée à cet effet.

Le Secours populaire français prend également part à la grande randonnée organisée sur la dernière étape du Tour de France. Ainsi, 100 enfants âgés de 10 à 14 ans pédalent sur le circuit final qu’empruntent les champions de la Grande Boucle quelques heures plus tard. Un circuit de 6,9km sur les lieux les plus emblématiques de la capitale. A la fin de la randonnée, les enfants repartent avec leur vélo et un équipement leur permettant de continuer à pratiquer ce sport. Les enfants sont ensuite invités par le partenaire ASO en tribune officiel, sur la place de la Concorde, pour assister à l’arrivée des coureurs ainsi qu’à la cérémonie protocolaire.

 Nathalie Reverchon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Mer 2 Juil 2014 - 22:41

Découvrez la Skoda Superb du directeur du Tour de France.


On parle évidemment beaucoup football en ce moment. Mais la fin de cette semaine va également marquer le début de l’un des grands événements sportifs planétaires annuel. L’édition 2014 du Tour de France cycliste va en effet être lancée. Et le constructeur tchèque Skoda sera à nouveau de la partie.



Skoda est depuis longtemps déjà et pour longtemps encore partenaire du Tour de France cycliste. A ce titre, le directeur de l’épreuve roule en Skoda, dans la berline la plus grande du constructeur tchèque appartenant au groupe Volkswagen, la Superb. La version dont bénéficie le directeur du « Tour », de Christian Prudhomme, est très particulière.



La Superb de Christian Prudhomme a débuté sa carrière lors de l’édition 2013 du Tour de France, peu après la présentation au public de la Superb restylée. Equipée du moteur TDI 170 ch et de la transmission à double embrayage DSG6, elle se distingue par sa couleur « Rouge Corrida », indisponible au catalogue. Livrée en finition haut de gamme Elégance, elle a reçu différentes transformations pour l’adapter à l’usage requis. La modification la plus visible apportée est l’adaptation du toit ouvrant panoramique du Combi à la berline. Afin de permettre au directeur du Tour de se lever, son sens est inversé, libérant une large ouverture au-dessus des places arrière. Cette Superb dispose aussi d’une installation radio très évoluée. Elle est en effet équipée de quatre canaux radio. Concrètement, cette installation, qui comprend également un canal de secours et une balise GPS, se matérialise à l’extérieur par six antennes chromées et, dans l’habitacle, par la présence d’une imposante console centrale installée au milieu de la banquette arrière. Cette console accueille également un chargeur intégré pour les talkies walkies mais aussi une glacière étanche pour les boissons et sa glace ainsi que deux supports pour les coupes afin de bien recevoir les invités à bord. La Superb reçoit en outre un gyrophare et de casquettes publicitaires.

 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  MARGAUX le Jeu 3 Juil 2014 - 9:59

coucou Woody,

en pleine forme pour démarrer samedi  crie  crie  crie  crie  crie
avatar
MARGAUX

Age : 62

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 5881

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Jeu 3 Juil 2014 - 11:48



FROOME, CET ANGLAIS SI PEU BRITISH.


Chris Froome, le favori du Tour de France qui commence samedi dans le Yorkshire, a la peau claire des Anglais de vieille souche mais tout le désigne comme un Africain blanc, le premier du continent à figurer au palmarès, le premier à parler couramment swahili.

Dans le peloton du Tour 2014, Froome est l'un des quatre Britanniques en lice et surtout l'un des... deux Anglais identifiés, avec le néo-pro Simon Yates recruté par une équipe australienne. Le seul de la formation Sky, groupe britannique qui a pris cette fois une consonance hispanisante (Lopez, Nieve, Zandio) puisque Bradley Wiggins, le premier représentant du Royaume-Uni à gagner le Tour, en 2012, a été laissé cette fois sur la touche.

"Wiggo", le Londonien désormais établi dans le nord du pays, incarne bien davantage jusqu'à présent le cyclisme britannique, qui a commencé par truster les succès sur la piste (champion olympique dès 2004) avant de s'attaquer au Tour. "Froomey" porte lui aussi les couleurs de Sky depuis sa création en 2010. Mais son identité est double à cause de ses racines africaines, profondes et revendiquées.

- Avec deux pythons -

Le petit Chris est né en 1985 à Nairobi, d'un père établi à l'âge adulte au Kenya et d'une mère issue de parents britanniques mais native d'Afrique. Il a grandi dans une banlieue de la capitale du Kenya, quand la quasi-totalité de ses adversaires viennent d'Europe.

"Dès le plus jeune âge, on m'a donné beaucoup plus de liberté", a raconté le maillot jaune dans un reportage au long cours publié le mois dernier par L'Equipe Explore. "J'ai l'impression que les enfants en Europe doivent obéir à bien plus de règles. Au Kenya, c'était beaucoup plus relax. Après l'école, je pouvais prendre mon vélo et aller partout, pas pour m'entraîner, mais pour explorer. C'est ce que j'adore faire".

L'enfant découvre la végétation africaine, la faune sauvage, les scorpions, les serpents. Il a alors deux... pythons pour animaux de compagnie. Il se risque sur son petit vélo dans la vallée du Rift. "C'était de la descente, donc c'était très amusant. J'adorais ce sentiment de grande vitesse, zigzaguer dans ce décor de bush kényan, très sec, avec des pierres partout... À cette époque, je faisais juste des trucs de gamins, des sauts, des petits jeux".

- 'Bulle européenne du cyclisme' -


Plus tard, après le divorce de ses parents, viendra l'époque des premières compétitions après que Froome a déménagé à l'âge de 15 ans en Afrique du Sud pour recevoir une éducation plus traditionnelle, plus "british". L'époque des premiers entraînements structurés aussi, en marge des petits jobs et d'études de comptabilité, sous la conduite de Robbie Nilsen, l'un de ses coéquipiers.

"Quand on a commencé à bosser ensemble, je l'entraînais pour qu'il connaisse le succès en Europe, pas en Afrique du Sud, c'était donc une approche à long terme", a raconté à L'Equipe Explore son premier entraîneur, aujourd'hui avocat. "C'est l'une des raisons pour lesquelles il n'a jamais trop réussi dans les courses sud-africaines".

Le succès, ce sera d'abord un contrat professionnel dans l'équipe Barloworld en 2008 et l'apprentissage des premières grandes courses. Puis surtout la formation millimétrée, scientifique, chez Sky. Prélude à la domination d'un coureur hors normes qui partage depuis plusieurs années sa vie entre Monaco, son camp de base durant la saison, et Johannesburg, où il retourne chaque hiver avec sa compagne Michelle Cound, rencontrée en Afrique du Sud.

"En revenant ici, dit-il, j'ai l'impression de me retirer de la bulle européenne, du cyclisme. Etre près de la nature, apprécier des choses plus modestes, entendre, sentir, presque toucher les animaux. Il n'y a pas de meilleure chose pour moi".

AFP

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Jeu 3 Juil 2014 - 14:01

UNE HISTOIRE ANGLAISE !

Dans l’album du Tour de France, le cyclisme britannique a été ponctuellement représenté par des pionniers valeureux. Les Robinson, Simpson et Hoban ont fondé une mémoire cycliste, sur laquelle se sont appuyés avec modernité Cavendish, Wiggins ou Froome.
sur laquelle se sont appuyés avec modernité Cavendish, Wiggins ou Froome.

À y regarder de très près, les racines du cyclisme britannique sont lointaines. La première course cycliste, disputée entre Paris et Saint-Cloud en 1868, fut remportée par un Anglais expatrié, James Moore ! De l’autre côté de la Manche, la culture du chrono a très rapidement conquis les rouleurs. La fièvre des records commençait même à gagner les pédaleurs de l’ombre, qui ont ensuite fait face à une longue interdiction des courses sur route.

Dans ce contexte de marginalisation, il était déjà héroïque de la part de Bill Burl et Charles Holland de se présenter sur le Tour 1937. Bien plus tard, c’est le chemin tracé par Brian Robinson qui fut exploité avec une tragique démesure par Tom Simpson, décédé en course sur les flancs du Mont Ventoux en 1967. Le lendemain du drame, Barry Hoban remportait l’étape de Sète en l’honneur de son compagnon de chambre.

Vint ensuite Robert Millar grimpeur de poche des années 80-90, maillot du meilleur grimpeur en 1984, ce qui est assez paradoxal quand on sait que la Grande-Bretagne n'est pas réputés pour ses parcours montagneux.

Mais c’est sur l’héritage des rouleurs de la vieille époque que l’école britannique a ensuite pesé. Le jour de sa première apparition en 1994, Chris Boardman s’imposait sur le prologue. Dans son sillage, David Millar saisissait le premier Maillot Jaune des années 2000. L’Écossais, qui aura été également le témoin et même l’acteur indirect de la vague de succès britannique.Car, avec ses vingt-cinq victoires d’étapes, Mark Cavendish ne manque jamais de rappeler que sa rencontre avec David Millar, sur l’Île de Man, a joué un rôle déclencheur dans sa carrière. À son tour, le champion du monde 2011 a suscité des vocations dans tout le Royaume-Uni, tout comme son aîné Bradley Wiggins, dont l’éclosion en tant qu’acteur majeur du Tour a été plus tardive. L'année suivante Chris Froome s'est inscrit dans la continuité.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Jeu 3 Juil 2014 - 14:11

DOPAGE:

Collaboration étroite entre l'UCI et l'AFLD.

L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) et la Fondation antidopage dans le cyclisme (CADF), qui agit au nom de l’Union cycliste internationale (UCI), ont confirmé ce jeudi leur étroite collaboration concernant les contrôles antidopage lors du Tour de France 2014, qui s'élancera samedi de Leeds. "Plusieurs mesures ont été arrêtées afin de conférer au système de contrôle un maximum d’efficacité", indique un communiqué. Depuis mai, l’AFLD a ainsi procédé à un certain nombre de contrôles sur des coureurs dont la participation à la Grande Boucle s’avérait des plus probables, en s’appuyant si besoin sur les agences antidopage des pays limitrophes. Peu avant le départ de la course, des contrôles sanguins ont été ou seront effectués sur l’ensemble des participants.

L’Agence Britannique contre le dopage (UKAD) collaborera en matière de logistique et d’échange d’informations lors des étapes disputées au Royaume-Uni. Pour les étapes en France, la décision visant à déterminer quels coureurs devront faire l’objet de contrôles sera prise conjointement par la CADF et l’AFLD, sur la base d’informations partagées, afin de cibler au mieux les cyclistes. Des échantillons prélevés seront également conservés pour permettre des analyses ultérieures bénéficiant des progrès en matière de techniques de détection.

"Ce partenariat est la preuve que l’ensemble des acteurs de la lutte antidopage œuvrent de concert pour garantir la réputation du cyclisme à l’occasion d’un événement majeur de notre calendrier et même du calendrier sportif international", a déclaré le président de l'UCI Brian Cookson. "Le programme antidopage mis en place à travers cet accord contient tous les éléments nécessaires pour atteindre les objectifs de la lutte contre le dopage, à savoir la protection de la santé des coureurs et l’éthique dans ce sport", a ajouté la directrice de la Fondation antidopage dans le cyclisme, Francesca Rossi. 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Jeu 3 Juil 2014 - 21:15

Cavendish: "Le Tour ne s'arrête pas après le Yorkshire"

Leeds (Royaume-Uni), 3 juil 2014 (AFP) - "Le Tour de France ne s'arrête pas après le Yorkshire", a rappelé jeudi Mark Cavendish, le sprinteur aux 25 victoires sur la Grande Boucle, pour minimiser la pression qui l'entoure avant les premières étapes sur les terres d'origine de sa famille.

Q: Que signifierait pour vous le fait de porter le maillot jaune samedi soir à Harrogate, dans la ville natale de votre mère ?
R: "C'est incroyable que pour la deuxième fois de ma carrière (après Londres en 2007) le Royaume-Uni accueille le Grand départ du Tour de France, la plus grande course cycliste du monde. Avoir les premiers jours dans le Yorkshire, une étape dans la ville de naissance de ma mère, c'est vraiment excitant. Il y a beaucoup d'attention médiatique parce que ma mère est originaire de Harrogate, j'y ai passé des étés, mes grands-parents habitent ici, mon oncle aussi... Bien sûr, j'aimerais y porter le maillot jaune, ce que je n'ai encore jamais réussi à faire mais le Tour est la course la plus dure au monde. Et le Tour de France, c'est 21 jours, ça ne s'arrête pas après le Yorkshire. On a une équipe très forte et il nous faudra être performant pendant trois semaines."

Q: Votre préparation a-t-elle changé ?
R: "J'ai la chance que l'équipe s'adapte bien à mon programme cette année. Elle m'a permis de bien me préparer et de remporter des victoires. L'équipe a gagné quatre étapes au Tour de Suisse (en juin), ça nous a donné de la confiance. Je me sens dans une très bonne forme."

Q: La concurrence dans les sprints s'annonce très vive avec Marcel Kittel et Andre Greipel. Est-elle la plus relevée que vous ayez connue ?
R: "Il y a une grande concurrence entre les sprinteurs mais aussi pour le classement général et le contre-la-montre. Le cyclisme a franchi un cap, c'est devenu un sport mondial. Chaque victoire ou défaite compte. Une victoire sur le Tour peut changer une saison ou une carrière. J'ai la chance d'avoir gagné 25 fois sur le Tour de France, la plus grande course du monde. Cette année encore, je vais courir le plus vite que je peux et gagner le plus d'étapes possible."

Propos recueillis en conférence de presse.

AFP/Le Matin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 8:33





LES FAVORIS A LA VICTOIRE FINALE.

Christopher Froome : LE favori
Impressionnant de facilité sur tous les terrains l'an dernier et bénéficiant d'une équipe très forte entièrement dédiée à sa cause, Christopher Froome (Sky) peut-il être vraiment battu ? Sa défaillance au Critérium du Dauphiné le mois dernier avec une décevante 12ème place au classement général a relancé l'espoir chez ses poursuivants. Mais attention à ne pas trop s'enflammer, car sans sa chute qui l'a handicapé sur les derniers jours de course, il aurait certainement réussi à se battre jusqu'au bout pour conserver son titre.

Alberto Contador : LE rival numéro 1
Ce Critérium du Dauphiné aura toutefois eu le mérite de donner confiance à Alberto Contador (Tinkoff-Saxo). Décevant lors d'un Tour de France qu'il avait terminé à la quatrième place l'an dernier, l'Espagnol est de retour à son meilleur niveau cette saison. 2ème du Dauphiné, le double vainqueur de la Grande Boucle (2007 et 2009) a gagné le Tirreno-Adriatico et le Tour du Pays Basque en 2014. Très motivé, il paraît toutefois moins armé que son rival britannique pour le maillot jaune final. Le seul et unique contre-la-montre qui se tiendra la veille pourrait en effet lui coûter cher. Tout comme un manque de soutien dans son équipe qui paraît bien moins solide que la Sky. D'autant plus qu'il sera privé de son meilleur lieutenant, Roman Kreuziger, suspendu à cause d'anomalies sur son passeport biologique.

Vincenzo Nibali : l'arbitre ?
Si tous les observateurs s'attendent à un duel au sommet entre ces deux hommes, Vincenzo Nibali espère bien se placer en arbitre de luxe. Vainqueur du Tour d'Italie l'an dernier, le coureur d'Astana a décidé de consacrer sa saison à la Grande Boucle, seul Grand Tour qui manque à son palmarès. Et si le Sicilien n'a pas véritablement convaincu depuis le début de l'année, il semble monter en puissance à l'orée du départ à Leeds. La preuve : son titre de champion d'Italie sur route décroché le week-end dernier.

Enfin l'année d'Alejandro Valverde ?
Souvent malchanceux sur le Tour, Alejandro Valverde (Movistar) ne perd pas espoir pour autant. Si sa capacité à tenir la distance sur l'ensemble des trois semaines face aux Froome et Contador reste à démontrer, le tout récent champion d'Espagnol de contre-la-montre arrive en pleine forme cette saison sur les routes françaises. Débarrassé de son coéquipier Nairo Quintana (2ème l'an dernier, il a préféré s'aligner sur le Tour d'Italie cette saison), il aura une équipe dévouée à ses côtés. De quoi rêver en jaune ?

L'inconnue Talansky
Wiggins en 2012, Froome en 2013... Gagner le Critérium du Dauphiné a réussi aux deux coureurs Sky qui ont réussi à doubler avec le Tour de France dans la foulée. Vainqueur cette année, l'Américain Andrew Talansky peut-il suivre le destin des deux Britanniques ? Le coureur de Garmin Sharp est considéré comme l'un des plus grands espoirs du peloton mondial depuis plusieurs saisons. A 25 ans, peut-il enfin se mêler à la lutte pour le maillot jaune ? C'est l'une des grandes inconnues de ce Tour 2014.

La revanche de Joaquim Rodriguez ?
Désireux de se consacrer cette saison aux Tours d'Italie et d'Espagne, Joaquim Rodriguez a dû changer ses plans à cause d'un abandon rapide sur le Giro consécutif à une chute. Le grimpeur, troisième l'an dernier de la Grande Boucle, arrive sans pression sur un Tour de France dont il pourrait être l'un des grands animateurs.

Des outsiders en pagaille
Derrière, légion sont les coureurs prêts à venir se mêler à la lutte pour le maillot jaune et le podium. Citons l'autre grand espoir du cyclisme américain, Teejay Van Garderen (BMC), le Néerlandais Bauke Mollema (Belkin) ou encore le Belge Jurgen Van den Broeck (Lotto-Belisol) qui est apparu très en jambes sur le Critérium du Dauphiné. A suivre également les performances de Rui Costa et de Christopher Horner (vainqueur du dernier Tour d'Espagne) chez la Lampre-Merida et celles des frères Schleck (Trek) décevants depuis plusieurs saisons. Enfin du côté des Français, seuls deux coureurs semblent avoir les armes pour rivaliser avec les meilleurs : Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) et Thibaut Pinot (FDJ.fr). Mais comme chaque année, d'autres coureurs plus inattendus se rajouteront à coup sûr à cette liste...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 8:42



NetApp-Endura : Les deux sponsors arrêtent

A l'issue de la saison, NetApp et Endura ne parraineront plus l'équipe cycliste qui porte leurs noms. Un nouveau sponsor allemand prendra le relais à partir du 1er janvier 2015.

Les dirigeants de l’équipe NetApp-Endura ont annoncé jeudi que leurs deux sponsors majeurs (NetApp, une entreprise d'informatique californienne, et Endura, une marque de vêtements de cyclisme écossaise) cesseront leur partenariat à l’issue de l’année 2014. Une société allemande - dont le nom sera dévoilé lors de la première journée de repos du Tour de France 2014, le 15 juillet à Besançon - prendra le relais dès 2015. « Je regrette cette décision (ndlr : de NatApp et Endura) mais bien évidemment je la respecte, a déclaré Ralph Denk, manager de l’équipe allemande, dans un communiqué. Nous allons donner au groupe un nouveau visage avec de nouveaux talents. Nous allons renforcer nos racines allemandes. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 8:59

LE CHALET DE LA PLANCHE-des-BELLES-FILLES RAVAGE PAR LES FLAMMES.


La Planche-des -Belles -Filles doit accueillir une étape du Tour de France. A 15 jours de l’événement, ce sinistre « est un gros pépin. Mais nous allons trouver une solution de substitution », assure le président du Conseil Général.
«Il est maudit ce site », glisse Gérôme Cabanel, patron du Mc Do de Lure venu à la Planche-des-Belles-Filles constater l’ampleur des dégâts.



Il est à peine plus de 15 h, dimanche, lorsqu’un incendie s’est déclaré dans un local technique verrouillé, situé à l’arrière du bâtiment du Chalet de la Planche des Belles Filles à Plancher-les-Mines. Fermé au public, Nicolas Joubert patron de la société Le Luron en charge des activités de restauration et d’hébergement sur le site était occupé, avec sept de ses employés, à nettoyer l’établissement avant de rendre les clés au conseil général de Haute-Saône. En effet, à partir de ce lundi, la convention qui liait le département et sa société arrivait à expiration. Le conseil général ayant renoncé à prolonger la convention d’exploitation (ER du 24/06). « On finissait de nettoyer, lorsque l’alarme a retenti. Devant le bâtiment on ne voyait rien, mais à l’arrière il y avait une épaisse fumée noire qui s’échappait du local technique. Ne disposant pas des clés, j’ai essayé d’enfoncer la porte, sans succès. On a appelé les secours. On a eu juste le temps d’évacuer nos véhicules », explique Nicolas Joubert.

A l’arrivée des secours, l’incendie s’est rapidement propagé. Le rez-de-chaussée et l’étage du Chalet sont la proie des flammes. Placés sous les ordres du lieutenant-colonel Laprévote, des soldats du feu sont arrivés de Plancher-les-Mines, Plancher-Bas, Champagney, Lure, Vesoul, Luxeuil et Héricourt avec 4 fourgons incendie, une grande échelle, deux porteurs d’eau, un véhicule assistance respiratoire et une ambulance.

Yves Krattinger : « A 15 jours de l’arrivée de l’étape du Tour de France, c’est un gros pépin »

« L’intervention est très technique, car il y a énormément de gaz chaud dans les chambres situées à l’étage. Il faut attendre que cela baisse d’intensité afin que l’on puisse intervenir », explique le colonel Fabrice Tailhardat arrivé sur place bien que n’étant pas d’astreinte. « On va essayer de conserver la toiture en tôle et les murs », explique encore le colonel à Jean-Louis Guerriero du conseil général.

A quinze jours de l’arrivée d’une étape du Tour de France sur la Planche, pour Yves Krattinger, président du conseil général, joint hier au téléphone, cet incendie « est un gros pépin. Nous allons trouver une solution de substitution. On y travaille déjà et d’ici quelques jours tout sera mis en place. L’arrivée du Tour se fera au sommet », assure-t-il.

Les dégâts sont considérables. Outre le bâtiment entièrement détruit, le matériel entreposé dans le local dont une dameuse est également partie en fumée.

Hier soir, aucune piste sur les circonstances de cet incendie n’était privilégiée. « Un technicien en identification criminelle est arrivé dans la soirée. L’enquête confiée aux gendarmes de la COB de Champagney devrait permettre de faire la lumière sur les causes de ce sinistre », confie le capitaine Mottet de la compagnie de gendarmerie de Lure.


Chantal LAVOINE (30/06/2014)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 9:18

LEEDS PRÊTE A VIBRER POUR LE TOUR DE FRANCE.

A deux jours du départ du Tour de France samedi, l'excitation grandit à Leeds, ville hôte de la première étape de cette 101e édition.



La ville anglaise a viré aux couleurs de la Grande Boucle cette semaine. La statue d'Edward Prince de Galles, le prince noir sur son cheval, arbore par exemple un beau maillot jaune. Des affiches du parcours de la première étape ont été disposées dans les rues tandis que des cabines téléphoniques ont été déguisées en maillot vert pour l'occasion.
Leeds a même organisé une session du conseil municipal spécialement dédiée au Tour de France mercredi. Le directeur de l'épreuve, Christian Prudhomme, y a d'ailleurs assisté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 9:31

POURQUOI FROOME PEUT DÉRAILLER.

Christopher Froome est-il aussi fort qu'en 2013 ? Lui assure que oui.


En 2012 et 2013, les leaders de Sky, Bradley Wiggins puis Chris Froome, ont remporté une victoire implacable au Tour de France. Alors que la course s'élance sur le sol britannique, qu'est-ce qui peut faire espérer les rivaux de Froome ?

1. Il a connu des pépins physiques.

La dernière fois qu’on a vu Chris Froome en course, il grimaçait plus à cause de la douleur que de l’effort. Victime d’une chute lors de la 6e étape du Dauphiné et esquinté sur le côté gauche, le Britannique avait lâché le maillot jaune le lendemain et le podium le dernier jour. «Depuis, je me suis concentré sur la récupération, a expliqué le grimpeur en conférence de presse jeudi après-midi. Je me sens aussi fort que l’an dernier.» Pourtant, le leader de Sky a connu son lot de pépins physiques cette année: les douleurs au dos qui avaient raccourci sa saison 2013 l’ont contraint à renoncer à Tirreno – Adriatico. En plein cœur du printemps, ce sont des problèmes respiratoires qui lui ont pourri la vie : forfait à Liège-Bastogne-Liège, il a réussi à disputer (et à gagner) le Tour de Romandie mais avec l’aide de corticoïdes (autorisés dans ce cas par l’UCI).

Sa saison 2013 avant le Tour :
Tour d’Oman : vainqueur du général
Tirreno-Adriatico : 2e du général
Critérium international : vainqueur du général
Tour de Romandie : vainqueur du général
Dauphiné : vainqueur du général

Sa saison 2014 avant le Tour :
Tour d’Oman : vainqueur du  général
Tour de Catalogne : 6e du général
Tour de Romandie : vainqueur du général
Dauphiné : 12e du général

2. Ses coéquipiers ont souffert.

L’équipe Sky qui avait réussi le doublé en 2012 et grimpait toujours comme un rouleau compresseur l’an dernier a été victime de ratés depuis l’hiver. Compagnon de chambre et lieutenant officiel de Froome, Richie Porte n’a jamais pu jouer sa carte cette saison : il a abandonné Tirreno - Adriatico puis le Tour de Catalogne avant de renoncer au Giro (la course qui devait jauger sa capacité à devenir leader). Autre élément-clé de la victoire en 2013, Peter Kennaugh n’a pas été sélectionné après sa chute au Tour de Suisse (même s’il est devenu champion de Grande-Bretagne dimanche). Et Bradley Wiggins, pourtant vainqueur du Tour de Californie et à son aise sur les classiques pavées a été évincé pour éviter une cohabitation électrique avec Froome. Avec une première semaine truffée de pièges, l’équipe Sky devra faire oublier ses faiblesses de l’an dernier où elle s’était pris un sacré coup de bordure.

3. Il est sous pression.

Alors que Mark Cavendish a essayé de diluer les attentes énormes qui pesaient sur ses épaules avant la première étape (« Il y aura 20 jours de course ensuite »), Chris Froome s’est montré assez honnête au moment d’affronter les dizaines de journalistes amassés dans la salle de presse à Leeds : «Oui, en tant que tenant du titre et à domicile, j’aurai plus de pression qu’en 2013.» Surtout que depuis la fin de l’ère Armstrong, aucun coureur n’a réussi à gagner le Tour de France deux ans d’affilée. Année après année, Sky devient l’équipe à battre. Alberto Contador a devancé deux fois Froome cette saison, au Tour de Catalogne puis au Dauphiné. En écoutant son leader sur la défensive, Dave Brailsford a réagi : «Nous n’avons pas de titre à défendre, tout à gagner. »


Anthony THOMAS-COMMIN

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 13:51

LA COURSE CONTRE LA MONTRE POUR TRAVERSER LA MANCHE.

Le transfert, lundi, des coureurs et de la caravane du Tour de ce côté-ci du channel, donnera lieu à un ballet logistique minuté.

Il y a deux courses dans le Tour de France : celle des cyclistes sur leurs vélos et celle des équipes techniques s’affairant à monter et démonter les départs et arrivées pour chacune des vingt-et-une étapes de la Grande Boucle. Pour cette édition 2014 , il en est une qui marquera un temps fort pour l’organisation logistique, la troisième, menant les coureurs de Cambridge à Londres. Car le lendemain, la course s’élancera depuis le Touquet-Paris-Plage, de l’autre côté de la Manche.

Un transfert minutieux et minuté. «Nous avons deux équipes : l’une s’occupe des départs sur chaque étape, l’autre des arrivées, explique Jean-Louis Pagès, directeur des sites du Tour de France chez ASO, société organisatrice. «Ce jour-là, après avoir quitté Cambridge, la première ne passera pas par Londres. Elle se rendra directement à Douvres, embarquera sur un ferry du transporteur P&O ferries, avec qui nous avons négocié des files d’accès prioritaires, pour arriver à Calais entre 22 heures et 23 heures avant de rejoindre le Touquet afin d’y préparer le village-départ de la journée de mardi». Certains membres des équipes des coureurs (soigneurs, directeurs sportifs... ) suivront cette vingtaine de camions d’ASO afin de s’occuper des cyclistes à leur arrivée en France.
Dans cette journée pas comme les autres, Eurotunnel regardera donc passer... les bateaux ! «Utiliser des ferrys était le plus simple pour nous. Dans un train, il y aurait eu des problématiques de gabarit, de hauteur. Là, nous allons embarquer tous les camions et le matériel sans nous poser la moindre question», explique Jean-Louis Pagès.

A la douche devant Buckingham Palace

Précédant le peloton à Londres, la caravane publicitaire poursuivra elle sa route sans attendre et sera transférée à bord d’un autre ferry. Pour les coureurs, l’arrivée de la troisième étape est prévue lundi à 16 heures devant Buckingham Palace. Un battement d’une heure et demie est prévu afin qu’ils puissent répondre aux journalistes, prendre une douche et, pour certains, grimper sur le podium protocolaire où sont remis les maillots distinctifs. A 17h30, huit bus les emmèneront au London City Airport situé à 12 kilomètres du centre de la capitale britannique.

Afin d’éviter les embouteillages, Transport for London (organisme qui gère la circulation dans la ville) sera chargé de réguler le trafic en faisant, notamment, passer les feux plus vite au vert. Quatre avions s’envoleront avec les coureurs pour atterrir à l’aéroport du Touquet vers 20h30. Là, « six hôtels du Touquet accueilleront treize équipes. Les neuf autres seront réparties entre Hardelot, Montreuil-sur-Mer et Hesdin l’Abbé », énonce Pascale Thomas, responsable du transport et de l’hébergement. Quant aux « staffs des équipes cyclistes, ils prendront un ferry à 18h30 », précise-t-elle.

Enfin, les techniciens de l’équipe restée à Londres à l’arrivée commenceront à démonter le matériel dès 16h30. Les quelque 150 camions remplis de matériel rejoindront le continent en ferry pour être impérativement à 1 heure du matin mardi à Lille, ville arrivée de la quatrième étape. Passé la Manche, on prend les mêmes et on recommence pour encore 17 étapes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 14:02

Le cyclisme tricolore vit une nouvelle jeunesse ?

La Grande Boucle s'élance samedi d'Angleterre.Grâce au soutien indéfectible des sponsors une nouvelle génération de coureurs français talentueux devrait s'y illustrer.

A moins d'un miracle de la Sainte Mère de Ghisallo, la patronne universelle des cyclistes, le mauvais sort qui frappe les coureurs français depuis la victoire de Bernard Hinault de 1985 ne sera pas rompu cette année : la 101e édition du Tour de France, qui s'élance ce samedi depuis Leeds au nord de l'Angleterre, leur échappera… à son tour.

Unanimes, les experts de la petite reine estiment que cette Grande Boucle 2014 est promise au vainqueur de l'an dernier, le Britannique d'origine kenyane Christopher Froome, dont les principaux rivaux seront l'Espagnol Alberto Contador et l'Italien Vincenzo Nibali. Cela étant, à l'heure où la mondialisation du cyclisme (avec un premier coureur chinois engagé cette année) réduit la possibilité d'une victoire française, les équipes tricolores sont particulièrement attendues. Car, pour nombre d'experts, le cyclisme hexagonal connaît un « renouveau ».

Trois équipes françaises.

Trois équipes françaises figurent cette année parmi les 18 formations composant l'élite de l'Union cycliste internationale (UCI), l'UCI WorldTour : AG2R La Mondiale, FDJ.fr et Europcar qui l'a intégrée en 2014. AG2R La Mondiale occupe même une inédite quatrième place au classement mondial. Autre signe d'un bon début de saison général, la France a gagné, en l'espace de six mois, deux rangs au sein de la hiérarchie par pays pour se classer septième, selon le dernier pointage de l'UCI. Ces succès s'expliquent en partie par la fidélité des sponsors, au premier rang desquels la Française des Jeux, AG2R et Cofidis. Les « vieux » partenaires des équipes « pro » se sont même encore plus engagés financièrement ces dernières années afin qu'elles ne soient pas décrochées. Ils ont su faire éclore une génération de jeunes talents. Chez les grimpeurs, Pierre Rolland n'est plus seul à pouvoir rivaliser avec les meilleurs étrangers qui doivent aussi avoir l'oeil sur Romain Bardet ou Thibaut Pinot. De même, Arnaud Démare et Bryan Coquard ont les cannes pour se mesurer avec les rois du sprint. « La première explication du renouveau du cyclisme français, c'est la génétique », résume d'ailleurs le manager général de la FDJ, Marc Madiot.

Ce début d'un cycle fort prometteur tient aussi à la lutte contre le dopage et à la formation. « Le travail paie. Ce phénomène générationnel est le résultat de la formation française », affirme Vincent Lavenu, le manager général de AG2R La Mondiale, qui dispose de son propre centre à Chambéry.

Les écuries françaises misent d'autant plus sur la jeunesse que, à l'instar d'une entreprise lambda, elles souffrent du handicap classique en matière de compétitivité économique. En outre, si le cyclisme français a la niaque, la course aux sponsors demeure compliquée. « La crainte du dopage reste un obstacle. Quant au rajeunissement de la clientèle cible, il est un enjeu à moyen terme », observe le coprésident de Sportlab Group, Gilles Dumas, fin connaisseur du « vélo ». Les foules continuent à se masser au bord des routes, mais elles vieillissent.

    À noter
    Les grosses écuries étrangères tourneraient avec des budgets de l'ordre de 25 à 30 millions d'euros, deux à trois fois supérieurs à celui des équipes françaises.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Ven 4 Juil 2014 - 14:12

UNE ANNEE BLEUE ?

Cette 101è édition du Tour de France semble être prometteuse pour le bataillon imposant des coureurs français. Avec un parcours varié et plutôt avantageux pour les attaquants, les cyclistes tricolores pourraient se montrer aux avants-postes à de nombreuses reprises.
Avec pas moins de 44 coureurs tricolores sur la ligne de départ à Leeds ce samedi, soit 22% du peloton, le cyclisme français peut légitimement avoir des ambitions.

Certaines équipes ont même un effectif totalement tricolore telles que la FDJ.fr ou l'équipe invitée Bretagne-Séché.

 
Des outsiders pour le général

La France peut se targuer d'avoir un total de quatre coureurs ayant l'ambition de finir le Tour dans le top 10 au général.

L'équipe AG2R La Mondiale mise ainsi sur deux coureurs. Tout d'abord sur l'expérimenté Jean-Christophe Péraud qui a notamment fini 9è en 2011 et qui a du abandonner l'an passé alors qu'il était dans le top 10 à quelques étapes de la fin du Tour. Cette année quatrième de Tirreno-Adriatico et vainqueur du Critérium International, il a vécu un printemps faste. Toutefois il a semblé être en retrait lors du Dauphiné et du contre-la-monte du Championnat de France. Toutefois il présente désormais un autre profil qu'à ses débuts avec un tempérament plus offensif, lui qui était plutôt présenté comme un suiveur. A 37 ans, l'ancien vice-champion olympique de VTT à Pékin est une des valeurs sûres du cyclisme français depuis plusieurs saisons.

En cas de défaillance, il pourra ainsi être supplée par le jeune Romain Bardet 23 ans et qui fait sa place petit à petit dans le peloton mondial. Plutôt à son avantage dans les classiques comme à Liège-Bastogne-Liège qu'il a conclu à la 10è place, il semble désormais se concentrer sur les épreuves à étapes. Quinzième l'an passé en étant proche des grands leaders, il aura désormais cette expérience manquante des courses d'une semaine. Quatrième du Tour de Catalogne et cinquième du Dauphiné en montrant un tempérament offensif, il aura l'avantage de ne pas avoir de pancarte au moment d'aborder la haute montagne. La présence d'un seul contre-la-montre lui est aussi avantageux tout comme la première semaine avec des ascensions sèches comme il les aiment.

Du côté de l'équipe Europcar, les objectifs sont moins clairs. Avec la présence parmi ses rangs de Pierre Rolland, excellent quatrième du Giro, on ne connait pas la capacité à enchainer du coureur de 27 ans. La troisième semaine étant particulièrement intense, l'enchainement des étapes difficiles semble compromettre toute tentative de bon classement général. Toutefois il pourra changer d'objectif et viser le maillot du meilleur grimpeur comme il l'avait fait l'an passé. Il avait toutefois échouer en ne finissant que 3è derrière le Colombien Nairo Quintana et Christopher Froome.

L'autre principale tête d'affiche tricolore pour le classement général est Thibaut Pinot. Vainqueur d'une étape et 10è du général en 2012 à seulement 22 ans, il est devenu rapidement l'un des chouchous du public français. Victime d'une angine et en manque de motivation, il est contraint à l'abandon l'an passé. Il a désormais soif de revanche et le parcours proposé cette année pourrait lui être favorable. Sauf problème de santé comme cela est régulièrement le cas pour lui, il devrait se retrouver avec les meilleurs lorsque la route va s'élever.

 
Une nouvelle génération de sprinteurs

Depuis Jimmy Casper et sa victoire lors de la première étape de l'édition 2006, la France n'a plus connu la joie de voir l'un de ses coureurs lever les bras lors d'un sprint massif. L'an dernier Nacer Bouhanni avait émis les prémisces de ce renouveau en arborant son maillot de champion de France sur les routes du Tour mais il avait été victime d'une gastro-entérite puis d'une chute qui l'avaient contraint à l'abandon à l'issue de la cinquième étape.

Cette année le nouveau champion de France se mêlera également aux arrivées massives puisque Arnaud Démare sera de la partie. Vainqueur du championnat de France le week-end dernier, il devrait être l'un des adversaires les plus sérieux de Mark Cavendish. A peine âgé de 22 ans, il n'a participé qu'à un grand Tour lors du Giro en 2012 qu'il n'avait pas pu finir. Emmené par un train qui lui sera dédié (William Bonnet et Michael Delage notamment comme poissons-pilotes), il aura ainsi toutes ses chances de rivaliser avec les meilleurs et pourquoi pas de se mêler à lutte pour le maillot vert de meilleur sprinteur.

L'équipe Europcar a également fait le choix d'emmener un de ses jeunes talents sur le Tour avec Bryan Coquard. Le vendéen de 22 ans qui a fait ses premiers exploits de cycliste sur la piste en devenant vice-champion olympique de l'omnium à Londres est un véritable métronome du sprint. Pas dôté d'un gabarit imposant comme ses principaux adversaires, il parvient à se faufiler parmis les fous furieux sprinteurs pour ensuite déclencher une vive accélération dont il a le secret. Lui qui parvient à passer les bosses, il pourrait profiter de son gabarit et de certaines étapes casse-patte pour montrer de quoi il est capable et pourquoi pas de créer une immense surprise.

Lui est en revanche dans l'ombre de ses coureurs, Adrien Petit de l'équipe nordiste Cofidis n'a pas encore le CV de ses petits camarades de jeu. On se souvient de son démarrage tonitruant lors des Championnats du Monde espoir en 2011 où il avait mené Arnaud Démare vers la victoire. Lui avait pris la seconde place et était ainsi annoncé comme l'un des futurs très bons sprinteurs du peloton professionnel. Il a quelque peu déçu pour ses débuts professionnels en ne remportant pas la moindre course et il n'a ainsi pas pris part l'an passé au Tour. En revanche il était présent au Tour d'Espagne et a réussi à remporter le Tro Bro Leon au cours du printemps ce qui a convaincu les directeurs sportifs de Cofidis de l'emmener sur la Grande Boucle. Avec des étapes dédiées aux baroudeurs, il pourrait en tirer profit en partant dans des échappées et sa pointe de vitesse serait donc un atout majeur.

 
Les "anciens" en forme

On a pu le remarquer lors de la semaine des Championnats de France, les anciens du peloton sont présents et auront donc leur mot à dire au cours des trois semaines. Champion de France du contre-la-montre pour la sixième fois de sa carrière, Sylvain Chavanel sera l'un des favoris de l'étape qui se conclue à Arenberg lui qui brille souvent sur les pavés.

Thomas Voeckler a tout aussi montré qu'il serait l'un des attaquants en vue pour le Tour en réalisant une échappée longue de 230km ! Avec une saison gâchée pour les blessures, il devrait profiter de son état de fraicheur pour briller notamment en troisième semaine avec pourquoi pas à la clé une victoire d'étape de prestige ou la volonté de remporter le maillot à pois comme lors de l'édition 2012.

A 35 ans, John Gadret, non prolongé par AG2R La Mondiale, s'est vu proposé un nouveau challenge en étant le coéquipier de luxe d'Alejandro Valverde pour le Tour pour l'équipe Movistar. Lui qui fut 3è du Giro en 2011, il sera d'une aide précieuse lorsque la haute montagne apparaitra. Après un bon Dauphiné conclue à la 15è place, on devrait souvent le retrouver en tête du groupe des leaders pour protéger Valverde qui se présente comme un outsider redoutable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Sam 5 Juil 2014 - 8:39




Kate Middleton remettra le premier maillot jaune.

Kate Middleton sera chargée de remettre le premier maillot jaune du Tour de France, à l'arrivée de la première étape à Harrogate (Grande-Bretagne) ce samedi 5 juillet.
Le Tour de France attire les foules et les familles royales. Ainsi, pour la première étape de ce samedi 5 juillet qui partira de Leeds, le prince William, Kate Middleton et le prince Harry seront de la partie.
La duchesse de Cambridge née Kate Middleton, remettra le premier maillot jaune, après l'arrivée de l'étape à Harrogate (Grande-Bretagne), a-t-on appris auprès des organisateurs. Elle assistera auparavant à la cérémonie protocolaire du coup d'envoi de la 101e édition du Tour, à Harewood Hause.


Comme tous les ans, c'est Vittel qui fournira les plaques de cadre des coureurs du Tour de France. Une plaque de cadre qui demeure assez semblable dans son aspect général mais qui présentera une information supplémentaire, une sorte de carte de visite du coureur.



Cela permettra aux téléspectateurs mais surtout aux spectateurs de visualiser directement sur cette plaque le palmarès de chaque cycliste sur la Grande Boucle, avec le nombre de victoires d'étapes apposé en haut à droite de chaque plaque, suivi d'un V, synonyme de victoire.
Une nouvelle plaque donc qui donnera un peu plus d'informations sur le coureur. Dommage que Vittel n'ai pas encore pris soin d'indiquer le nom du coureur sur chaque plaque. Cela éviterai que les spectateurs se trompent en interpellant un coureur sur le départ ou l'arrivée d'une étape.

De plus, tous les matins, une plaque de cadre symbolique sera remise par Vittel au vainqueur d'étape de la veille. Eddy Mercks recevra quant à lui une plaque souvenir avec la mention 34V, rappelant ses 34 victoires accumulées sur le Tour de France entre 1969 et 1975.


Caméras embarquées sur le Tour de France.


Les essais de caméras embarquées lors du Tour de Californie et du Tour de Suisse semblent avoir été concluants puisque l'UCI a accordé une nouvelle dérogation (le règlement interdisant leur usage en compétition) pour le Tour de France.

Une immersion totale au cœur du peloton avec des images impressionnantes, notamment lors des arrivées au sprint, où le téléspectateur peut vraiment vivre la course de l'intérieur tout en se rendant compte de la tension qui règne au sein d'un peloton de près de 200 coureurs.
Chaque jour, quatre coureurs de deux équipes différentes rouleront avec de petites caméras qui offriront des images inédites. Les séquences ne seront pas diffusées en direct mais disponibles à l’arrivée des étapes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  MARGAUX le Sam 5 Juil 2014 - 11:04

hello Woody,

tout est prêt  crie  crie  crie  crie  crie ---- 3 belles semaines  :bouquet:  :bouquet:  :bouquet:  :bouquet:
avatar
MARGAUX

Age : 62

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 5881

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Dim 6 Juil 2014 - 10:16



Kittel, à toute épreuve.

La première étape du Tour 2014 s'est achevée sur un scénario aussi spectaculaire que dramatique, préparé toute la journée par les équipes de sprinteurs qui ont atteint l'objectif d'organiser un sprint final à Harrogate. Parmi elles, la formation Omega Pharma Quick Step faisait partie des plus observées, cette ligne d'arrivée ayant été annoncée comme l'objectif de l'année pour Mark Cavendish. Leur plan a été déroulé correctement jusque dans le dernier kilomètre. A cet instant, ce n'est pas l'attaque de Fabian Cancellara qui a perturbé la machine Omega, mais bien une manœuvre hasardeuse du « Cav » qui a mis fin à ses espoirs, causant également la chute de Simon Gerrans. L'accident a laissé la voie libre à Marcel Kittel, qui profite comme l'année dernière à Bastia d'une chute pour s'imposer dans la première étape et endosser le Maillot Jaune. 

La famille royale donne le coup d'envoi.
Le spectacle de la première étape a débuté dès les premiers tours de roues avec le défilé des coureurs qui s'est effectué sur le mode d'une véritable haie d'honneur constituée par les dizaines de milliers de spectateurs déjà massés dans Leeds et à sa sortie. Le peloton a ensuite été invité à marquer une pause pour la cérémonie officielle de départ, à laquelle ont participé la Duchesse de Cambridge, Kate Middleton, accompagnée de son mari le Prince William et du Prince Harry.

Jarrier lance la bataille des pois.
Après les hymnes et les présentations avec la famille royale, les coureurs ont pu commencer à s'exprimer sur la route, à commencer par Benoît Jarrier (Bretagne-Séché), qui a lancé dès le premier kilomètre l'échappée du jour en compagnie de Nicolas Edet (Cofidis) et Jens Voigt (Trek). Les attaquants sont surveillés sans précipitation par les équipes des principaux sprinteurs et se présentent avec appétit devant la côte de Cray, où le maillot à pois se révèle comme un des enjeux importants de l'étape. Dans ce premier épisode, l'empoignade est dominée par Benoît Jarrier.

Voigt, par surprise.
A l'approche du sprint intermédiaire, Jens Voigt semble se ruer sur les points à saisir, mais son accélération a surtout pour objectif de déposer par surprise ses deux compagnons de route et de franchir en tête les côtes qui l'attendent. La méthode paye pour le coureur allemand, qui passe en solitaire la côte de Buttertubs. Avec 1 minute d'avance, il est déjà débarrassé de Jarrier et d'Edet. Mais cette deuxième difficulté provoque surtout de nombreux dégâts à l'arrière du peloton, dont sont momentanément exclus Joaquim Rodriguez, Dani Navarro et Thibaut Pinot. Le groupe ainsi piégé met plus de 25 kilomètres à reprendre sa place, dans la côte suivante de Grinton Moor, où Voigt achève avec succès sa mission du jour.

Omega prend les commandes à 4 km.
En revanche, un autre petit groupe se retrouve distancé, avec Petacchi, Viviani et Delage, respectivement lanceurs de Cavendish, Sagan et Démare dans les sprints. Jens Voigt réintègre à 60 km de l'arrivée un peloton toujours emmené à bonne allure par les coureurs de Lotto-Belisol. Le rythme connaît pourtant une nette accalmie pendant plus de 40 kilomètres. Les stratégies de placement sont alors à l'œuvre pour les équipes de sprinteurs comme pour les acteurs attendus du classement général. Mais à 4 kilomètres de la ligne, ce sont bien les « boys » de Mark Cavendish qui prennent la situation en main pour emmener leur patron dans les meilleures conditions pour une dernière accélération.   

Cancellara fait le kilomètre.
Le plan est respecté dans ses grandes lignes, à peine perturbé par une attaque de Fabian Cancellara qui tente de « faire le kilomètre ». Le Suisse est repris à 300 mètres du but, immédiatement avant un mauvais mouvement de l'enfant chéri d'Harrogate, qui met également à terre Simon Gerrans. Marcel Kittel s'extrait de cette situation et fournit un dernier effort qui lui permet d'aller chercher une cinquième victoire d'étape sur le Tour, en devançant Peter Sagan. Il endosse comme l'année dernière le premier Maillot Jaune de la course.
À l'infirmerie



Disjonction de la clavicule pour Cavendish.
Le Service médical du Tour de France a précisé samedi après les examens subis par Mark Cavendish que le sprinteur britannique, accidenté dans le final de la première étape à Harrogate, souffrait d'une « disjonction acromio-claviculaire droite », l'équivalent d'une luxation.

Il ne s'agit cependant pas d'une fracture et le manager de l'équipe Omega Pharma Quick Step, Patrick Lefevere, a déclaré à l'arrivée : « S'il n'y a rien de cassé, Mark repartira. »

L'autre coureur le plus touché de cette première étape est le Français Mikael Chérel (ALM), victime d'une chute et qui souffre d'une contusion de la hanche droite et d'un traumatisme des deux pouces : « Un bilan radiologique est à faire », indique le communiqué médical.



A l'issue de cette étape :

   

 

Classement par équipe :



Dernière édition par Woody le Dim 6 Juil 2014 - 12:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Dim 6 Juil 2014 - 10:52

Pour filmer le départ, ce fermier britannique a équipé ses moutons de caméras.

Afin d’apporter sa contribustion à cette 101ème édition du Tour de France, un berger britannique a eu une idée pas banale. Ce dernier a décidé d’équiper ses moutons à l’aide de caméras numériques afin de filmer les coureurs lors de leur passage à proximité de ses terres. Une belle idée dont les images, notons-le toutefois, n'ont pas été diffusées sur les canaux officiels.
Pour suivre le Tour de France cette année, la société Sony avait décidé de s’adresser non pas à une équipe de professionnels de l’audiovisuel, mais plutôt au berger Ian Hammond et à ses moutons. En prenant leur départ dans le Yorkshire ce samedi 5 juillet, les coureurs se sont ainsi retrouvés accompagnés durant leur parcours par des moutons équipés de caméras qui ont pu filmer à leur manière cette première étape cruciale du Tour 2014. 

Des images réservées à un bêtisier.
Fixées sur les moutons recrutés tout spécialement par Sony, les Action Cam dotées d'une fonction de stabilisation de l'image ont pu être contrôlées à distance par Ian Hammond, propriétaire d’une ferme dans le Yorkshire. Une grande première pour cet éleveur de moutons ainsi que pour la société japonaise qui se félicite de ce partenariat. "Nous avons trouvé que ce serait génial de célébrer l'arrivée du Tour de France dans le Yorkshire et ce type d'initiative correspond tout à fait aux possibilités offertes par l'AS100VR. C'est un reportage en coulisses que nous n'aurons jamais vu!", a expliqué Simona Bara, la responsable produit de Sony. Cependant, pas question pour ces images de se retrouver diffusées à la télévision. Pour les auteurs du projet, l’idée était de d’avantage pouvoir réaliser des images alternatives destinées pour beaucoup d'entre elles à un bêtisier. La qualité des images dépendant surtout du bon vouloir des ruminants. 

Des moutons de toutes les couleurs pour accueillir le Tour de France.
 Décidément très fans du Tour de France, nos voisins britanniques cette année n’ont pas manqué d’idées pour célébrer le départ de la Grande Boucle qui a démarré sur les chapeaux de roues à Leeds. Comme Ian Hammond avec son troupeau, un autre propriétaire de moutons a lui aussi associé ses animaux au départ du Tour. En se servant de peintures non toxiques pour les animaux, celui-ci s'est amusé à peindre ses moutons aux couleurs des maillots des coureurs à l’aide de teintes vertes, jaunes et à pois rouges !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Dim 6 Juil 2014 - 11:54



CAVENDISH ABANDONNE !




Le cycliste britannique a renoncé dimanche à prendre le départ de la 2e étape de la Grande Boucle après s'être blessé la veille à l'épaule droite.
Le Britannique Mark Cavendish a renoncé à prendre le départ de la 2e étape du Tour de France, dimanche à York, au lendemain de sa chute à l'arrivée à Harrogate où il s'est blessé à l'épaule droite, a-t-on appris auprès de son équipe. Cet abandon du sprinteur d'Omega-Pharma est le premier du Tour 2014 dans le peloton des 198 concurrents. "Cav" avait passé samedi des examens permettant de conclure à l'absence de fracture. "Disjonction acromio-claviculaire" était le diagnostic médical rendu à l'issue du bilan radiologique et échographique.

Dans la soirée, le Britannique, qui compte 25 étapes du Tour à son palmarès, avait annoncé que la décision de poursuivre ou non serait prise avant le départ de la deuxième étape, un difficile parcours de 201 kilomètres entre York et Sheffield.
Le rêve de Cavendish, qui voulait gagner à Harrogate, une ville où il a des attaches familiales, et porter pour la première fois le maillot jaune, a été réduit à néant par cette chute à 250 mètres de l'arrivée.

Cavendish demande pardon

"C'était de ma faute", a reconnu en soirée le "ManxMan" (homme de l'île de Man), qui a voulu forcer le passage au détriment de l'Australien Simon Gerrans.

Le champion du monde 2011 a présenté ses excuses à Gerrans, l'un des deux autres coureurs entraînés à terre (avec le Français Julien Simon).

Cavendish, qui est âgé de 29 ans, disputait son huitième Tour.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Dim 6 Juil 2014 - 12:45


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  MARGAUX le Lun 7 Juil 2014 - 8:52

bonjour Woody,

un beau début de tour de France,
bien animé tant par les coureurs que par le public   crie  crie  crie
avatar
MARGAUX

Age : 62

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 5881

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Lun 7 Juil 2014 - 11:05



NIBALI CUEILLE LE JAUNE.

Pour la deuxième étape du Tour 2014, un scénario à la Liège-Bastogne-Liège était attendu. Le suspense a bien été au rendez-vous, dans une partie de toboggan finale où les spectateurs anglais ont aussi pu rivaliser nettement avec le public belge des classiques de printemps. Côté sport, c'est aussi un acteur régulier de la Doyenne qui a assuré le show et posé son empreinte sur l'étape de Sheffield. Vincenzo Nibali, qui gardait peut-être le souvenir amer de Liège-Bastogne-Liège 2012 où il avait été écoeuré dans les derniers hectomètres par Iglinskiy, a cette fois-ci idéalement dosé son effort en attaquant à 2 kilomètres du but. Au passage sur la ligne d'arrivée, l'avance de 2'' qu'il conserve sur ses premiers poursuivants lui permet de prendre la tête du classement général en remportant sa première étape sur le Tour de France.

197 coureurs, un grand absent.
Conséquence de la chute dans le final de l'étape d'Harrogate, le peloton se présente à York sans Mark Cavendish, blessé à l'épaule droite. Malgré la difficulté du terrain proposé aujourd'hui, les candidats se déclarent d'emblée. Et en particulier Armindo Fonseca qui lance un mouvement d'attaque dans le premier kilomètre, suivi par Kadri (AG2R), Fonseca (Bretagne), Quemeneur (Europcar), Busche (Trek), Lemoine (Cofidis) et De La Cruz (NetApp). Les équipiers de Marcel Kittel ne voient pas d'objection à leur départ, et le groupe de tête se complète avec l'arrivée de Bart De Clercq (Lotto) au km 12.

Légère chute de Marcel Kittel.
Les attaquants du jour évoluent sous la surveillance de l'équipe Giant-Shimano, mais aussi des coureurs de Cannondale. L'écart atteint son maximum au km 50, avec 3'55''. Entre temps, quelques leaders ont connu des frayeurs sur de légères chutes, à commencer par le Maillot Jaune Marcel Kittel peu avant la première ascension, mais aussi au km 46 pour Simon Gerrans, Tejay van Garderen et Joaquim Rodriguez.

Kadri en solitaire.
Tous intéressés par la perspective du maillot à pois, les échappés se disputent les points de la montagne… avec un net avantage pour Cyril Lemoine, tout au moins dans un premier temps. Car la côte de Holme Moss, haut-lieu du cyclisme anglais modifie totalement la donne pour l'échappée, bousculée par une accélération de Blel Kadri dès les premières pentes. Le coureur d'AG2R, qui s'est isolé alors que le peloton menaçait à 20'', parvient à basculer seul et creuse son avantage sur un groupe de poursuite recomposé, avec Martin (OPQS), Burghardt (BMC), Gautier, Voeckler (Europcar) et Edet (Cofidis). La  même difficulté a exclu des débats l'essentiel des sprinteurs, dont le Maillot Jaune.

Slagter et Talansky se montrent.
Kadri tente de résister à ses poursuivants pour marquer les points qui pourraient priver Lemoine du maillot à pois, mais il est revu au km 164, alors que les coureurs de Tinkoff avaient nettement accéléré. En rentrant dans la côte de Midhopestones, ce sont les Sky puis les Garmin qui durcissent le ton, avec Tom-Jelte Slagter et Andfrew Talansky à la manœuvre. La sélection est sévère, mais un peloton imposant se reconstitue ensuite à 30 km de l'arrivée. 

Nibali attaque à 2 km.
La côte d'Oughtibridge se dresse à 20 km de l'arrivée. Elle est mise à profit par Pierre Rolland, qui se détache dans les derniers hectomètres et emmène Jean-Christophe Péraud pour une aventure en duo. Mais c'est en solitaire que le 4ème du dernier Tour d'Italie insiste, avec une quinzaine de secondes d'avance. Il est repris à 8 km de l'arrivée, tandis que la bataille s'organise pour aborder la côte de Jenkin Road. Alberto Contador se montre incisif dans cette bosse particulièrement raide, mais ne parvient pas à décrocher ses rivaux, pas plus que Chris Froome qui s'y essaye dans les cent derniers mètres. Dans le final, Sagan donne des signes d'assurance, mais il est piégé comme tous les autres par l'accélération de Vincenzo Nibali à 2 kilomètres de la ligne. Le champion d'Italie creuse un écart minime, mais s'y accroche jusqu'à l'arrivée, où il devance Greg Van Avermaet, Michal Kwiatkowski et Peter Sagan.  

  A L'INFIRMERIE.

Westra le plus touché.
Les quelques chutes ayant émaillé cette deuxième étape bosselée au milieu d'une foule immense n'ont finalement pas fait de gros dégâts dans le peloton. Le coureur le plus sérieusement touché du jour est le Néerlandais Lieuwe Westra (AST), victime d'un traumatisme du thorax. Tombé à deux reprises, son compatriote Koen de Kort souffre pour sa part de plaies au genou et au coude droits.
Enfin les deux grand espoirs français Arnaud Démare et Julien Simon souffrent de douleurs au poignet.

 DÉCRYPTAGE.

Dave Brailsford - Le Tour commence dans une semaine.
Le Tour de France quitte le Yorkshire après deux journées exceptionnelles au plan de l'affluence, qui ont également permis aux favoris de cette 101e édition de se tester. Pour le patron du Team Sky, Dave Braislford, ce Grand Départ est un succès sur toute la ligne : le cyclisme est, un peu grâce à lui, extrêmement populaire dans son pays et Chris Froome semble en forme optimale pour défendre son titre.
«Je voudrais remercier chacun des spectateurs qui est venu sur cette étape aujourd'hui. C'était énorme. C'est très important pour le cyclisme dans notre pays et la preuve du chemin que nous avons parcouru», a confié Dave Brailsford à propos de la foule immense massée le long des routes pendant deux jours.
La 2e étape entre York et Sheffield, annoncé comme un Liège-Bastogne-Liiège à l'Anglaise, a tenu ses promesses et usé les organismes. Un coureur comme Joaquim Rodriguez, qui partait sans ambition pour le général, est déjà relégué à un quart d'heure. Mais pour le mentor de Chris Froome, la prise de pouvoir de Vincenzo Nibali est plutôt une bonne chose.
«C'est rare de connaître un deuxième jour de Tour de France aussi dur. Ce furent deux journée usantes, il y en aura d'autres. Mais celui qui gagnera ce Tour de France sera celui qui sera le plus frais en troisième semaine», a-t-il dit. «Je ne suis pas surpris de la performance de Vincenzo Nibali. On le connaît, c'est un coureur, un attaquant et c'était un parcours qui lui convenait parfaitement. Maintenant, le Tour ne commence vraiment que dans une semaine.»
«Pour nous, c'est très bien. Tous les meilleurs se sont testés, mais c'est à présent à Astana de contrôler la course.»

Le Tour passe encore une journée au Royaume-Uni pour une courte étape entre Cambridge et Londres, mais il ne faut pas compter sur le Team Sky pour tenter de s'y illustrer.
«Demain, nous n'avons aucune ambition, nous laisserons les sprinters s'expliquer», a conclu Dave Brailsford.


Alberto Contador: "Il fallait se tester"
Alberto Contador a mené l'une des offensives les plus tranchantes de cette fin d'étape avant le démarrage de Vincenzo Nibali. Huitième de cette 2e étape, il s'estime en bonne forme.
«Aujourd'hui, c'était une étape où il fallait faire attention, contrôler ses rivaux et aussi se tester un peu. Je suis bien. Je suis content, je me sens en forme et je pense que vais progresser au fil des jours. Aujourd'hui, la chose la plus importante était de rester en bonne position. Il y a encore beaucoup d'étapes pour attaquer. Il y avait des milliers de personnes, c'est magnifique mais c'est aussi dangereux quand on court à 90 km/h dans des descentes ou qu'on traverse des villages avec des chiens errants. Je suis content de ne pas être tombé car je n'avais pas eu cette chance ces dernières années.»

Chris Froome: "Je suis fatigué"
Comme les autres favoris du Tour, le tenant du titre Chris Froome s'est mis en évidence dans le final de cette 2e étape à Sheffield, mais comme tous, il se dit fatigué par une journée usante:
«Même si j'ai attaqué dans le final, l'objectif était de se rester devant et d'atteindre l'arrivée sans problème. Cette journée a été très dure, mais le soutien du public a été énorme. Je peux vous le dire, je suis fatigué et j'espère que tout le monde est fatigué.»

Sortie de bus
Cavendish : « C'est le vélo... »
Le bus vedette au départ de cette deuxième étape sur le champ de courses de York était bien entendu celui de l'équipe Omega Pharma Quick Step, où Mark Cavendish, épaule bandée, sourire forcé derrière ses lunettes, expliquait à la presse les raisons de son abandon.

«Après les tests d'hier, j'espérais que l'épaule pourrait désenfler pendant la nuit. Malheureusement, cela n'a pas été le cas. C'est le cyclisme, c'est mon boulot et celui que je suis très bien payé pour faire», confiait-il, souhaitant bonne chance à son équipe pour la suite du Tour.
Mais son manager, Patrick Lefevere, ne cachait pas que l'abandon de l'ancien champion du monde changeait totalement la donne : «Pour nous, ça change tout parce que nous avions bâti toute l'équipe autour de lui.»
Alessandro Petacchi ne peut même pas être une option de rechange pour la formation belge dans les sprints, le vétéran italien souffrant d'une allergie après une piqûre d'abeille.

Mark Cavendish a été précipité au tapis dans l'emballage de la première étape à Harrogate après une empoignade avec le champion d'Australie Simon Gerrans. Ce dernier, contusionné, prend quand même le départ, mais avec des chances amenuisées sur un parcours pourtant taillé pour ses qualités de lauréat de Liège-Bastogne-Liège : «Je vais essayer, mais cela va être très difficile après ma chute», a expliqué Gerrans, confirmant que Cavendish lui avait présenté ses excuses.




Les classements :


Classement équipes.







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Invité le Lun 7 Juil 2014 - 11:42

UN ÉNORME SUCCÈS POPULAIRE A DOUBLE TRANCHANT.
 
Si tout le monde se félicite de l'incroyable succès populaire du Grand Départ du Tour de France dans le Yorkshire, plusieurs coureurs pointent les risques de la ferveur parfois incontrôlable des spectateurs anglais.
Depuis le départ de Leeds samedi, ils sont "des millions" au bord des routes, selon les autorités anglaises. Difficile de chiffrer la foule qui s'est massée le long des 391,5 kilomètres parcourus par le peloton mais aucun doute: un tel engouement est rarissime sur la Grande Boucle.
Des lignes ininterrompues de spectateurs joyeux, qui se massent parfois dans les champs et les collines adjacents, jalonnent les routes... et parfois la chaussée. Les paisibles côtes de la campagne du Yorkshire se retrouvent transformées en col des Alpes ou des Pyrénées.

"La foule dans les montées était vraiment impressionnante. A certains endroits, on avait qu'1,50 m pour passer", remarquait dimanche Chris Froome, surpris par la ferveur de ses compatriotes. "On aurait dit qu'on roulait sur les Champs-Elysées toute la journée. Il y avait des gens tout le long du parcours, parfois sur deux ou trois rangées !", s'exclamait le Néerlandais Bauke Mollema.
Mais l'enthousiasme suscité par le deuxième Grand départ du Tour sur le sol anglais (après Londres en 2007) est parfois difficile à maîtriser, malgré les nombreux bénévoles présents sur tout le parcours.

- Attention avec les appareils photo.
"C'est très bien qu'il y ait énormément de public, on est très content mais les gens s'avancent sur la route, c'est stressant", raconte Pierre Rolland: "Il y a des enfants, des poussettes, des gens avec des appareils photo sur la route, ça crée des gros coups de frein".
"J'ai l'impression que le phénomène du public a été un peu sous-estimé quand on a dessiné les parcours aussi étroits: on a vu des chiens, des enfants, même des VTT au milieu du peloton, ajoute son compatriote Thibaut Pinot. Lancés à 80 km/h en descente, on a frôlé la catastrophe plusieurs fois. Heureusement que ce ne sera pas tous les jours comme ça !"

Le vainqueur de l'étape de dimanche, l'Italien Vincenzo Nibali, a également loué le "fantastique, magnifique" public anglais: "Mais il faut faire attention avec les appareils photo", a-t-il lancé, en écho à Romain Bardet qui confiait la veille au journal L'Equipe: "Les gens prenaient des photos avec leurs tablettes et dès qu'ils baissaient l'écran, ils étaient stupéfaits de nous voir si près. J'ai été obligé de mettre pied à terre."

Dimanche, dans la côte de Greetland, le Lituanien Ramunas Navardauskas, exaspéré, a préféré écarter le danger en tapant dans les bras qui se tendaient devant son visage pour prendre des photos. Un téléphone portable, projeté dans le fossé, en a fait les frais.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS TOUR 2014

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum