EN PENTE DOUCE
IMPORTANT aux INSCRITS

à la lecture de ce message vous êtes déconnecté(e)s !!!
------------------------------------------
ATTENTION :

l'hébergeur vous déconnecte obligatoirement chaque fin de mois !
Pour accéder, en tant que membre enregistré : Veuillez vous reconnecter, au forum..
Cela peut, aussi, être opérationnel pendant 2/3 jours.

//
les Administrateurs, d' E.P.D..
L’actualité de saison

*



*


pensez à boire......
*

*
Derniers sujets
» mon coin !
Hier à 22:20 par Annick

» coloriage anti-stress pour adulte
Hier à 22:17 par Annick

» Le Chat de Geluck !!!
Hier à 16:19 par hulotte

»  les dessins !
Hier à 15:55 par lilas

» Pour la vue et le frisson
Hier à 15:51 par lilas

» " Prénom à Féter et Ephémérides du Jour "
Hier à 15:49 par lilas

» Tour de France 2017
Dim 23 Juil 2017 - 21:31 par hulotte

» Les thrillers
Sam 22 Juil 2017 - 22:50 par Annick

» Les glaciers suisses fondent
Sam 22 Juil 2017 - 10:10 par Solaire

» Ce que je vais regarder ce soir à la télé....et vous ?
Mer 19 Juil 2017 - 18:19 par Annick

»  --- POESIE ---
Mar 18 Juil 2017 - 12:15 par romans

» QUEBEC....Spécial déménagement
Dim 16 Juil 2017 - 10:03 par rosine

Hébergeurs d’Images

*
Cliquez sur le lien !

Imagesia



Hostingpics

ZupImages
De Tout de Rien
Les thrillers
*



Bureaux de Vote
*

OUVERT 24h/24


SOYEZ le ......



Inscrivez-vous
...
vous serez accueillis
avec chaleur..


Clic => Accès direct
*

Navigation et S.O.S.
*
en cas de non accès
au forum

Info..navigation

clic => <=

Lien à enregistrer
favoris / Marques pages


***********************

Pour rafraichir
l'écran "F5 "
clic ici"



*/*/////////////////////////*/



Un soucis sur le PC
posez votre question

clic => accès <=

*

Retour Page Accueil
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Annick

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 394 le Sam 26 Fév 2011 - 11:47

TOUR DE FRANCE 2013

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 2 Juin 2013 - 14:07



PRUDHOMME, DES MOTS FORTS, MAIS PAS D'ACTES.



En ces temps incertains, le patron du Tour de France a prononcé un discours très offensif à l’occasion de la présentation du parcours de la centième édition. Mais cela reste, pour l’instant, de simples mots.

« L’ennemi, c’est le dopage »

Comme tout le monde, Christian Prudhomme l’a remarqué d’emblée : « Je n’ai jamais vu autant de monde à la présentation du Tour ». Le patron de la grande boucle n’a pas feint de croire que cette affluence record était liée au symbole de la centième édition. L’ombre du dopage et de Lance Armstrong pesaient dans le palais des Congrès de Paris, et sans jamais citer l’affaire en cours ni le nom de l’Américain, Prudhomme a tenu un discours tranchant, dans les mots comme dans le ton, presque un discours de campagne, un manifeste à voix haute qui défendait d’ailleurs plus le cyclisme que le Tour lui-même.

Déjà, en introduction, Jean-Etienne Amaury, le président d’ASO, avait souligné le rôle « pionnier dans la lutte contre le dopage du cyclisme », et surpris son monde en rappelant que le Tour avait été la première épreuve sportive au monde à confier les contrôles antidopage à une institution indépendante, l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), en 2008, alors que cela n’avait duré qu’un an et coûté la tête de Patrice Clerc, prédécesseur de Prudhomme. Visiblement, les temps ont changé… « L’ennemi, c’est le dopage, ce n’est pas le cyclisme et encore moins le Tour de France, a assené le directeur de la grande boucle sous les applaudissements. L’engagement de la lutte contre le dopage, nous le devons au peuple du Tour. »

Maintenant, il faudrait passer aux actes.

« Le Tour, ce sont des hommes qui nous enthousiasment, nous font rêver, mais qui nous déçoivent profondément aussi parfois » : voilà la seule allusion directe à Lance Armstrong de tout le discours de Christian Prudhomme. Aussitôt suivie d’un message clair à Johan Bruyneel, entre autres : « L’entourage joue un rôle clé. [...] Le pouvoir des managers est essentiel, ils doivent, au sens propre, être des garde-fous. » Une phrase répétée deux fois, pour une idée qu’il défend depuis la publication du rapport de l’Usada : le message, clair, est d’aller au-delà des seuls coureurs. En ce sens, il a aussi salué « l’exemple indispensable à suivre » que représente à ses yeux le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), fondé il y a cinq ans et qui s’oblige à respecter des règles éthiques plus drastiques encore que celles préconisées par l’Agence mondiale antidopage (AMA) et l’UCI. « La voie dessinée par le MPCC est la bonne. »

Mais au-delà de ces paroles fortes et d’une bonne volonté manifeste – pouvait-il en être autrement ? – Christian Prudhomme n’a rien annoncé sur le fond. Le patron du Tour a appelé à la croisade contre le dopage, mais il est resté assez loin de la mise en route de l’expédition. L’évocation de l’AFLD, qui plus est par le président d’ASO en personne, ne doit évidemment rien au hasard et l’UCI ne peut qu’y avoir vu un avertissement, un message de défiance. Mais les organisateurs du Tour auraient pu aller plus loin, annoncer le retour des contrôleurs de l’AFLD sur les routes de juillet, ou la décision de ne plus accepter des managers contrôlés positifs au cours de leur carrière parce qu’ils atteindraient à l’image de l’épreuve, ou d’autres choses encore. Peut-être n’est-ce qu’une question de temps ; mais dommage quand même, car l’occasion était belle.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 2 Juin 2013 - 14:23



Tour de France 2013, une centième édition pleine de nouveautés.



Du 29 juin au 21 juillet 2013, la centième édition du Tour de France arpentera un parcours de 3 360 kilomètres exclusivement dessiné en France. De nombreuses nouveautés au programme pour cette édition anniversaire.

Le Tour de France 2013 s'annonce donc atypique pour fêter en beauté la centième édition de l'épreuve. Contrairement à l'édition 2012, cap au Sud dès les premières étapes avec, très vite, des cols à escalader ! Transfert ensuite vers le continent à Nice, au pied des Alpes. Mais le Tour abordera en premier les Pyrénées. Ce Tour 2013 sera donc montagneux avec des passages dans des lieux mythiques qui ont fait la légende du Tour de France, comme le Mont Ventoux, mais aussi une inédite et incroyable double ascension de l'Alpe d'Huez !

Le Tour de France, vitrine exceptionnelle du paysage français

Autre spécificité de cette nouvelle édition, la traversée de paysages fabuleux et de sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco : des calanques de Piana (Corse) aux jardins du château de Versailles, en passant par la cité épiscopale d'Albi, le cœur historique de Lyon et l'inédite étape au Mont-Saint-Michel.

Traversant plus de dix régions et des centaines de communes sur environ 3 360 kilomètres de routes, avec des étapes de plaines, des étapes accidentées, des étapes de montagnes, comprenant traversées de cols et arrivées aux sommets, il n'est pas une étape du Tour sans site naturel ou culturel d'exception à découvrir.

Dernière étape : les Champs-Élysées… en nocturne !

À ses débuts, le Tour de France s'achevait au Parc des Princes à Paris (de 1903 à 1967) puis au Vélodrome de Vincennes. Il faut attendre 1975 pour assister désormais à la prestigieuse arrivée du Tour sur les Champs-Élysées, où les Parisiens et des touristes venus du monde entier se pressent, de la Concorde à l'Arc de triomphe, pour voir arriver le maillot jaune. C'est sans aucun doute au terme de ces trois semaines de compétition que se déroulera la plus grande nouveauté de cette centième édition :
Une arrivée du peloton en nocturne sur « la plus belle avenue du monde ».




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Annick le Dim 2 Juin 2013 - 14:45


Une arrivée en nocturne, voilà quelque chose d'original. Very Happy






"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)
avatar
Annick
Admin

Age : 72

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 68494

Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Lun 10 Juin 2013 - 8:47




PAS DE TOUR DE FRANCE POUR CANCELLARA


Le Suisse Fabain Cancellara après sa victoire dans Paris-Roubaix
le 7 avril 2013 sur le Vélodrome de Roubaix.

Le Suisse Fabian Cancellara fera l'impasse sur le prochain Tour de France (29 juin au 21 juillet) afin de mieux préparer les Championnats du monde fin septembre à Florence (Italie).

Le vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix, qui l'avait déjà laissé entendre au printemps, l'a annoncé au journal belge "Het Nieuwsblad", une information confirmée à l'AFP dans l'encadrement de l'équipe RadioShack.

"Le Tour m'a offert de belles choses mais je me suis fixé d'autres objectifs comme les championnats du monde de Florence", a déclaré Cancellara au site du journal belge.

"Spartacus" a défini son programme estival: "Je ne courrai pas le Tour de France mais bien les tours d'Autriche, de Pologne et d'Espagne afin de préparer les Mondiaux."

Agé de 32 ans, Cancellara a porté pendant 28 jours le maillot jaune du Tour de France, dont il a gagné le contre-la-montre initial à cinq reprises (2004 et 2012 à Liège, 2007 à Londres, 2009 à Monaco, 2010 à Rotterdam).

Cette année, toutefois, aucun "chrono" ne figure en ouverture du Tour, qui commence le 29 juin par une étape en ligne.

L'équipe de Cancellara a annoncé par ailleurs que l'Américain Chris Horner, opéré d'un genou voici deux semaines, ne serait pas au départ de la Grande Boucle.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Lun 10 Juin 2013 - 9:00



Bradley Wiggins fait une croix sur le Tour.




Vainqueur de la précédente édition, le Britannique Bradley Wiggins ne sera pas au départ du Tour de France 2013.
Après avoir abandonné sur le Tour d'Italie au matin de la 13e étape, "Wiggo" ne défendra pas son titre sur la 100e Grande Boucle. Gêné par un genou douloureux, victime d'une infection pulmonaire, le Britannique n'a pas pu s'entraîner convenablement depuis.

"Avec sa maladie, sa blessure et son traitement, Brad en est au point où il ne peut pas être prêt pour le tour. C'est une grande perte, mais les circonstances ne nous permettaient pas de le sélectionner", a annoncé l'équipe Sky. "Il n'a pas pu s'entraîner avec intensité depuis le Giro, et a encore besoin de repos. C'est une immense déception pour l'équipe, et surtout pour Brad", a déclaré le patron du groupe britannique, Dave Brailsford. "C'est un champion, un athlète formidable qui reviendra et gagnera comme il le faisait auparavant".

La formation, qui avait conforté le statut de leader de Chris Froome sur le Tour, perd un soutien de taille sur la prochaine Grande Boucle, même si l'investissement du britannique dans ce rôle était déjà largement mis en doute avant le Giro.

"Un soulagement"

"Je voulais désespérément y participer, pour l'équipe et pour les fans, mais cela n'arrivera pas ", a expliqué le tenant du titre. "C'est un soulagement de ne plus avoir à m'inquiéter de ma blessure, et de cette course contre le temps".

En Italie, Wiggo avait chuté à plusieurs reprises, gêné par la météo capricieuse et visiblement loin de sa forme optimale. Le vainqueur du Tour 2012, lequel devait se relancer sur le Critérium du Dauphiné , ne prendra finalement pas le départ de la course, à l'inverse de Froome. Il ne courra pas non plus le prochain Tour de Suisse, qui débute le 8 juin.

"L'infection pulmonaire qui l'a poussé à abandonner sur le Giro est soignée", a précisé son médecin, "mais l'état de son genou s'est avéré plus préoccupant que prévu. Il doit désormais se reposer totalement pendant cinq jours, avant un retour graduel à l'entraînement sur les deux, trois prochaines semaines".

Bradley Wiggins, qui espérait faire le doublé Tour-Giro, n'a toujours pas gagné la moindre course cette année.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Lun 10 Juin 2013 - 9:12




Christopher Froome sera le leader de l'équipe Sky.



Christophe Froome protège le maillot jaune Bradley Wiggins
pendant la 17e étape du Tour entre Bagnères-de-Luchon et Peyrgudes

Deuxième du Tour de France-2012 derrière son coéquipier Bradley Wiggins, Christopher Froome sera le leader de la formation Sky cette année, a annoncé ce lundi Dave Brailsford, le manager de l'équipe.

"Compte tenu des performances en progression de Chris cette année, notre intention est, comme ça l'est depuis janvier, d'en faire le leader de notre équipe pour le Tour de France", a-t-il déclaré sur le site internet de Sky. L'annonce de la formation britannique vient dissiper le flou qui persistait sur les rôles attribués au deux vedettes de l'équipe : Bradley Wiggins et Chris Froome. "Depuis le début de la saison, Bradley s'est entraîné spécifiquement pour essayer de gagner le Giro, tandis que Chris s'est concentré sur le Tour. Il est toutefois important de clarifier notre position, voilà pourquoi nous irons sur le Tour avec un seul leader", a précisé Brailsford.

Fin avril, Chris Froome, récent vainqueur du Tour de Romandie, avait déclaré avoir l'assurance d'être le leader sur le Tour-2013, en réponse à Bradley Wiggins qui avait suggéré que Sky pourrait avoir "deux leaders pour le Tour lors de la première semaine avant que la hiérarchie ne s'établisse sur la route".

La rivalité entre les coureurs était apparue sur le Tour-2012, où Froome avait couru pour Wiggins, tout en montrant ouvertement qu'il avait dû "l'attendre" en montagne. Cette année la centième édition du Tour de France démarera de Porto-Vecchio, le 29 juin. Il fera trois étapes dans la région : il arrivera à Albi le 5 juillet, partira de Castres pour rejoindre Ax-3-Domaines le 6 juillet, et reliera Saint-Girons à Bagnères-de-Bigorre le 7 juillet.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Lun 10 Juin 2013 - 9:25








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Mer 12 Juin 2013 - 18:54




De belles images.....et la motivation de tout un peuple....




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Mer 12 Juin 2013 - 19:33




Les difficultés du Tour 2013 .



Voici les principales difficultés du Tour de France 2013, dont le parcours a été présenté à Paris.

La double ascension de l'Alpe-d'Huez lors de la 18e étape du Tour de France, le 18 juillet, constituera la grande innovation montagnarde de la 100e édition de l'épreuve. Proposant quatre arrivées en altitude, ce Tour se veut plus montagneux que les récentes éditions avec 28 cols de deuxième, première ou hors catégories, quand la moyenne des années passées était de 25. Ces difficultés sont étalées dans le temps. La première ascension aura lieu en Corse lors de la deuxième étape Bastia-Ajaccio, le col de Vizzavona, et la dernière, à la veille de l'arrivée finale à Paris, avec l'arrivée en altitude au sommet du Semnoz. 

Les 28 cols:  

2e étape - Bastia - Ajaccio: Col de Vizzavona
3e étape - Ajaccio - Calvi: Col de San Martino, Col de Marsolino
7e étape - Montpellier - Albi: Col des 13 vents, Col de la Croix de Mounis
8e étape - Castres - Ax-3 Domaines: Col de Pailhères, Ax-3 Domaines
9e étape - Saint-Girons - Bagnères-de-Bigorre: Col du Portet d'Aspet, Col de Menté, Col de Peyresourde, Col de Val Louron-Azet, La Hourquette d'Ancizans
15e étape - Givors - Mont Ventoux: Le Mont-Ventoux
16e étape - Vaison-la-Romaine - Gap : Col de Macuègne, Col de Manse
18e étape - Gap - l'Alpe d'Huez: Col de Manse, Col d'Ornon, ascension de l'Alpe d'Huez à deux reprises
19e étape - Bourg-d'Oisans - Le Grand-Bornand: Col du Glandon, Col de la Madeleine, Col de Tamié, Col de l'Epine, Col de la Croix-Fry
20e étape - Annecy - Semnoz: Mont Revard, le Semnoz


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Jeu 13 Juin 2013 - 17:01


TOUR DE FRANCE 2013 

Albi et Castres villes étapes de la 100ème édition.
Pour le Centenaire du Tour de France, deux villes tarnaises seront à l’honneur du parcours 2013 !
Le vendredi 5 juillet 2013, Albi sera ville d’arrivée de la 7éme étape : Montpellier – Albi (205 km) et le lendemain, le samedi 6 juillet 2013, Castres sera ville de départ de la 8éme étape : Castres – AX 3 domaines (194 km).
Zoom sur les étapes tarnaise :

    Albi : La préfecture du Tarn a été élue par L’Équipe « Ville la plus sportive de France » de l’année 2012. Un honneur qui s’ajoute à un autre lui aussi récent : il y a deux ans, c’est la majesté de la cathédrale Sainte-Cécile, construite en briques, qui a valu à la cité épiscopale de rejoindre la liste des prestigieux sites de France inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est d’ailleurs au pied de la cathédrale que s’était conclue au mois de juin dernier une étape de la Route du Sud remportée par l’enfant du pays, Stéphane Poulhiès.
    Albi a déjà été 11 fois ville-étape.

    Castres : Le Tour 2013 retrouve, après la Corse, une région visitée par le Critérium International. La ville de Jean Jaurès a notamment servi de cadre au contre-la-montre qui s’est avéré décisif dans les victoires de Chris Boardman en 1996 et de Bobby Julich en 1998. Hormis Tom Boonen, un autre vainqueur du maillot vert du Tour est encore plus intimement lié à la ville : Jacques Esclassan, lauréat du classement par points en 1977 et quintuple vainqueur d’étapes, a vu le jour et vit toujours à Castres.
    Castres a déjà été 5 fois ville-étape.

« La traversée de l’Hérault et du Tarn présente quelques reliefs susceptibles de donner espoir aux courageux qui prendront place dans une échappée. Il leur faudra toutefois une forte détermination et de l’inspiration pour contrarier les plans des équipes de sprinteurs conscientes d’aborder ensuite une séquence pyrénéenne qui les exclura des premiers rôles » Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France.

Le parcours 2013.


La 100ème, mode d’emploi.

    Les étapes
        7 étapes de plaine
        5 étapes accidentées
        6 étapes de montagne avec 4 arrivées en altitude
        2 étapes contre la montre en individuel
        1 étape contre la montre par équipe
        2 journées de repos

    Corse Première… puis 100 % d’hexagone

    La Corse-du-Sud et la Haute-Corse étaient les deux seuls départements de France métropolitaine qui n’avaient encore jamais accueilli le Tour. Ce sera chose faite en 2013 à l’occasion du Grand Départ. Après le retour sur le continent, la course se poursuivra intégralement dans l’Hexagone et ne visitera aucun pays étranger, ce qui ne s’était pas produit depuis 2003.

    Alpe-d’Huez 1 et 2
    Ce sera la principale innovation et sans nul doute l’un des temps forts de la 100e édition : la montée de l’Alpe-d’Huez sera effectuée à deux reprises au cours de la 18e étape. Le passage à l’Alpe-d’Huez 1 se situera à 50 kilomètres de l’arrivée à l’Alpe-d’Huez 2.
    Trois autres arrivées en altitude sont au programme : Ax 3 Domaines, le Mont Ventoux et Annecy-Semnoz, nouvelle venue sur la carte du Tour.

    10 Viles-étapes inédites
        Porto-Vecchio (départ 1re étape)
        Bastia (arrivée 1re et départ 2e étape)
        Ajaccio (arrivée 2e et départ 3e étape)
        Calvi (arrivée 3e étape)
        Cagnes-sur-Mer (départ 5e étape)
        Saint-Gildas-des-Bois (départ 10e étape)
        Saint-Pourçain-sur-Sioule
        (départ 14e étape)
        Givors (départ 15e étape)
        Chorges (arrivée 17e étape)
        Annecy-Semnoz (arrivée 20e étape)

    Pas de bonification
    Pour cette édition 2013, aucune bonification ne sera attribuée aux sprints intermédiaires et aux arrivées d’étapes. Le temps réel reste la référence absolue.

    À la chasse aux points
    Les points attribués pour le classement du maillot vert le seront aux arrivées d’étapes et lors d’un sprint intermédiaire unique dans les étapes en ligne.
    Les points attribués pour le classement du meilleur grimpeur seront doublés lors des arrivées en altitude.
    En solo et en équipe contre le chrono
    La 4e étape disputée à Nice sur 25 km marquera le retour de l’épreuve contre la montre par équipe, ce qui n’était plus arrivé depuis 2009. Deux contre-la-montre en individuel figurent également au programme sur une distance de 33 km entre Avranches et le Mont-Saint-Michel lors de la 11e étape puis de 32 km d’Embrun à Chorges à l’occasion de la 17e étape.

Les maillots de leader et autres classements
    Maillot Jaune pour le classement général individuel au temps parrainé par LCL
    Maillot vert pour le classement par points parrainé par PMU
    Maillot blanc à pois rouges pour le classement du meilleur grimpeur parrainé par CARREFOUR
    Maillot blanc pour le classement du meilleur jeune parrainé par SKODA (coureurs âgés de 25 ans au maximum dans l’année)
    Classement par équipes parrainé par DIGITAL
    Prix de la combativité parrainé par BRANDT
    Victoire d’étape parrainée par POWERBAR

Dotation
Au total, environ 2 millions d’euros seront attribués et mis en jeu pour les équipe et les coureurs dont 450 000 euros au vainqueur du classement général individuel.

L’éditorial de Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France

    Un Tour qui rayonne. C’est l’objectif et l’ambition qui nous animent chaque année mais plus encore sans doute, c’est vrai, pour la 100e édition du plus grand feuilleton sportif de l’été. Ainsi la logique qui a conduit au choix inédit de la Corse, garantie d’un Grand Départ esthétique et spectaculaire, où la beauté de l’île se dévoilera dès les premiers coups de pédales, s’appliquerat-elle à l’ensemble du parcours : trois semaines durant, la variété de nos paysages, l’éclat de nos monuments, la richesse et les secrets de nos terroirs envahiront le quotidien des téléspectateurs du monde entier, attentifs, sur les cinq continents, dans 190 pays, aux performances de leurs coureurs préférés.
    Cette Grande Boucle au dessin 100 % français, pour la première fois depuis dix ans, ne sera assurément pas l’expression d’une course repliée sur elle-même mais, bien au contraire, celle d’une épreuve offrant au plus grand nombre les splendeurs du premier pays touristique au monde.
    Grâce à l’impeccable mise en images de France Télévisions, elle dévoilera sans pudeur son histoire d’eau, au fil du tracé, des calanques de Piana au Mont-Saint-Michel et du lac d’Annecy aux bassins historiques du château de Versailles.
    L’harmonie d’un tracé est naturellement liée au critère essentiel qui prévaut au choix d’un parcours : le sport. Après une étape initiale offerte aux sprinteurs, qui auront une occasion unique de se parer de jaune, les reliefs corses présenteront très vite un terrain favorable aux puncheurs et aux baroudeurs. Pendant deux semaines, il y en aura pour tous les goûts : les rouleurs s’expliqueront, à Nice, par équipe, sur la Promenade des Anglais et, en Normandie, seuls, face à la mer et en terrain plat. Les grimpeurs mettront à profit des Pyrénées où trois découvertes des Tours du XXIe siècle, Pailhères, Ax 3 Domaines et la somptueuse Hourquette d’Ancizan seront notamment au programme. Et les sprinteurs ne voudront à aucun prix gâcher une occasion avant la dernière semaine où ils n’auront qu’un but : rallier Paris.
    Car les huit derniers jours seront rudes et sans aucun doute décisifs. Au menu, le retour du Ventoux, un chrono avec vue sur les subtils reflets du lac de Serre-Ponçon, dans les Hautes-Alpes. Et un final en apothéose : trois étapes de montagne consécutives, dont l’Alpe-d’Huez, que coureurs et suiveurs verront en double, pour la plus grande joie des amoureux du vélo. À la veille de l’arrivée finale à Paris, le Semnoz se dressera sous les roues des champions : une ascension méconnue mais sévère, théâtre de l’ultime bataille, à l’issue d’une étape très courte et donc, a priori, nerveuse. Du sommet, la vue embrasse le Mont-Blanc. Les coureurs sauront alors qu’ils ont mérité les Champs-Élysées.

    Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France


Le Tour de France en chiffres

    Plus grand nombre de victoire
        Jacques Anquetil (Fra) : 5
        Eddy Merckx (Bel) : 5
        Bernard Hinault (Fra) : 5
        Miguel Indurain (Esp) : 5
        Philippe Thys (Bel) : 3
        Louison Bobet (Fra) : 3
        Greg LeMond (USA) : 3

    Plus grand nombre de jours en jaune
        Eddy Merckx (Bel) : 111
        Bernard Hinault (Fra) : 79

    Plus grand nombre de victoire d’étapes
        Bernard Hinault (Fra) : 28
        André Leducq (Fra) : 25
        …Mark Cavendish (Gbr) : 23

    Sur un seul Tour
        Charles Pélissier (Fra, 1930) : 8
        Eddy Merckx (Bel, 1970 et 1974) : 8
        Freddy Maertens (Bel, 1976) : 8

    Plus grand nombre de podiums
        Raymond Poulidor (Fra) : 8

    Plus grand nombre de participation
        George Hincapie (USA) : 17

    Plus grand nombre de maillots verts
        Erik Zabel (Ger) : 6

    Plus grand nombre de maillots blancs à pois rouges
        Richard Virenque (Fra) : 7

    Plus grand nombre de maillots Blancs…
        Jan Ullrich (Ger) : 3

    Plus grand nombre de victoires par nation
        France : 36:drapeau:
        Belgique : 18
        Espagne : 12
        Italie : 9
        Luxembourg : 5
        États-Unis : 3
        Pays-Bas et Suisse : 2
        Allemagne, Australie, Danemark, Irlande et Royaume-Uni : 1

    Écart entre le Maillot jaune et son suivant au classement final
        Le plus grand : 2h49’21’’ en 1903 entre Maurice Garin (Fra) et Lucien Pothier (Fra)
        Le plus petit : 8’’ en 1989 entre Greg LeMond (USA) et Laurent Fignon (Fra)

    Le Vainqueur le plus âgés et le plus jeune
        Firmin Lambot (Bel) en 1922 : 36 ans
        Henri Cornet (Fra) en 1904 : 20 ans

    Le public       
        12 à 15 millions de spectateurs
        70 % d’hommes et 30 % de femmes
        80 % de spectateurs français et 20 % d’étrangers
        6 heures de présence en moyenne au bord de la route

    Médias
        560 médias
        100 chaînes de télévision
        55 sites Internet
        2 000 journalistes représentant 35 nationalités
        Diffusion TV dans 190 pays dont 60 en direct
        4 700 heures de diffusion
        Internet : 11,5 millions de visiteurs uniques


LES VAINQUEURS:


    1903 Maurice Garin
    1904 Henri Cornet
    1905 Louis Trousselier
    1906 René Pottier
    1907 Lucien Petit-Breton
    1908 Lucien Petit-Breton
    1909 François Faber
    1910 Octave Lapize
    1911 Gustave Garrigou
    1912 Odile Defraye
    1913 Philippe Thys
    1914 Philippe Thys
    1919 Firmin Lambot
    1920 Philippe Thys
    1921 Léon Scieur
    1922 Firmin Lambot
    1923 Henri Pélissier
    1924 Ottavio Bottecchia
    1925 Ottavio Bottecchia
    1926 Lucien Buysse
    1927 Nicolas Frantz
    1928 Nicolas Frantz
    1929 Maurice Dewaele
    1930 André Leducq
    1931 Antonin Magne
    1932 André Leducq
    1933 Georges Speicher
    1934 Antonin Magne
    1935 Romain Maes
    1936 Sylvère Maes
    1937 Roger Lapébie
    1938 Gino Bartali
    1939 Sylvère Maes
    1947 Jean Robic
    1948 Gino Bartali
    1949 Fausto Coppi
    1950 Ferdi Kübler
    1951 Hugo Koblet
    1952 Fausto Coppi
    1953 Louison Bobet
    1954 Louison Bobet
    1955 Louison Bobet
    1956 Roger Walkowiak
    1957 Jacques Anquetil
    1958 Charly Gaul
    1959 Federico Bahamontes
    1960 Gastone Nencini
    1961 Jacques Anquetil
    1962 Jacques Anquetil
    1963 Jacques Anquetil
    1964 Jacques Anquetil
    1965 Felice Gimondi
    1966 Lucien Aimar
    1967 Roger Pingeon
    1968 Jan Janssen
    1969 Eddy Merckx
    1970 Eddy Merckx
    1971 Eddy Merckx
    1972 Eddy Merckx
    1973 Luis Ocaña
    1974 Eddy Merckx
    1975 Bernard Thévenet
    1976 Lucien Van Impe
    1977 Bernard Thévenet
    1978 Bernard Hinault
    1979 Bernard Hinault
    1980 Joop Zoetemelk
    1981 Bernard Hinault
    1982 Bernard Hinault
    1983 Laurent Fignon
    1984 Laurent Fignon
    1985 Bernard Hinault
    1986 Greg LeMond
    1987 Stephen Roche
    1988 Pedro Delgado
    1989 Greg LeMond
    1990 Greg LeMond
    1991 Miguel Indurain
    1992 Miguel Indurain
    1993 Miguel Indurain
    1994 Miguel Indurain
    1995 Miguel Indurain
    1996 Bjarne Riis
    1997 Jan Ullrich
    1998 Marco Pantani
    1999 *
    2000 *
    2001 *
    2002 *
    2003 *
    2004 *
    2005 *
    2006 Oscar Pereiro
    2007 Alberto Contador
    2008 Carlos Sastre
    2009 Alberto Contador
    2010 Andy Schleck
    2011 Cadel Evans
    2012 Bradley Wiggins

* Suite à la confirmation par l’Union cycliste internationale du déclassement de Lance Armstrong par l’USADA.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 16 Juin 2013 - 9:47


 SKY DÉJÀ SEULE AU MONDE ?


Impressionnante en 2012, l’équipe britannique devait ses succès essentiellement à deux hommes: Wiggins et Cavendish. Sur la saison 2013, grâce à un recrutement centré sur les courses à étapes (Cataldo et Kiryienka, départ de Cavendish), elle peut étendre son emprise sur (presque) toutes les grandes courses à étapes du calendrier professionnel.

L’opération-crédibilité de la fin 2012 (départs des hommes impliqués dans des scandales de dopage comme Julich et Leinders) à peine achevée, Sky n’hésite pas à relancer les soupçons sur son compte. Impérial à Oman, où il a battu Contador, Nibali ou Evans, Froome est en train de réaliser une course quasi-parfaite sur Tirreno Adriatico. Samedi, il lâchait Evans et Rodriguez avant de s’adjuger l’étape. Dimanche, c’est Nibali qui était largué et le maillot de leader qui échouait sur les épaules de l’Anglais. Avec 20 secondes d’avance sur Contador, et un ultime CLM tout plat de même pas 10 bornes pour décider sur vainqueur, le classement général semble promis à Froome. Entouré de sa précieuse garde colombienne, le "Kenyan blanc", dont on ne sait pas encore quel(s) Grand(s) Tour(s) il courra, apparaît imperturbable et intouchable.

Plus tôt dans la semaine, c’est Porte qui faisait sensation sur un Paris-Nice au plateau peu relevé. Vainqueur des deux étapes majeures de la Course au Soleil, en haut de la montagne de Lure vendredi et du col d’Eze dimanche, l’Australien est le symbole de cette nouvelle stratégie de Sky qui vise à emporter le maximum de courses par étapes.De 4 secondes moins rapide que Wiggins en 2012 sur le chrono du col d’Eze, révélé sur le Giro 2010, Porte est peut-être le futur leader de Sky sur le Tour d’Italie. A moins qu’Uran, très bon en 2012, ou Wiggins, que des rumeurs envoient en Italie au mois de mai, ne soient désignés.

Wiggins, précisément, qui est sans nul doute le moins en vue des Skymen cette saison. Atteint d’une frénésie de victoires en 2012, l’Anglais est beaucoup plus discret en 2013. Très loin à Oman, il devrait effectuer son retour à la compétition sur le Tour de Catalogne à partir du 18 mars.

Avec Wiggins, Froome, Cataldo (vainqueur en haut du Cuitu Negru sur la Vuelta et douzième du Giro l’année dernière), Porte et les deux Colombiens Henao et Uran, Sky a tout ce qu’il faut pour réaliser son rêve: remporter les 3 Grands Tours!

Chez les concurrents, il faut noter la bonne forme de Contador. Offensif sur Tirreno Adriatico, deuxième du général à Oman, l’Espagnol devrait encore se frotter à Froome sur le Critérium International les 23 et 24 mars. A l’image de Sky, Saxo-Tinkoff dispose d’une bonne équipe: Roche, Kreuziger, C.A. Sorensen ou encore Michael Rogers, le transfuge de chez Sky. Roche, décevant sur Paris-Nice, sera à suivre sur le Tour de Catalogne.

Rodriguez et Nibali sont en reprise, mais l’Espagnol a déjà une belle victoire à son actif, ce dimanche à Chieti, dans une côte super sèche comme il les aime! Andy Schreck, s’il finit Tirreno Adriatico, ce sera déjà un miracle... Quant à Evans, il est définitivement cuit. Restent des outsiders ou des énigmes, comme Talansky, Hesjedal, van Garderen, Quintana, Valverde, etc. J’espère ne pas avoir oublié trop de (beau) monde!

Toujours est-il que Sky et Contador semblent avoir une longueur (de seringue?) d’avance sur le reste du peloton. Cette saison de Grands Tours risque de se résumer à une suite de duels "les Skymen contre..." tantôt Contador, tantôt Rodriguez ou Nibali!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 16 Juin 2013 - 9:57


PEUT ON ARRÊTER CHRIS FROOME ?


Enlevons tous les doutes qui subsistent sur l’équipe sky l’espace d’un instant, pour se pencher sur le scénario du Tour, ou l’anglais est grandissime favoris. La question est, comment la Grand boucle peut-elle échapper à l’équipe sky et son leader?

Le samedi 29 juin,la 100iem édition de la plus prestigieuse course cycliste au monde débutera en Corse. Je parle bien sûre du Tour de France. Pour l’occasion, les organisateurs ont voulu marquer le coup, tout d’abord avec ce départ qui se fera depuis la Corse, ensuite en faisant la part belle à la montagne. Si l’an passé l’épreuve c’était avéré ennuyeuse, canalisé par la sky avec un parcoure peu montagneux et moins de concurrence, il semble inévitable que cette édition 2013 s’annonce toute différente. En effet le peloton aura droit à pas moins de six étapes de hautes montagnes, dont le mythique Mont Ventoux, l’Alpe d’Huez ou encore Bagnères-de-Bigorre: ce qui devrait privilégié les attaquants comme Contador. Le parcoure semble en revanche plus clément pour les allergiques du contre-la-montre puisque Christian Prudhomme nous offre deux étapes en la matière pour un total de 65 kilomètres mais le tracé difficile du second autour du lac de Serre-Ponçon (17e étape) ne devrait pas pénaliser les grimpeurs. A priori on pourrait dire que le Tour remporté par Bradley Wiggins semble derrière nous, pour nous offrir un spectacle digne de ce nom, du suspense,de l’émotion; bref tout ce qui fait que cet exercice 2013 soit une réussite.

Oui Mais voilà, il y’a une équipe, et même un coureur particulier, qui semble vouloir faire de se tour une édition similaire à sa précédente: je parle bien entendu de Chris Froome. Pourquoi en serait-il ainsi malgré le retour de Contador, l’éclosion de "TVG", et la présence d’autre outsiders tout aussi bon? Tout simplement pars-que le kényan blanc semble être au dessus du lot, on a l’impression qu’il n’a aucun rivale pour lui faire concurrence: en atteste sa victoire facile au Dauphiné récemment. Rouleur hors-norme (médaille de bronze au JO de Londres, 2iem place l’an passé sur le premier chrono) il est également à l’heure actuelle ce qu’il se fait de mieux en montagne. On a pu voir qu’il n’avait aucun soucis à suivre, et même battre Contador lorsque la route s’élevait. A cela, ajoutez que la Sky est de loin la meilleur équipe du peloton avec des coureurs comme Porte (deuxième du Dauphiné) capable de mener un train d’enfer, et de le soutenir lors d’accélérations et cerise sur le gâteau, son rival, wiggins, ne prendra pas part à la défense de son titre, il sera donc seule leader de l’équipe britannique,ce qui est sans doute vue d’un très bon œil par le principale intéressé. Tout porte donc à croire que le scénario de ce 100iem Tour est déjà écrit d’avance. Pourtant il existe quelques lueurs( voir même plus que des lueurs) d’espoirs de voir un grand cru pour cette édition, un cru des plus dantesques et magnifique même. Ces raisons les voilà: comme vous l’avez sans doute remarqué le nom d’Alberto Contador figure à plusieurs reprises dans l’article, c’est tout simplement parce qu’il est l’adversaire numéro un de la sky: ses forces, l’expérience (il a déjà gagné le Tour,plus d’une foi...) il est également très bon rouleur mais surtout l’un des deux meilleur grimpeur à l’heure actuelle et il a une équipe solide, capable de rivaliser avec la sky en montagne. C’est une bonne nouvelle, car on sait qu’avec "El pistolero" on ne s’ennuie jamais. Il ne manquera pas l’occasion de placer une accélération dans les pourcentages les plus forts, obligeant Froome à sortir de son cocon.Ses attaques pourrait également inspiré les autres cyclistes. Il faudra également qu’il rivalise mieux qu’au Dauphiné sur le chronos sous peine de perdre tout espoir rapidement (Info ou Intox: il a assuré n’être que 60-70% de ses capacités). Autres raison de voir un scénario alléchant: le parcoure. A commencer par les premières étapes qui peuvent être piégeuses , il faudra que le leader Sky soit attentif aux chutes, coups de bordures et autres coups du sort (remarquez c’est valable pour les autres). Mais également au fait qu’au vu de toutes les ascensions prévue au programme, on assistera à de nombreuses attaques, les outsiders,inférieur au niveau du chrono de façon unanime, seront forcé d’essayer de prendre du temps sur les arrivées aux sommets,ce qui pourrait user Chris Froome et pourrait l’amener pourquoi pas à une petite fringale. Dernièrement, les coureurs auront sans doute retenu la leçon de l’an passé, et même si il sera très dur de sortir du peloton, souvent emmener par un train d’enfer des hommes en noirs, il faudra qu’ils tentent de loin, ne pas attendre les derniers kilomètres de la dernière ascension mais s’inspirer de l’épopée fantastique d’Andy Schleck au Galibier il y’a de cela deux ans. Bien évidement, l’anglais sera l’homme à battre par excellence sur les routes de France, mais la magie du sport fait qu’il n’y a jamais de certitude, seulement des suppositions. Si je ne porte aucun jugement sur Froome et ses équipiers, j’aimerais tout d’abord voire du panache, du spectacle: du vrai.
Alors s’il vous plaît messieurs, régalés-nous!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 16 Juin 2013 - 10:29


LE TOUR DE FRANCE, NOUVELLE CIBLE DES ANTI-MARIAGE GAY.

Les anti-mariage gay restent mobilisés malgré l'adoption de la loi Taubira et la célébration des premières unions homosexuelles. Ils ciblent désormais le Tour de France pour faire passer leur message.




Les opposants au mariage homosexuel comptent les jours. En quête de nouvelles tribunes médiatiques, ils espèrent désormais se faire entendre sur les routes du Tour de France.

"Du 29 juin au 21 juillet, nous aurons une visibilité internationale incroyable pour afficher notre combat contre la loi Taubira et la théorie du genre", expliquent-ils sur une page Facebook intitulée "Tour de France pour tous" et habillée avec le logo et des images de la course. Un compte Twitter "Tour pour tous" a également été créé pour mobiliser les troupes.

"Nous ne voulons pas bloquer ou retarder les coureurs"

A l'origine de cette idée, Samuel Lafont, militant UMP très impliqué contre la loi Taubira. "L'idée n'est absolument pas de perturber le Tour. Nous ne voulons pas bloquer ou retarder les coureurs", se défend-t-il auprès de l'AFP. Les opposants au mariage homosexuel veulent profiter de l'importante couverture médiatique autour de l'évènement sportif de l'été et surtout de la présence de caméras venues du monde entier. "Nous réfléchissons à des actions qui seront visibles depuis les hélicoptères ou qui se feront sous l'œil des caméras", précise encore le militant.

Un brainstorming a d'ailleurs commencé, écrivent  les opposants sur un autre site qui propose des maillots copiant ceux du Tour de France avec le logo de la Manif pour tous. Un mot d'ordre : "laissez libre court à votre imagination". Contactée par le JDD.fr, l'organisation du Tour de France n'a pas souhaité faire de commentaires autour de cette manifestation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Z06 le Dim 16 Juin 2013 - 11:07

je lis toujours tes écris et les autres aussi
même si retard

Merci de ce partage

(idem sur la bande..défilante)
:a plus:


*/*
"Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive." - Bouddha..

sunny
PHOTOS "Japon 2016"Jour *

Z06  Administrateur Technique 





avatar
Z06
Admin

Age : 67

Date d'inscription : 07/05/2008

Nombre de messages : 40235

Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 16 Juin 2013 - 21:31

29 avril 2013


Lutte contre le dopage : accord entre l’UCI et l’AFLD.


L’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé lundi 29 avril avoir trouvé un accord avec l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD), pour l’orga­ni­sa­tion des contrô­les anti­do­page sur les prin­ci­pa­les cour­ses cyclis­tes se dérou­lant en France en 2013.

Réaction de Valérie FOURNEYRON, Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative


« En tant que minis­tre des Sports, mais aussi repré­sen­tante de l’Europe au comité exé­cu­tif de l’Agence Mondiale Antidopage, je me réjouis de l’accord inter­venu aujourd’hui entre l’Union Cycliste Internationale et l’Agence Française de Lutte contre le Dopage. C’est l’abou­tis­se­ment posi­tif de plu­sieurs mois de négo­cia­tions aux­quel­les le minis­tère a lar­ge­ment par­ti­cipé pour ren­for­cer la trans­pa­rence des contrô­les anti­do­page.

Cet accord confère à l’agence fran­çaise une plus grande indé­pen­dance pour exer­cer des contrô­les sur l’ensem­ble des cour­ses cyclis­tes inter­na­tio­na­les qui se dérou­lent en France, ainsi qu’un accès com­plet aux infor­ma­tions rela­ti­ves à la géo­lo­ca­li­sa­tion et au pas­se­port bio­lo­gi­que des cou­reurs enga­gés.

Il cons­ti­tue donc une excel­lente nou­velle pour le sport et une excel­lente nou­velle pour le Tour de France. Il mar­que le pre­mier pro­grès tan­gi­ble dans la lutte contre le dopage dans le cyclisme depuis que l’affaire Armstrong a éclaté.

Il était essen­tiel qu’un signal fort soit envoyé à l’occa­sion du 100e Tour de France, pour mon­trer que la pro­messe du « plus jamais ça » trouve une tra­duc­tion dans les faits.

Cette exi­gence d’une trans­pa­rence et d’une intran­si­geance accrues en matière de lutte contre le dopage doit s’exer­cer dans tou­tes les dis­ci­pli­nes spor­ti­ves. A l’ins­tar de ce que nous voyons dans les négo­cia­tions qui vien­nent d’abou­tir entre l’UCI et l’AFLD, je sou­haite que soit repen­sée la répar­ti­tion des rôles entre les fédé­ra­tions et les auto­ri­tés publi­ques natio­na­les et inter­na­tio­na­les indé­pen­dan­tes de lutte contre le dopage. On ne peut lais­ser aux seu­les fédé­ra­tions spor­ti­ves la res­pon­sa­bi­lité de lut­ter contre le dopage et mener la poli­ti­que de contrôle ; la res­pon­sa­bi­lité de pro­mou­voir un sport et, en même temps, de devoir le contrô­ler.

Revoir cette répar­ti­tion des rôles entre les fédé­ra­tions et les agen­ces indé­pen­dan­tes, confor­tées par les gou­ver­ne­ments, est le seul moyen de cou­per court à la sus­pi­cion qui empoi­sonne cer­tai­nes mani­fes­ta­tions et la seule garan­tie d’indé­pen­dance pos­si­ble. »



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Mer 19 Juin 2013 - 10:35


L'équipe Argos derrière Kittel et Degenkolb

L'Allemand Marcel Kittel, nouvelle terreur du sprint

Le sprinter allemand Marcel Kittel sera le principal atout de l'équipe Argos lors du prochain Tour de France où il visera de remporter la première étape et de porter le maillot jaune, a annoncé la formation néerlandaise mardi à Rotterdam. "La première étape en Corse (Porto Vecchio - Bastia le 29 juin) me convient parfaitement et est une opportunité exceptionnelle pour moi d'endosser le maillot jaune", a déclaré Kittel

L'Allemand (25 ans), déjà vainqueur à neuf reprises cette saison, sera bien entouré pour préparer ses sprints. Son compatriote John Degenkolb, sprinter également de haut calibre, ainsi que les Néerlandais Tom Veelers et Roy Curvers "se sont particulièrement entraînés ces dernières semaines à emmener les sprints de Kittel", selon Iwan Spekenbrink, responsable de la formation.

Matthieu Sprick en rééducation

Argos disputera le Tour sans aucun des cinq coureurs français de son effectif. Mathieu Sprick, qui avait été sélectionné pour la Grande Boucle, a été victime d'un accident vasculaire cérébral fin mai et est actuellement en rééducation à Strasbourg. "Ce qui est arrivé à Matthieu est un choc pour toute l'équipe. Il est actuellement en rééducation à Strasbourg et présente toujours des symptômes de paralysie au niveau du bras gauche", a déclaré Iwan Spekenbrink, le manager de l'équipe néerlandaise.

Thierry Hupond qui aurait pu le remplacer souffre du genou tandis que Thomas Damuseau (24 ans) a déjà disputé le Giro et le Critérium du Dauphiné cette saison.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Mer 19 Juin 2013 - 22:54


Saxo mise tout sur Contador pour le Tour de France .
L'équipe danoise Saxo mise exclusivement sur son chef de file, l'Espagnol Alberto Contador, candidat à une troisième victoire dans le Tour de France dont l'édition 2013 commencera le 29 juin à Porto-Vecchio (Corse du Sud).

Le groupe, dont la composition a été annoncée mercredi, a été bâti pour épauler le double vainqueur de l'épreuve (2007 et 2009) dans les différents compartiments de la course.

Si les trois recrues majeures de l'intersaison (Kreuziger, Roche, Rogers) ont été logiquement appelées, aucun coureur danois ne figure dans l'effectif retenu. Pas plus Michael Morkov que les deux Sörensen, Chris Anker et Nicki, désignés remplaçants.

"Matti Breschel a aussi montré une belle forme. Sur un plan personnel, la décision a été difficile de ne pas avoir un coureur danois", a estimé le manager de l'équipe, Bjarne Riis, seul vainqueur danois de l'histoire de la Grande Boucle (1996). "Mais nous avons construit le meilleur groupe pour atteindre l'objectif".

Philippe Mauduit sera le directeur sportif de la formation.


Andy Schleck leader de RadioShack sur le Tour de France
Le Luxembourgeois Andy Schleck conduira l'équipe RadioShack dans le Tour de France qui s'élancera le 29 juin de Porto-Vecchio (Corse du Sud), a annoncé mercredi la formation luxembourgeoise.

Vainqueur (sur le tapis vert) de l'édition 2010, trois fois présent sur le podium final (2e en 2009 et 2011), le cadet des frères Schleck a accumulé les ennuis depuis douze mois. Il n'avait pu s'aligner au départ l'an passé en raison d'une fracture du sacrum provoquée par une chute dans le Critérium du Dauphiné.

"Nous sommes heureux de voir qu'Andy est de retour, a déclaré le manager de la formation, Luca Guarcilena. Personne dans le groupe ne doute du talent d'Andy. Il est revenu petit à petit au niveau attendu. Le Tour de Suisse a été encourageant et nous a convaincus de lui donner le rôle qu'il mérite".

"Bien sûr, nous ne lui mettons pas de pression, a précisé le responsable de l'équipe. Après ces douze derniers mois, il serait irréaliste de s'attendre à une place sur le podium. Et l'absence de stress et de pression peut être un élément positif pour une brillante performance".

Le groupe alignera une formation très expérimentée avec, entre autres, l'Allemand Andreas Klöden (38 ans), l'Allemand Jens Voigt (41 ans), lequel disputera pour la 16e fois le Tour de France, et l'Espagnol Haimar Zubeldia (36 ans).

"Vous pouvez considérer Haimar comme notre deuxième arme", a ajouté Guercilena à propos du coureur espagnol, sixième l'an passé (quatre fois au total dans les dix premiers).

Le Suisse Fabian Cancellara, qui a opté pour un autre programme, ne figure pas dans la sélection, tout comme le Belge Stijn Devolder et le Suisse Grégory Rast.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Mar 25 Juin 2013 - 19:37


J - 4

PRÉSENTATION DES ÉQUIPES :

Les 5 équipes Françaises.











Les 3 équipes des Pays Bas.


Désormais remplacée par :







Les 2 équipes Italiennes.





Les 2 équipes Espagnoles.





Les 2 équipes Belges.





Les 2 équipes Américaines.





L'équipe Australienne.



L'équipe Luxembourgeoise.



L'équipe Danoise.



L'équipe de Grande Bretagne.



L'équipe du Kazakhstan.

L'équipe de Russie.






Dernière édition par Woody le Ven 28 Juin 2013 - 11:15, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Annick le Mar 25 Juin 2013 - 19:45

C'est bientôt le départ, Woody cheers
Je trouve toutefois qu'il y a trop de trajets en avion. :no no:






"Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis" (Victor Hugo)
avatar
Annick
Admin

Age : 72

Date d'inscription : 08/05/2008

Nombre de messages : 68494

Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Mer 26 Juin 2013 - 19:30




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Jeu 27 Juin 2013 - 8:01



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  ALAN le Jeu 27 Juin 2013 - 11:56

Une envie ,"tous ensemble tous ensemble !!!!!!"Very Happy:D:D::
avatar
ALAN

Date d'inscription : 11/05/2008

Nombre de messages : 12424

Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Jeu 27 Juin 2013 - 13:45

ALAN a écrit:Une envie ,"tous ensemble tous ensemble !!!!!!"Very Happy:D:D::



ok.............Bis repétitas......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Ven 28 Juin 2013 - 7:45




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 8:14




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 8:37









VOIR LA SUITE:












Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 9:48


« Pourquoi n'y a-t-il pas de prologue ? Tout simplement parce que nous voulions mettre en vedette la Corse, seule région française à n'avoir jamais reçu le Tour de France. Nous avons donc tracé une première étape au milieu de paysages magnifiques qui commencera par un salut à Bonifacio ! Et sans doute débuterons-nous aussi par la victoire d'un sprinteur. Une occasion en or pour Cavendish, par exemple, d'endosser le Maillot Jaune. Je vous rappelle que les précédentes « ouvertures » en ligne, à Plumelec et aux Herbiers, se terminaient en bosse, favorisant les puncheurs. Là, avantage aux purs sprinteurs ! »

TRACE DE L’ÉTAPE :



PROFIL DE L’ÉTAPE :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 19:48


1- Classement à l'étape :




2- Classement général :




3- Classement sprinteur:




4- Classement grimpeurs :




5- Classement jeunes :




6- Classement équipes :




7- Combativité du jour :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 21:37

Kittel, première

Pour la première étape du centième Tour de France, une arrivée au sprint était programmée à Bastia. Et les équipes de spécialistes ont d'ailleurs laissé très peu d'illusions aux cinq échappés du jour, récitant un scénario de poursuite bien huilé. En revanche, le final spécialement nerveux a été perturbé par l'excitation de l'enjeu, qui a provoqué deux chutes en dix kilomètres, éliminant quelques-uns des coureurs les plus puissants du peloton, dont André Greipel, Peter Sagan et Mark Cavendish. Parmi les rescapés de l'hécatombe, Marcel Kittel est parvenu à s'imposer en revenant sur Alexander Kristoff, qui avait accéléré le premier. L'Allemand remporte sa première étape sur le Tour de France et endosse le premier Maillot Jaune du Tour 2013. En raison des incidents de fin de course, le classement général enregistre finalement tous les coureurs dans le même temps. Il se peut toutefois que les dégâts soient importants pour Alberto Contador, touché au coude gauche dans la dernière chute, à 4 km de l'arrivée.

Les pois pour Lobato.

Pour Chris Froome, le Tour débute avant même le départ réel sur une chute sans gravité, qui lui laissera une légère écorchure au genou. Immédiatement après avoir franchi le kilomètre zéro, la première tentative de sortie du peloton est menée par Jérôme Cousin (Fra-EUC), suivi par Juan Jose Lobato (Esp-EUS), Lars Boom (Hol-BEL), Juan-Antonio Flecha (Esp-VCD) et Cyril Lemoine (Fra-SOJ). Les cinq associés sont bridés de façon plutôt serrée, les équipes Omega Pharma Quick Step , Argos-Shimano et Lotto-Belisol se chargeant de maintenir l'écart autour de trois minutes. Cette pression n'empêche pas Juan Jose Lobo de s'assurer le maillot à pois au terme d'un sprint au sommet de la côte de Sotta. A ce stade, l'avantage sur le peloton est toujours de 3', ce qui provoque quelques signes de découragement dans le groupe de tête.

Jérôme Cousin refuse d'abdiquer.

Dans un premier temps au niveau du ravitaillement (km100), les échappés fléchissent jusqu'à laisser leur écart fondre à 30''. Jérôme Cousin refuse l'idée d'abdiquer et poursuit son effort en solitaire. Mais le peloton juge le rapprochement un peu prématuré, et laisse l'occasion aux quatre intercalés de se remotiver. Le groupe des 5 se reforme à l'avant de la course, alors qu'il reste 96 kilomètres à parcourir. Cette fois-ci, les équipes de sprinteurs accordent un peu plus de marge aux attaquants, mais leur avantage maximal n'atteint toutefois que 4'15''.

Greipel s'échauffe.

Sur le sprint intermédiaire, les 10 points restant à prendre pour le 6ème, après le passage de l'échappée, met en appétit les candidats au maillot vert, qui organisent une première confrontation. Sur cet échauffement, André Greipel se montre le plus rapide, devançant Mark Cavendish et Peter Sagan. Le mouvement a rapproché le peloton des échappés, qui ne roulent plus qu'à quatre après le renoncement de Juan Jose Lobato. Le sursis est toutefois bref, puisque Cousin, Boom, Flecha et Lemoine sont ensuite réintégrés à 37 km de l'arrivée.

Deux chutes en dix kilomètres.

Le peloton connaît une phase d'emballement, puis un consensus semble trouvé pour temporiser, au moins momentanément. Pourtant, à une vingtaine kilomètres de l'arrivée, un climat de nervosité s'installe à nouveau, provoquant une première chute à 12 kilomètres de l'arrivée, ralentissant notamment Hesjedal et Dennis. Le blocage de la ligne d'arrivée par un bus d'équipe contraint la direction de course à prévoir en urgence une arrivée sous la banderole des trois derniers kilomètres. Finalement, le véhicule parvient à se dégager pour que la ligne puisse accueillir le sprint prévu. Mais entre temps, une nouvelle chute, à 4 kilomètres de l'arche, élimine des débats de sérieux prétendants, comme Peter Sagan et Mark Cavendish. A la Flamme Rouge, Nicki Terpstra s'extrait du groupe des derniers protagonistes, pour tenter sa chance en solitaire. Il est rejoint par les sprinteurs restant en course, dont Marcel Kittel se montre le plus puissant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 21:43

Contador touché à une épaule.

L'Espagnol Alberto Contador (Saxo) a été touché à l'épaule gauche dans sa chute du final de la 1re étape du Tour de France, samedi à Bastia.
"Je vais bien, il faudra voir maintenant comment je vais me sentir demain (dimanche)", a déclaré le double vainqueur du Tour de France (2007, 2009) après l'arrivée.
"Dans le Tour, on ne sait jamais comment ça va se passer, a ajouté Contador. Il y a un coureur qui n'a pas freiné devant moi et je me suis retrouvé à terre".
"Une chute laisse des ecchymoses. C'est le lendemain surtout qu'on ressent la douleur", a confirmé son directeur sportif Philippe Mauduit.
Contador avait déjà été victime d'une chute dès la première étape, en 2011, lors de sa précédente participation au Tour.
A Bastia, l'Espagnol n'a pas perdu de temps au classement, les coureurs étant classés ex-aequo après un final chaotique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 21:50

L’Allemand Marcel Kittel a remporté au sprint à Bastia la première étape du 100e Tour de France, marquée par une grosse chute dans le final. Tombé, Alberto Contador a peut-être déjà perdu gros.

Le parcours du jour : Porto-Vecchio – Bastia (213 km)

Décor de carte postale pour le départ du 100e Tour de France, et une grande première en Corse. Après une boucle de 60 km autour de Porto-Vecchio, la course épousait toute la côte Est de l’Ile de Beauté, du Sud au Nord, direction Bastia. Une seule difficulté au programme : la côte de Sotta, classée en 4e catégorie, au km 45,5.

Le résumé de l’étape :

Dès le km 0, sous l’impulsion du néophyte français Jérôme Cousin (Europcar), premier attaquant du Tour 2013, cinq hommes prenaient les devants (Cousin, Lemoine, Boom, Flecha, Lobato). L’occasion pour l’Espagnol Juan Jose Lobato (Euskaltel) d’endosser le premier maillot à pois de cette édition. Entre désorganisation et abattement, les échappés n’ont eu de cesse de jouer au yo-yo avec des équipes de sprinteurs (Omega Pharma-Quick Step, Lotto-Belisol, Argos-Shimano) ne leur laissant jamais plus de quatre minutes d’avance. Leur aventure prenait fin à moins de 40 kilomètres de l’arrivée, avant un coup d’accélérateur brutal des RadioShack et Saxo-Tinkoff sur un changement de vent.


Le peloton arrivait décimé sur la ligne d’arrivée, où le bus Orica-GreenEdge, bloqué sous l’arche, était dégagé en catastrophe à quelques secondes du final ! Ainsi, le sprint se disputait sans Peter Sagan, pris dans une énorme chute à 5 km de l’arrivée, ni Mark Cavendish, ni Andre Greipel, victime d’un ennui mécanique une borne plus tard. Sans ces favoris, Marcel Kittel (Argos-Shimano) étalait sa puissance pour s’imposer devant le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha). La première victoire sur le Tour du jeune Allemand (25 ans) qui se pare du premier Maillot jaune.


Au classement général :

Premier vainqueur d’étape, premier Maillot jaune. Marcel Kittel fait comme il se doit coup double. Une jolie récompense pour le sprinteur allemand qui avait été contraint à l’abandon dès la 5e étape l’an dernier, pour sa première participation. «C’est le plus beau jour de ma vie», a déclaré le coureur de 25 ans, lauréat d’une étape sur la Vuelta l’an dernier. Les organisateurs ont par ailleurs fait preuve de mansuétude en classant l’ensemble du peloton dans le même temps, les trois-quarts des coureurs ayant été retardés par la chute collective à cinq kilomètres de l’arrivée.    

Le perdant du jour :

Si chronométriquement parlant Alberto Contador n’a rien perdu, sa chair a été durement touchée dès le premier jour du Tour. La chute, piège rituel de début de Grande Boucle. L’Espagnol est tombé sur l’épaule gauche, dans le gros empilement à cinq kilomètres de l'arrivée. Manque de chance, le double vainqueur était bien placé mais la cascade est intervenue aux alentours de la 15e place. S’il a voulu se montrer rassurant devant les caméras («je vais bien, on a mis des glaçons sur l’épaule»), le Madrilène pourrait passer une nuit difficile et souffrir dans les deux prochains jours, bien plus escarpés.


Le chiffre : 47

47 ans après Rudi Altig, Marcel Kittel a imité son compatriote. L’ancien coureur allemand était en effet le dernier sprinteur à avoir endossé le Maillot jaune au terme d’une première étape en ligne. C’était en 1966, lors d’une étape qui conduisait le peloton de Nancy à Charleville-Mézières.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 22:02

Ce 29 juin 2013, on est passé du grotesque avec le bus de l’équipe Orica-Greenedge bloqué sous le portique de la ligne d’arrivée, au spectaculaire avec une chute à six kilomètres de l'arrivée impliquant notamment l’Espagnol Alberto Contador et le Slovaque Peter Sagan. Contador, double vainqueur du Tour de France (2007 et 2009), a été touché à une épaule, tout comme Sagan. La principale victime des chutes devrait néanmoins être l'Allemand Tony Martin, victime d'une probable fracture à la clavicule. Le champion du monde du contre-la-montre, qui a fait ensuite un petit malaise dans le bus de son équipe, a été évacué par ambulance.

Le Britannique Mark Cavendish et l'Allemand Andre Greipel, quant à eux, n'ont pas pu disputer le sprint.

Pour ne pas trop léser les accidentés, les coureurs du peloton seront classés dans le même temps, a annoncé Jean-François Pescheux, directeur de course. Reste à panser les plaies et à passer la nuit pour oublier cette victoire par chaos de Marcel Kittel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 22:04

Honni bus!
Samedi, lors de la première étape du Tour de France, un bus est resté coincé sous le portique de la ligne d'arrivée alors que les coureurs n'étaient qu'à dix kilomètres du final.



Sitôt arrivé à l’hôtel, le chauffeur d’Orica-Greenedge tombe dans les bras des membres du staff de l’équipe australienne qui tentent de le consoler. Le jeune Basque est miné. Il fait le tour du véhicule comme pour fuir le mauvais sort. Le directeur sportif Neil Stephens monte sur le toit pour constater les dégâts. Les autres s’affairent pour regonfler les pneus. Une heure plus tôt, le pullman a créé une des scènes les plus surréalistes du Tour de France. Alors que les coureurs étaient à dix kilomètres de l’arrivée, le bus est resté coincé sous le portique de la ligne d’arrivée.

Comment un tel incident a-t-il pu se produire?
Au lieu d’aller directement à l’arrivée comme tous les bus des autres équipes, celui de la formation australienne s’est d’abord rendu à son hôtel, situé non loin du final. Puis il s’est rendu sur la ligne d’arrivée moins de trente minutes avant l’arrivée du peloton. A ce moment, l’arcade modulable était baissée et ne convenait plus à la hauteur du bus. Orica-Greenedge assure qu’on a demandé à son chauffeur d’avancer, alors que celui-ci était sceptique. Et pour cause. On aurait dû remonter le portique modulable d’abord.

Résultat : un gros bruit s’est fait entendre et le bus est resté bloqué dix bonnes minutes sous les regards médusés. Il a fallu dégonfler les pneus pour le libérer de son piège. Juste à temps pour l’arrivée du peloton. Entre temps, ASO, l’organisateur de l’épreuve, avait avancé l’arrivée de trois kilomètres. Avant de revenir sur sa décision trois minutes plus tard, ce que tous les coureurs n’ont pas compris. Le contre-ordre a semé la confusion. Ce drôle de chaos a causé des dégâts dans un peloton déjà nerveux. Avec pour conséquence une grosse chute collective. Contador n’y a pas échappé. Tony Martin non plus : touché à la clavicule, il était promis à l’abandon samedi soir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 22:10

Tour de France: Tony Martin sérieusement touché.



BASTIA, Corse du Sud (Reuters) - L'Allemand Tony Martin a dû être pris en charge par le service médical du Tour de France, après avoir été la principale victime de la chute survenue à quatre kilomètres de l'arrivée de la première étape à l'issue de laquelle il a perdu connaissance.

Livide, se plaignant d'une épaule vraisemblablement fracturée, le rouleur allemand s'est écroulé, vaincu par la douleur, après être monté dans le bus de l'équipe Omega Pharma-Quick Step.

Les médecins du Tour ont dû le placer dans un matelas coquille et ont attendu qu'il reprenne ses esprits avant de l'évacuer vers l'hôpital de Bastia où il devait subir des examens.

Tony Martin, vainqueur de l'étape contre la montre du Tour de France 2011 à Grenoble, est décidément malchanceux puisqu'il avait déjà été victime d'une chute dans la première étape l'an dernier.

Touché au scaphoïde, il avait tenu à aller jusqu'à Besançon pour disputer le contre la montre et, n'étant pas parvenu à le gagner, il avait abandonné.

Pendant une semaine, le poignet enserré dans une coque en résine, Martin était resté en queue de peloton. Le plus souvent accompagné par son compatriote Marcel Kittel, malade et qui avait abandonné après quatre jours.

Si Martin abandonnera probablement le Tour ce soir, Kittel se présentera dimanche au départ de la deuxième étape avec le maillot jaune sur le dos.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Sam 29 Juin 2013 - 22:42

Le Tour de France 2013 de A à Z.

Le Tour de France fête cette année sa 100e édition. Pour l'occasion, la Grande Boucle s'est élancé de Corse, samedi. Présentation alphabétique.

A comme Alpe d'Huez. Mythique pour ses 21 virages en lacets et la foule qui s'y amasse, l'ascension alpestre sera l'attraction de cette Grande boucle qui l'escaladera à deux reprises lors de la 18e étape.

B comme bateau. Jusqu'au 2 juillet et le retour à Nice, c'est un navire spécialement réquisitionné par l'organisation du Tour de France qui accueille la salle de presse et la permanence.

C comme centième. Si 2003 a vu le centenaire de l'épreuve, cette année célèbre la centième édition de la plus prestigieuse des courses cyclistes du monde.

E comme équipes. La France est comme toujours le pays le plus représenté dans ce Tour avec 5 formations alignées sur les 22 présentes au départ (Europcar, AG2R la Mondiale, FDJ.fr, Cofidis, Sojasun).

F comme Froome. A 28 ans, le natif du Kenya est le grand favori de cette édition. Il va tenter de succéder à son compatriote Bradley Wiggins. Il pourrait devenir le second Britannique à remporter le Tour et le premier natif d'Afrique.

G comme Grande-Bretagne. L'an prochain, le royaume de sa Gracieuse Majesté accueillera le départ du Tour. Après Londres en 2007, c'est le Yorkshire qui a été choisi pour 2014. Cette année, la France est le seul pays traversé par la Grande boucle, une première depuis 25 ans.

H comme Hinault. Le Blaireau est le dernier coureur français à avoir triomphé sur les routes du Tour, en 1985.

I comme île de Beauté. Pour la première fois de sa longue histoire, le Tour de France va partir de Corse. Jamais auparavant l'le de Beauté n'avait accueilli une étape.

J comme Jalabert. Contrôlé positif à l'EPO sur le Tour 1998, l'ancien coureur de la ONCE a renoncé à son rôle de consultant sur France Télévision et RTL.

L comme Lance Armstrong. Le Texan, récemment déchu de ses 7 Tour de France, a récemment refait parler de lui en affirmant qu'il était impossible de remporter la Grande Boucle.

M comme maillot Jaune. Depuis 1919, cette tunique désigne le leader du classement général. Henri Desgrange avait l'idée de cette couleur pour rendre plus lisible la course par les spectateurs.

N comme nocturne. Pour la première fois de son histoire, le Tour de France arrivera en fin de journée à Paris, pour se conclure à la nuit tombée sur les Champs-Elysées.

Q comme Quintana. A 23 ans, le petit Colombien (1,67m 59 kg) découvre le Tour de France. Porte-étendard d'un cyclisme colombien renaissant, il rêve d'imiter Lucho Herrera (Vuelta 1987) et Fabio Parra (3e du Tour 1988).

R comme randonnée. Exceptionnellement, une randonnée sera organisée le jour de l'arrivée à Paris. Les spectateurs sont conviés à parcourir le circuit final quelques heures avant le passage des coureurs. Tenue jaune de rigueur. L'inscription de 5 euros sera reversée aux associations Mécénat chirurgie cardiaque et HandicapZéro.

S comme Sagan. Le champion de Slovaquie est l'un des hommes fort du peloton. Comme l'an passé, il vise le maillot vert de meilleur sprinteur.

V comme Voeckler. Le chouchou du public va de nouveau chercher à se distinguer. Après avoir fini 4e en 2011, il a ramené le populaire maillot à pois rouge de meilleur grimpeur l'an dernier.

W comme Wiggins. Premier britannique à remporter le Tour l'an passé, il ne défend pas son titre suite à une infection pulmonaire survenue lors du Giro.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 30 Juin 2013 - 8:23

BASTIA - AJACCIO

1- Le parcours :



2- Le profil :





BASTIA :



La voie douce : ce projet constitue l'un des principaux objectifs de cette mandature. La municipalité a décidé d'aménager un axe de circulation de cinq kilomètres pour les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite qui reliera Toga (au nord de la ville), le centre-ville, le Vieux Port puis la Citadelle pour s'achever sur l'aire de loisirs de l'Arinella, au sud de Bastia.

La première partie des travaux a été réalisée dans le cadre de l'aménagement de la plage de l'Arinella pour l'arrivée du Tour de France.

La rénovation du stade de Furiani : il y a quatre ans, le Président de la Communauté d'Agglomération de Bastia, Émile Zuccarelli, avait réaffirmé la volonté politique des élus de la collectivité de mener à bien la reconstruction du stade Armand Cesari. Cette volonté s'est traduite par un effort financier très important de plus de six millions d'euros soit un tiers du budget total à la charge de la CAB. Le Sporting Club de Bastia, le club le plus titré et le plus populaire de Corse, y a installé son siège tandis que les footballeurs évoluent dans un stade rénové qui peut accueillir plus de 16 000 spectateurs.

AJACCIO



Les Îles Sanguinaires et la Pointe de la Parata représentent un espace naturel d'une qualité remarquable qui est labellisé Grands Sites de France et intégré au réseau Natura 2000. Située au nord-ouest du golfe d'Ajaccio, la pointe de la Parata qui semble s'élancer vers la mer se prolonge par un archipel d'îlots très morcelés appelé les Îles Sanguinaires. Un nom dont l'origine reste inconnue :
s'agit-il d'une référence à la lumière pourpre qui rougit les rochers au coucher du soleil ou des îles qui, dans le passé, annonçaient aux navigateurs l'approche de Sagone ? Quoi qu'il en soit, l'ensemble du site recèle une flore et une faune riches et diversifiées. On y trouve des espèces endémiques et des plantes rarissimes comme le calycotome, la bruyère marine, le lentisque et des colonies d'oiseaux marins tels que le cormoran huppé méditerranéen, le faucon pèlerin, le balbuzard pêcheur ou le goéland leucophée. L'aménagement de la Parata comporte des boucles pédestres permettant de découvrir les richesses botaniques mais aussi de visiter la tour génoise datant du XVIe siècle et la maison de la Parata qui abrite désormais une médiathèque de la mer.

Encore un bouquet pour un sprinteur ?

Pour ce deuxième jour de course, les premières difficultés pointent déjà le bout de leur nez. Les premiers écarts entre favoris à la victoire finale pourraient déjà voir le jour.
Marcel Kittel, le premier maillot jaune de cette 100ème édition du Tour de France, va étrenner aujourd’hui sa tunique de leader entre Bastia et Ajaccio (156 km). Pas sûr qu’à l’arrivée en Corse du Sud, le jeune coureur allemand conserve son beau maillot jaune, la faute à un parcours très accidenté. Pour leur deuxième journée sur la Grande Boucle, les coureurs auront droit à un copieux menu. Ils devront escalader trois cols de troisième catégorie ainsi que le redoutable col de Vizzavona (2ème catégorie) à 60 kilomètres de l’arrivée. Cette première difficulté du Tour de France 2013 pourrait bien faire des dégâts chez les sprinteurs de la trempe de Mark Cavendish, Marcel Kittel, André Greipel ou encore Nacer Bouhanni. Peter Sagan, excellent sprinteur qui passe bien les bosses, a de grandes chances de lever les bras à condition qu'il ait bien récupéré de sa chute d’hier.
Les favoris à la victoire sur les Champs-Elysée devront également se méfier de cette étape. Ils ne gagneront pas le Tour aujourd’hui mais pourraient bien définitivement le perdre si leur condition n’est pas optimale. Alberto Contador, blessé à l’épaule après la chute survenue hier à 5 kilomètres de l’arrivée et Christopher Froome, qui s’est égratigné le genou après une erreur d’inattention lors du défilé dans les rues de Porto Vecchio, n’abordent pas cette première étape accidentée dans les meilleurs conditions. Même constat du côté Andy Schleck, l’un des principaux outsiders, qui a également été pris dans la chute. Hier, la folle histoire du bus coincé sur la ligne d’arrivée a permis à tous les coureurs de terminer l’étape dans le même temps. A moins d’un nouveau fait de course rocambolesque, aujourd’hui les chutes et autres défaillances pourraient se payer cash.

A l'heure actuelle ( 9h 25) aucun abandon n'est signalé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  héléma le Dim 30 Juin 2013 - 9:36

L comme Lance Armstrong. Le Texan, récemment déchu de ses 7 Tour de France, a récemment refait parler de lui en affirmant qu'il était impossible de remporter la Grande Boucle.

..."sans dopage", a-t-il ajouté...

il a raison, tant que le sport cyclisme (et bien sûr tous les autres sports) sera sous le joug des sponsors, du fric-roi.
avatar
héléma

Date d'inscription : 29/05/2013

Nombre de messages : 930

Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 30 Juin 2013 - 10:02

héléma a écrit:L comme Lance Armstrong. Le Texan, récemment déchu de ses 7 Tour de France, a récemment refait parler de lui en affirmant qu'il était impossible de remporter la Grande Boucle.

..."sans dopage", a-t-il ajouté...

il a raison, tant que le sport cyclisme (et bien sûr tous les autres sports) sera sous le joug des sponsors, du fric-roi.



En réalité, la phrase :
qu'il était impossible de remporter la Grande Boucle. était un lien. Lien que j'ai supprimé.......mais j'ai omis de corrigé la dite phrase.....



:bouquet:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Invité le Dim 30 Juin 2013 - 10:08

Tony Martin, premier abandon du Tour 2013 ?

Pris dans une chute à 6 km de l'arrivée à Bastia de la 1re étape du Tour de France, ce samedi, le champion du monde allemand du contre-la-montre Tony Martin, victime d'une probable fracture à la clavicule, pourrait être le premier coureur à abandonner le Tour 2013.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  MARGAUX le Dim 30 Juin 2013 - 10:15

merci Woody pour toutes ces informations--- Very Happy
avatar
MARGAUX

Age : 62

Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 5854

Revenir en haut Aller en bas

Re: TOUR DE FRANCE 2013

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum